Innovation

Neoca : camouflé dans un chapeau, ce casque de vélo a une résistance proportionnelle à l’intensité de l’impact

Découvrez Neoca, le casque de vélo novateur conçu pour révolutionner la sécurité des cyclistes. Fabriqué à partir d'un matériau thermoformé recyclable et non newtonien, ce casque pliable allie style, légèreté et efficacité en absorbant les chocs de manière révolutionnaire.

Nous connaissons désormais les finalistes français de l’édition 2023 du concours d’innovation James Dyson Awards. Ils s’appellent Maxence Guiet et Romane Le Scour, et nous viennent de l’institut National des sciences appliquées (INSA) de Rennes. Leur cheval de bataille : la sécurité des cyclistes qui sont 60 % à pratiquer le vélo sans casque sur la tête ! Sous le nom de Neoca, les deux étudiants ont inventé le premier casque entièrement pliable, fabriqué à partir d’un matériau thermoformé, recyclable et non newtonien. Rappelons qu’un fluide non newtonien est « un fluide qui ne suit pas la loi de viscosité de Newton, c’est-à-dire une viscosité constante indépendante de la contrainte ». Découvrez ce casque innovant qui, nous l’espérons, encouragera les cyclistes à se protéger, évitant ainsi les blessures graves ou les décès.

D’où leur est venue l’idée de cette invention ?

Comme c’est très souvent le cas lors de l’invention d’un nouveau produit, la casque Neoca est né de la situation personnelle des inventeurs. En juin 2020, alors que nous sommes en plein confinement, les vélos électriques connaissent un essor sans précédent, mais aucune loi n’impose le port du casque pour les adultes. Un jour, Maxence Guiet reçoit l’appel de l’un de ses amis, Nathan, qui se trouve aux urgences après un accident de vélo. Commotion cérébrale pour Nathan, qui ne portait pas de casque lors de son accident. Les cyclistes ne portent pas de casques pour deux raisons simples : ils sont inesthétiques et très encombrants. Avec Romane Le Scour, les deux ingénieurs décident alors d’inventer un nouveau casque pour cycliste, plus léger, moins encombrant et beaucoup plus joli que ceux qui existent déjà.

Le casque est fabriqué à partir d'une base commune de fluide thermoformé, recyclable et non newtonien. Cette technologie permet, à épaisseur égale, une absorption des chocs 5 fois supérieure à celle de la mousse EPS dérivée du pétrole couramment utilisée dans les casques de vélo.

Le casque est fabriqué à partir d’une base commune de fluide thermoformé, recyclable et non newtonien. Cette technologie permet, à épaisseur égale, une absorption de chocs 5 fois supérieure à celle de la mousse EPS qui est dérivée du pétrole et couramment utilisée dans les casques de vélo. Crédit photo : NEOCA (capture d’écran vidéo YouTube)

Comment le casque Neoca est-il fabriqué ?

Le casque inventé par les deux ingénieurs repose sur une technologie novatrice utilisant un fluide thermoformé recyclable et non newtonien comme matériau de base. Comparée à la mousse EPS dérivée du pétrole et couramment utilisée dans les casques de vélo, cette technologie offre une absorption de chocs cinq fois supérieure, tout en maintenant une épaisseur similaire.

Contrairement aux casques rigides qui absorbent principalement l’impact en se brisant, le casque Neoca réagit proportionnellement à l’intensité de l’impact. Cette caractéristique apparemment mineure lui permet d’absorber efficacement les impacts microtraumatiques, tout en conservant sa durabilité face à des impacts répétés. Rappelons que l’idée de départ des deux ingénieurs était de proposer un casque pliable, que l’on peut ranger dans un sac à dos, mais qui soit « joli à porter ».

Un casque innovant qui a une résistance proportionnelle au niveau d'impact.
Un casque innovant qui a une résistance proportionnelle au niveau d’impact. Crédit photo : NEOCA (capture d’écran vidéo YouTube)

Pourquoi le casque Neoca est-il innovant ?

Lorsque l’on observe les photos du Neoca, on peut légitimement se demander si les cyclistes portent réellement un casque sur leurs têtes. Ce casque a la particularité géniale de se cacher sous un bob, un chapeau ou une casquette ! Avec sa conception pliable, il réduit le volume de 70 % comparé à un casque de vélo classique. Et comme un couvre-chef lambda, il s’adapte parfaitement à la morphologie de chaque utilisateur, puisqu’il est souple. S’équiper du casque Neoca revient à rouler en toute sécurité, mais avec du style ! Dans quelques mois, les deux ingénieurs prévoient de finaliser le prototype complet afin de le faire homologuer aux normes européennes. En fin d’année, ils devraient lancer une campagne de financement participatif pour industrialiser le casque Neoca. Cette belle idée est bien vainqueur du prix national français du concours d’invention organisé par les James Dyson Awards. En savoir plus ? Rendez-vous sur le site neoca.fr.

[wpdiscuz-feedback id=”44nrt39e9d” question=”Veuillez laisser un commentaire à ce sujet” opened=”0″]Que pensez-vous de ce casque de vélo innovant ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte (cliquez sur la bulle à droite pour publier un commentaire).[/wpdiscuz-feedback]


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Jamesdysonaward.org

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, je m'épanouis dans l'exploration et la communication des actualités, de l'environnement, ainsi que des domaines liés aux sciences et à la psychologie. Depuis que j'ai entamé mon parcours dans le monde de la rédaction, j'ai constamment été inspirée par la diversité et la richesse des sujets abordés dans ces domaines, cherchant à les rendre accessibles et captivants pour mes lecteurs. Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page