Depuis le 1er Juillet 2019, la Floride autorise les tests de voitures autonomes dans l’état. Une manière d’attirer les constructeurs sur ses terres et d’engranger de larges bénéfices !

Les voitures autonomes et sans chauffeur semblent être le nouveau cheval de bataille des Etats-Unis. Alors que la Californie a déjà autorisé les tests de voitures autonomes au sein de l’état, et accueille déjà trois grands constructeurs : Uber, Tesla ou Waymo (Google), la Floride vient à son tour d’autoriser ces voitures d’un genre particulier sur son territoire.

L’objectif étant de voir s’installer ces constructeurs pour apporter une considérable plus-value aux finances de l’état, ainsi qu’un rayonnement international grâce à cette technologie de pointe ! Cependant des règles très strictes viennent encadrer cette nouvelle loi… La guerre des états est déclarée.


A lire également : EZ-POD : Renault dévoile sont robot autonome


Depuis le 1er Juillet Ron DeSantis, gouverneur républicain de Floride a promulgué une loi qui autorise la libre circulation sur les routes de l’état. Les entreprises et opérateurs pourront donc lancer leurs engins sur les routes sans aucun conducteur.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Marlène Schiappa souhaite mettre en place un dispositif de gratuité pour les protections périodiques

Vidéo : Qui les voitures autonomes doivent-elles tuer ?

Il autorise même les passagers de ces véhicules à vaquer à leurs occupations dans la voiture comme envoyer des SMS, lire, regarder des vidéos. Ils n’ont pas l’obligation de surveiller le bon déroulement du trajet.

Le revers de la médaille se trouve du côté des assurances ! En effet il en coûtera environ un million de dollars au propriétaire pour pouvoir assurer son véhicule autonome. Les propriétaires devront également prévenir les autorités en cas d’accident ou équiper le véhicule d’un système d’alerte qui préviendra automatiquement les secours explique Engadget.

Il est évident que ces tests doivent être réalisés mais peut-être est ce encore un peu tôt lorsque l’on sait que le 1er mars, une Tesla en mode autopilot a provoqué un accident mortel. Les enjeux financiers sont énormes pour les états et Ron DeSantis encourage les constructeurs à quitter la Californie pour s’installer en Floride. Nous espérons juste que ce ne sera pas au détriment de vies humaines !

Photo de metamorworks/ Shutterstock

La Floride autorise les tests de voitures autonomes dans l'état

Photo de couverture de metamorworks/ Shutterstock