Wakino Ad Company, une filiale de la société de produits de beauté Liberta, prévoit d’utiliser les aisselles des japonais comme nouvel espace publicitaire.

L’imagination des publicitaires est sans limite, surtout au pays du soleil levant ou la culture du WTF est poussée à son paroxysme. Vous pensiez avoir tout vu en matière de publicité insolites ? Wakino Ad Company repousse les limites du bon gout en affichant des publicités directement sous les aisselles des usagers du métro.

Vous n’y croyez pas ? Selon le très sérieux The Telegraph, cette agence de pub aurait même déjà trouvé plusieurs clients comme le Seishin Biyo, une clinique spécialisée dans l’épilation des dessous de bras. Il faut dire que le thème est plutôt approprié sur le coup. Mais d’autres exemples de publicité sont disponibles (avec les tarifs) sur le site officiel de l’agence. Vous devrez en effet débourser pas moins de 10.000¥, soit environ 76€ pour une heure d’exposition.


A lire aussi : 


Afin de trouver encore plus de panneaux publicitaires modèles pour ses publicités, Wakino organise également des concours de beauté pour dénicher « les aisselles les plus attrayantes du Japon ».

Cela peut paraître absurde mais ce n’est pourtant pas la première fois que des parties du corps sont utilisées par les annonceurs japonais. Souvenez-vous, en 2013, la société de marketing Absolute Territory avait dévoilé une campagne dont le but était de coller des tatouages ​​temporaires en forme de logos sur les jambes des japonaises.

Selon le journal The Independent, environ 1.300 femmes ont postulé sur cette campagne.

crédit photo : himecoto.jp

Une société veut utiliser les aisselles des japonais pour afficher de la pub dans le métro

crédit photo : himecoto.jp

Une société veut utiliser les aisselles des japonais pour afficher de la pub dans le métro

crédit photo : himecoto.jp

Une société veut utiliser les aisselles des japonais pour afficher de la pub dans le métro

Pus d’info : himecoto.jp
Source : Marketing Interactive/  The Independent /  The  Telegraph