Innovation

Un agriculteur breton se lance dans la production de carburant vert à base d’urine de porc

L'urine de porc pourrait être le nouvel or noir de Bretagne ! Un exploitant porcin utilise le désormais précieux liquide pour le transformer en carburant vert !

Du côté de la Bretagne, un exploitant porcin essaie de valoriser ses déchets ! Et pas n’importe lesquels puisqu’il s’agit de l’urine de ses porcs qu’il veut transformer… en carburant ! N’allez pas imaginer verser de l’urine de porc dans votre réservoir en revanche !

Stéphane Louesdon exploite un cheptel de 360 truies qui mangent, dorment et urinent à foison évidemment ! Ces déchets naturels ne sont actuellement pas valorisés. Mais Stéphane Louesdon vient de créer une filière à son exploitation. Son nom : Green Pig ! Il va transformer l’urine de ses porcs en hydrogène vert. Explications.

Si l’on en croit l’exploitant, 20 litres d’urine de porc permettent la production d’1 kg d’hydrogène vert. Ce kilo d’hydrogène permet de parcourir 100 kilomètres en voiture ! La production d’hydrogène vert à base d’urine de porc est en fait une électrolyse. Alimentée par des éoliennes, l’urine est recueillie à la source puis filtré et ressort à l’état de carburant vert.

Le procédé est déjà testé et vise un rendement optimal dès 2024. Green Pig s’inscrit dans le plan de la région Bretagne qui vise à réduire à moins de 15000 tonnes de CO2. Et envisage la mobilité à hydrogène comme solution d’avenir.

Il invente "une aile" aérodynamique en kit pour réduire de 15% la consommation des camionnettes à plateau

Une idée pour l’avenir ?

Actuellement, 95% de l’hydrogène provient d’énergies fossiles. L’urine de porc ou d’autres animaux pourrait donc être une sérieuse alternative vers le carburant à base d’hydrogène.  Même si Green Pig cherche probablement à diversifier ses activités avec ce carburant d’un nouveau genre.

C’est une piste très intéressante qu’il faudra exploiter pour que les énergies vertes deviennent dominantes. Et les urines d’animaux, ce n’est pas ce qui manque en France. Une nouvelle idée pour valoriser ces déchets qui devrait faire mouche ! L’histoire ne dit pas si les cochons doivent uriner à un endroit précis ou s’ils se promènent avec un urinoir… Mais l’idée est excellente pour la planète !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page