Santé

Souffrez-vous d’une addiction au “Binge Watching” ? Cette pratique qui consiste à enchaîner les épisodes d’une série !

Regarder une série de 10 épisodes en une seule fois s'appelle le Binge Watching ! Une grande étude scientifique européenne tente de déterminer si cette pratique peut être une addiction !

Vous pouvez passer une journée entière à regarder les 10 épisodes de la saison 12 d’une série Netflix ? Ou enchaîner les 23 DVD des superhéros Marvel ? Alors vous êtes peut-être atteint de Binge Watching ! Cette pratique qui consiste à enchaîner les épisodes d’une série pour parvenir à la regarder en une seule fois.

Avec l’avènement des plateformes de Streaming, il n’y a même plus besoin de se lever pour changer d’épisode, ni même d’appuyer sur la télécommande… Netflix encourage donc le Binge Watching. Pour comprendre ce phénomène, une étude européenne est menée en ce moment. Et vous allez pouvoir y participer.

Une communauté de scientifiques européens s’intéresse à ce phénomène, afin de déterminer s’il pourrait s’agir d’une addiction. Binge Watching est une expression créée par le dictionnaire Oxford dans les années 90. Cette expression se destinait alors aux fans qui se réunissaient pour regarder une série de DVD ensemble, et en une seule fois. Souvent au prix de nuits blanches d’ailleurs.

Une étude européenne participative

Dans la mesure où cette activité explose, les scientifiques s’interrogent sur les conséquences sur la santé. Le questionnaire en ligne est mené en France par Marie Grall-Bronnec, professeure à l’Institut fédératif des addictions comportementales jusqu’en septembre. Il s’adresse à toutes les personnes de plus de 18 ans, ayant pratiqué le Binge Watching dans les 6 derniers mois.

Des traces de tabac et de plantes "récréatives" découvertes dans des artefacts archéologiques Mayas
Souffrez-vous d'une addiction au "Binge Watching" ? Cette pratique qui consiste à enchaîner les épisodes d’une série !
Les scientifiques s’interrogent sur les conséquences du “Binge Watching” sur la santé. Crédit photo : Shutterstock / SeventyFour

Pour Marie Grall-Bronnec, deux pistes s’ouvrent aux scientifiques :

  • L’addiction, qui est une perte de contrôle et entraîne des conséquences négatives
  • Un temps agréable qui permet de partager avec d’autres fans des séries en question.

Les résultats dans un an

Cependant elle évoque également un moyen de s’évader d’un quotidien compliqué. Et donc de potentiels signes dépressifs chez les personnes qui pratiquent le visionnage de série de cette manière. Dans un an, nous devrions savoir, si le Binge Watching est considéré comme une addiction ou un simple moment de détente.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page