Innovation

Syrinx : un larynx artificiel révolutionnaire qui imite l’ancienne voix du malade

Au Japon, un ingénieur du nom de Takeuchi Masaki a mis au point un appareil qui permet à un individu ayant perdu l’usage de son larynx de parler, et ce, en produisant une voix plutôt réaliste. Le Syrinx est en phase de développement, mais il s’annonce très prometteur.

Si le Syrinx a été nommé lauréat national japonais du prix James Dyson de cette année, c’est parce qu’il s’agit d’un dispositif révolutionnaire susceptible d’améliorer significativement le quotidien des personnes qui ont subi une laryngectomie, c’est-à-dire une intervention chirurgicale consistant à enlever leur larynx.

Situé au niveau de la gorge, cet organe assure le passage de l’air vers les poumons. Il produit aussi la voix. Le fait d’en être dépourvu ne nous permet plus donc de parler naturellement. Heureusement que la technologie est toujours là pour nous porter assistance. Ainsi, depuis plusieurs décennies, les laryngectomisés peuvent se servir d’un électrolarynx pour dialoguer. Sauf que pour Takeuchi Masaki, cet appareil n’a pas réellement évolué depuis son apparition.

À LIRE AUSSI :  Lyon : un vaccin contre la gastro pour lutter contre le cancer

Le Syrinx, un larynx artificiel qui promet d’être pratique et efficace

Pour cette raison, ce jeune ingénieur japonais a créé le Syrinx. Il s’agit d’un dispositif qui a été conçu dans le but de révolutionner la conception des électrolarynx traditionnels. Contrairement à ces derniers qui doivent être maintenus contre le cou, limitant ainsi l’usage des mains de l’utilisateur, le Syrinx s’attache comme une minerve.

Alors que pour permettre à un laryngectomisé de parler, un électrolarynx fait vibrer le cou, l’appareil de Masaki se veut plus confortable. Il est même doté de deux vibrateurs au lieu d’un seul comme sur les appareils d’ancienne génération. Cette conception lui permet d’évoluer dans une gamme de fréquences plus large et de produire en conséquence une voix plus « humaine ».

Un logiciel pour améliorer la voix

Afin de faire en sorte que le rendu sonore soit le plus naturel possible, l’inventeur japonais a conçu un logiciel capable de créer des modèles vibratoires correspondant à l’ancienne voix de l’utilisateur.  Le but est de produire un son qui est plus ou moins proche de la vraie voix de l’utilisateur avant l’ablation de son larynx. D’après Masaki, cela est possible grâce à un outil dopé à l’IA qui lui-même est capable d’analyser comment un son est créé.

Syrinx : un larynx artificiel révolutionnaire qui imite l'ancienne voix du malade
Un larynx artificiel qui s’attache comme un collier. Crédit photo : Syrinx

Bien que le Syrinx soit actuellement en cours de finalisation, son créateur affirme les prototypes qu’il a mis au point ont déjà largement satisfait les laryngectomisés ayant participé au test. « Avec le dernier prototype, les gens ont dit qu’ils avaient l’air cool et qu’ils pouvaient utiliser leurs deux mains », a déclaré le jeune inventeur, cité par Dezeen.com.

Plus d’infos :

  • Inventeur / Concepteur : Ahn Jaesol
  • Site internet du projet : syrinx.community

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page