Oxandre, 12 ans, est le premier petit français a être équipé d’un HeroArm, cette prothèse bionique imprimée en 3D qui va lui permettre d’être plus autonome.

Nous vous parlions il y a quelques jours des prothèses de membres customisées, un jeune garçon originaire du Pas de Calais, Oxandre 12 ans, vient d’être équipé de la première prothèse de bras bionique imprimée en 3D ! Il se dit être heureux d’avoir été le premier français à l’obtenir (et le 44ème dans le monde) et on le comprend.

Ce bras de héros (HeroArm) inspiré du jeu vidéo DEUS EX ne pouvait que lui plaire ! Un bras bionique composé de 416 pièces toutes imprimées en 3D pour redonner un peu d’autonomie à ce jeune garçon et lui changer un peu sa vie, comme il le dit si bien !


A lire également : Les super-prothèses,OpenBionic imprimées en 3D


Cette prothèse bio-électronique a été conçue par Eric Dupont président de Dupont Orthopédie, en collaboration avec Open Bionics, une entreprise britannique. A la différence des prothèses classiques, ce bras de héros est conçu en matériaux très légers, donc parfaits pour les enfants notamment, pour qui une prothèse supérieure à 1kg est difficilement supportable. Avec la matière de l’impression 3D on diminue ce poids de 30 à 40%. L’innovation dans cette prothèse étant qu’elle est bioélectrique alors que les précédentes n’étaient que biomécaniques. La prothèse réagit donc aux ordres donnés par le cerveau d’Oxandre !

Enfin le dernier critère et pas des moindres est celui du coût de la prothèse : 12000€ (pris en charge par la Sécurité Sociale) contre 30000€ pour une prothèse classique.

Oxandre est ravi de son « nouveau bras » et alors qu’il avait tendance à cacher son handicap, il est fier aujourd’hui de montrer son bras de super héros… Encore une avancée vers l’acceptation du handicap surtout chez les enfants qui, souvent ne sont pas tendres entre eux ! On applaudit et on espère voir se multiplier ce genre d’appareillage.

Selon les informations du site france3-regions.francetvinfo.fr