Santé

Covid19 : Comment déclarer un effet secondaire des vaccins ?

Le gouvernement nous demande de déclarer les effets secondaires des vaccins; pourtant, la démarche peut ne pas sembler très intuitive, surtout lorsque l'on est âgé. On vous simplifie les choses ici.

Vous avez peut-être choisi de vous faire vacciner contre le COVID 19 ? Et après avoir reçu votre première ou seconde dose, vous ressentez quelques effets secondaires que vous voudriez mentionner à l’Agence Régionale de Santé. Selon certaines sources, les effets indésirables des vaccins ne seraient pas mis en évidence par les autorités, tout comme la manière de les déclarer.

Les effets indésirables sont assez difficiles à identifier, ils peuvent apparaître instantanément ou quelques jours plus tard, et nous ne parlons pas ici de la douleur au bras, qui est absolument normale tant qu’elle n’est pas disproportionnée.  Voici comment déclarer les effets indésirables des vaccins contre le Covid 19.

Comment savoir s’il on a un effet secondaire du vaccin ?

Depuis le début de la campagne de vaccination, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) a mis en place un système de surveillance des effets secondaires. L’outil est simple, mais faut-il encore parvenir à le dénicher, car il ne se trouve pas dans la rubrique vaccin du site de l’ANSM, dont l’objectif est d’aider à lutter contre l’épidémie, mais également d’apporter une meilleure connaissance de la vaccination aux Français. Elle encourage également les vaccinés ressentant des effets secondaires à les déclarer en ligne.

Attention, il est préférable de ne pas croiser les élastiques des masques derrière les oreilles !

Des guides pédagogiques sont à disposition des patients et permettent de déterminer s’il s’agit bien d’effets secondaires liés à la vaccination. On y trouve une fiche par type de vaccin, qui reprend les effets indésirables détaillés possibles pour chacun d’entre eux : symptômes et leur intensité, fréquence…  Nous apprenons également que certains symptômes sont communs à tous les vaccin (hors Covid19) et ne nécessitent donc aucune déclaration.

Comment les déclarer ?

Rendez-vous ici, sur la page du ministère de la Santé et des Solidarités. Avant de signaler vos effets indésirables, vous trouverez une liste détaillée des symptômes les plus fréquents après un vaccin, qui ne nécessitent pas de signalement, sauf s’ils perdurent dans le temps :

  • Douleur au bras
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Fièvre modérée
  • Frissons
  • Douleurs articulaires
  • Douleurs musculaires
  • Troubles digestifs
  • Apparition de ganglions
  • Réaction allergique de type urticaire

On nous explique également que ces symptômes peuvent parfois être très intenses, voire nécessiter une hospitalisation. Quoi qu’il en soit, si vous estimez que vous avez des effets secondaires, signalez-les sur le site dédié, cela permettra aux scientifiques d’effectuer des recherches plus approfondies, et aidera probablement à réduire les effets secondaires des futures doses.

Les magasins Lidl et Aldi pris d'assaut en Allemagne pour des tests anti-covid vendus en rayon !

Nous avons testé les effets secondaires du Pfizer

Pour avoir reçu les deux doses de vaccin en mai et juin 2021, nous avons pu tester malgré nous, la déclaration d’effets secondaires. A la suite de la première dose, une forte hypertension artérielle est apparue: le tensiomètre s’est affolé à plus de 20 ! Après un appel à notre médecin traitant, il fallait déclarer l’effet à l’ARS. Il faut avouer que nous avons dû chercher un peu pour trouver comment faire, et nous doutons qu’une personne âgée, peu à l’aise avec Internet, puisse y parvenir sans assistance.

Covid19 : Comment déclarer un effet secondaire des vaccins ?
Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / PIC SNIPE

Une fois le lien trouvé, la déclaration est simple et nous avons été contacté 24h plus tard par un médecin référent de l’ARS, qui a répondu à toutes nos questions; le suivi s’est ensuite déroulé sur trois semaines, avec des préconisations précises. Notre conclusion étant que s’il est un peu fastidieux de déclarer un effet secondaire, notre suivi, en revanche, fût parfait. Après 15 jours de surveillance accrue, et un médicament préconisé en cas de forte montée, l’hypertension s’est envolée, aussi soudainement qu’elle était apparue; nous en avons déduit qu’il s’agissait bien d’un effet secondaire lié au vaccin.

Source
passeportsante.nettwitter.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page