L’invention d’une feuille solaire bio-inspirée pour produire de l’électricité et de l’eau potable

Des chercheurs de l’Imperial College de Londres ont développé un nouveau type de feuille « solaire » bio-inspirée qui promet une efficacité accrue. En plus d’être capable de générer de l’électricité propre, le dispositif peut stimuler la production d’eau douce.

La réduction de nos émissions de gaz à effet de serre figure parmi les solutions que nous devons adopter pour lutter contre le phénomène du réchauffement climatique. En plus de la hausse des températures, le changement climatique entraîne l’assèchement des réserves naturelles d’eau douce. D’où l’importance de développer des technologies capables de produire de l’énergie verte et de l’eau non salée. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications, des scientifiques de l’Imperial College de Londres affirment avoir inventé un dispositif qui répond à ce besoin.

Une conception bio-inspirée

Le dispositif en question est une feuille solaire qui s’inspire de la nature. De plus, par rapport aux autres technologies de feuille solaire photovoltaïque développées à ce jour, elle a l’avantage d’utiliser des matériaux peu coûteux. Les feuilles naturelles utilisent un mécanisme appelé « transpiration » pour déplacer l’eau des racines vers les feuilles. La feuille solaire, inventée par l’équipe britannique, imite ce processus, permettant ainsi à l’eau de circuler et de s’évaporer. Grâce à des fibres qui imitent les veines foliaires ainsi que des hydrogels, les cellules solaires intégrées dans la feuille artificielle sont refroidies à moindre coût, améliorant en même temps leur rendement.

S'inspirant des feuilles des plantes, le concept PV-leaf imite le processus de transpiration, permettant à l'eau de se déplacer, de se distribuer et de s'évaporer.
S’inspirant des feuilles des plantes, le concept PV-leaf imite le processus de transpiration, permettant à l’eau de se déplacer, de se distribuer et de s’évaporer. Crédit photo : Gan Huang

Plus efficace que les panneaux solaires classiques

Selon les chercheurs, grâce à cette conception bio-inspirée, leur feuille solaire peut produire plus d’électricité qu’un panneau solaire conventionnel. Le rendement avancé est de 10 % en plus par rapport à celui des modules photovoltaïques traditionnels qui ne seraient pas en mesure de capter 70 % de l’énergie solaire disponible. « Cette conception innovante recèle un potentiel énorme pour améliorer considérablement les performances des panneaux solaires, tout en assurant la rentabilité et la praticité », a déclaré le Dr Gan Huang, auteur de l’étude.

D’énormes quantités d’eau

Par ailleurs, l’équipe affirme que sa technologie pourrait potentiellement produire 40 milliards de mètres cubes d’eau douce par an, si elle était utilisée pour remplacer les panneaux solaires conventionnels dans le cadre des efforts visant à atteindre la neutralité carbone à l’échelle mondiale d’ici 2050. « La mise en œuvre de cette conception innovante en forme de feuille pourrait aider à accélérer la transition énergétique mondiale, tout en relevant deux défis mondiaux urgents : le besoin d’énergie et d’eau douce », a déclaré, de son côté, le professeur Christos Markides, co-auteur de l’étude. Plus d’infos : nature.com.

Une feuille photovoltaïque bio-inspirée.
Une feuille photovoltaïque bio-inspirée. Crédit photo : Dr Gan
[wpdiscuz-feedback id= »hkzb2fnpii » question= »Veuillez laisser un commentaire à ce sujet » opened= »0″]Que pensez-vous de cette invention ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte (cliquez sur la bulle à droite pour publier un commentaire).[/wpdiscuz-feedback]

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
imperial.ac.uk

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

3 commentaires

  1. je ne sais pas combien cela coûte, mais je pense qu’avec cette invention le Centre Mamie Genebi, La Joie des Enfants qu’héberge l’association OUSMANE AND CO DAKAR, serait vraiment sortie d’affaires. Cela nous soulagerait vraiment de pouvoir en profiter. Les enfants pourraient être mieux nourris, habillés et instruits, Mais, cela fait bien longtemps que je ne crois plus au Père Noël, surtout que le solaire est hors de prix au Sénégal.

  2. C’est une découverte qui semble merveilleuse. Ca donne envie d’en savoir plus sur le raccordement de cellules photovoltaïques entre elle et le mecanisme pour la purification de l’eau. Bravos pour cette découverte

  3. Ce type de technologie se rapprochant de la nature est le moyen durable, il faut juste trouver le moyen de compiler agriculture et captage d’énergie des plantes….un substrat peu cher qui pourrait être étendu par les agriculteurs faisant la symbiose production végétale et production électrique par transformation chimique…. gênerait de l’alimentation et de l’électricité en quantité suffisante ( sans surproduction) pour l’ensemble des personnes….pour la question de l’eau la transpiration naturelle….générera les pluie nécessaires et les éclairs genera l’ozone manquante. Et le carbone sera le carburant de la plante pour tout cela.
    La plante récoltée est â étendre sur les champs avec de la semence incorporée
    Pour l’alimentation sans engrais de la graine.
    Bref tendre à un système équilibré pour que chacuns en vivent sans détruire ce système et en allégeant les contraintes réglementaires….. Je suis un grand utopiste….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page