Innovation

Trois inventions ingénieuses pour ouvrir les huîtres plus facilement et en toute sécurité

À l'approche des fêtes, l'incontournable plateau d'huîtres se prépare à trôner sur nos tables. Mais le saviez-vous que l'ouverture des huîtres peut parfois être périlleuse ? Découvrez trois inventions astucieuses qui rendront cette tâche délicate facile et sans danger, pour des fêtes savoureuses et sécurisées !

Nous allons bientôt arriver à la période des fêtes et aux deux réveillons généralement gargantuesques qui s’enchaînent. Ce n’est évidemment pas la meilleure période pour commencer un régime amincissant, mais c’est un autre débat ! Sur nos tables de fêtes, on l’adore ou on la déteste, mais on ne fait jamais dans la demi-mesure avec elle. Nature, avec un filet de citron, gratinée, au champagne*, elle, c’est l’huître bien sûr ! Venue de l’île d’Oléron, de Bretagne ou du Nord-Pas-de-Calais, elles sont différentes, mais ont toutes un point commun : la coquille dure comme du béton. Lorsqu’il s’agit d’ouvrir les huîtres, cela peut même se révéler dangereux. Le saviez-vous que 2 000 personnes se blessent chaque année, en ouvrant des huîtres ? Découvrez trois inventions, qui pourraient vous permettre d’ouvrir vos huîtres cette année, pour vous régaler, mais sans blessure. C’est parti.

L’Ouv’huître de Michel Lannay

Cette invention n’est pas récente ! En effet, elle a été inventée en 1995 par un septuagénaire de Pontivy et s’est vendue à plusieurs milliers d’exemplaires. L’outil Ouv’huître se compose d’un socle et d’un écrou à griffes, disponibles en finition électro-zinguée ou en acier inoxydable selon le modèle. On trouve ensuite un étrier, une vis équerre, aussi appelée axe, et un contre-écrou. La vis sert à maintenir la position de l’étrier sur le socle et à agir comme axe de rotation pour la poignée couteau. L’Ouv’huître dispose aussi d’une poignée afin de le maintenir en place et de fixer le couteau.

Comment ouvrir une huitre plus facilement ?
Comment ouvrir une huître plus facilement ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Pour utiliser l’Ouv’huître, placez l’huître au fond du logement et positionnez la pointe du couteau entre les deux coquilles par l’arrière. Ne saisissez pas la poignée à pleines mains, mais maintenez-la seulement. Exercez un coup puissant de la paume de la main pour enfoncer la lame d’environ 1 cm, ouvrant ainsi la charnière. Tenez la pointe de la lame vers le haut pour décoller le mollusque. Enfin, avec la pointe toujours dirigée vers le haut, enfoncez la lame jusqu’au fond pour couper le pied de l’huître. Aucune perte, la coquille supérieure est parfaitement « nettoyée ». Dégustez. Vous pouvez retrouver l’Ouv’huître sur le site officiel de l’inventeur, au prix de 99,90 €.

La pince à huîtres Ostra de Serge et Pascale Di Giulio

Là encore, il s’agit d’une invention assez ancienne (1998), mais très ingénieuse, qui a déjà fait ses preuves ! Inventée par deux habitants de Saint-Jean-de-Monts (85), Serge et Pascale Di Giulio, cette pince est dotée d’un brise-coquille, qui vient casser le bout de l’huître pour former une ouverture. Ils lancent une pince à huître, qu’ils nomment « Ostra », huître en latin. Cette pince est munie d’un brise-coquille pour casser le bout de l’huître et créer une ouverture. Il faut ensuite introduire la spatule fournie à l’intérieur de l’huître puis faire pivoter la pointe à l’intérieur, vers soi pour les droitiers, vers l’extérieur pour les gauchers. Cela va sectionner le muscle responsable de la difficulté à ouvrir cette coquille. Enfin, il suffit de pincer le couvercle et de l’ôter en pivotant sur la charnière. La pince à huître Ostra est disponible sur le site des inventeurs au prix de 50 €.

La pince à Huître Ostra.
La pince à huître Ostra. Crédit photo : Dominique Dupuy Ostra (capture d’écran vidéo YouTube)

L’ouvre-huître Neyomid

Cette dernière invention est beaucoup plus récente et ne nécessite aucune installation complexe. Elle se présente sous la forme d’un socle muni d’une poignée et d’une pointe. Ainsi, il suffit alors de placer l’huître sous la pointe, qui sera dirigée vers le muscle. Pressez sur la poignée, l’huître s’ouvre sans blessure. Il est cependant recommandé d’utiliser un gant en cotte de mailles pour éviter tous risques de coupures. L’écailler d’huîtres est doté de trois trous de hauteurs différentes, permettant d’ajuster la hauteur de la poignée en fonction de la taille de l’huître.

L’ouvre-huître Neyomid.
L’ouvre-huître Neyomid. Crédit photo : capture d’écran Amazon

Il peut également être utilisé pour ouvrir d’autres coquillages comme les palourdes ou les pétoncles. Vous pouvez le retrouver sur Amazon au prix de 79,99 €. Que pensez-vous de ces inventions ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Par ailleurs, nous vous remercions de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. En France, la vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page