On l’appelle iceberg tabulaire, il mesure 1 km² et pourrait avoir été taillé par l’humain dans la glace… Il n’en est rien c’est un phénomène naturel mais rare et impressionnant.

Certains se souviendront sans doute des fameux cercles dans les champs de céréales qui avaient soulevés un vent de panique chez les habitants des villages touchés et interpellés les scientifiques de l’époque. Ils ont émis plusieurs hypothèses pour ces agroglyphes : phénomènes naturels, œuvres d’hurluberlus anglais ou interventions extra-terrestres, personne n’a jamais eu le fin de l’histoire.

Aujourd’hui un phénomène similaire est apparu au beau milieu de la banquise, dans l’Antarctique, puisque un énorme iceberg parfaitement rectangulaire a été photographié par les survols de la NASA. Pas d’explication tangibles pour le moment, on sait juste que les clichés ont été pris le 16 octobre 2018 par les chercheurs de l’Opération IceBridge de l’agence spatiale américaine.

Cette opération IceBrigde a pour but de survoler l’Antarctique et d’observer l’évolution de la banquise. Les données recueillies lors de ses survols permettent d’analyser les répercussions des changements climatiques en zones polaires. Malheureusement également de voir que la faune des régions froides et désertiques souffre du réchauffement et meurt à cause d’icebergs qui se détachent, laissant les ours polaires notamment, prisonniers de la banquise.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
La NASA vient de découvrir la toute première molécule de l’Univers

A lire également :


Il n’y a pour le moment aucune explication au détachement de cet iceberg parfaitement rectangulaires mais les scientifiques s’accordent au moins sur un point : c’est la première fois qu’un iceberg de cette taille (1 km²) se détache de cette manière-là. Ces icebergs aux formes géométriques parfaites portent un nom : les icebergs tabulaires et il n’est pas rare que des spécimens se détachent mais c’est le premier de si grande taille.

Cet iceberg intrigue et dérange mais il prouve surtout encore une fois que la banquise se meurt et que de plus en plus d’icebergs de grandes tailles s’en détachent et fondent à cause de la chaleur anormale qui règne sur notre planète depuis quelques décennies. Une bonne manière de prendre conscience que la Nature est vraiment en danger et d’agir pour que les conséquences soient moindres pour les générations à venir… A méditer peut-être ?

crédit photo : NASA