Santé

Vapoter provoquerait des dysfonctionnements érectiles affirme une étude scientifique…

Selon cette étude, vapoter aurait des conséquences sur le fonctionnement d'une partie du corps masculin, bien loin des poumons... Et ils demandent aux fabricants de préciser que vapoter pourrait aussi nuire à votre santé !

Vous pensiez que vapoter exerçait une influence sur votre appareil respiratoire ? C’est presque une évidence puisque vapoter c’est souvent inspirer (de la nicotine le plus souvent)… Mais vous ne saviez probablement pas, Messieurs, que le vapotage pouvait peut-être nuire à un autre appareil de votre corps !

Situé géographiquement assez loin des poumons, cette pratiqué affecterait votre système érectile ! Une récente étude scientifique estime que les hommes qui vapotent seraient plus sujets à des dysfonctionnements érectiles que ceux qui ne vapotent pas.

Cette étude met l’accent sur cette pratique conseillée aux fumeurs, comme plus saine que la cigarette ! Et elle met surtout en évidence le fait que nous manquons peut-être de recul pour connaître toutes les conséquences du vapotage sur notre santé…. Explications.

L’étude en question

Cette étude a été menée par l’Université de New York et la Johns Hopkins University, et elle a été publiée l’American Journal of Preventive Medicine. L’étude suggère que les hommes âgés de 20 à 65 ans, sans aucun antécédent cardiovasculaire, mais qui vapotent plus de deux fois par jour, auraient signalé des dysfonctionnements érectiles.

Selon les chercheurs, l’utilisation de la cigarette électronique pourrait être associée à ces dysfonctionnements… Et ce, indépendamment de l’âge, des maladies cardiovasculaires et d’autres facteurs de risques. Les chercheurs estiment que les vapoteurs se doivent d’être informés de ce risque. L’étude explique qu’un homme sur cinq de plus de 20 ans est affecté aux Etats-Unis.

Des résultats à affiner cependant !

La cigarette électronique est récente sur le marché des substituts nicotiniques, mais les chercheurs estiment que cela pourrait avoir des conséquences que nous ne connaissons pas encore. Ils précisent qu’ils doivent encore étudier en profondeur la relation entre le vapotage et les dysfonctionnements sexuels constatés chez les individus de sexe masculin.

À LIRE AUSSI :
Royaume-Uni : la cigarette électronique sur prescription médicale pour arrêter de fumer ?

Quelles conclusions pour cette étude ?

Les scientifiques estiment que les vapoteurs seraient 2.4 fois plus susceptibles de présenter des dysfonctionnements érectiles que les non vapoteurs.  L’étude a été réalisée sur 45971 hommes de 20 à 65 ans, ce qui représente un large panel. Nous savons déjà que fumer de vraies cigarettes provoque des dysfonctionnements érectiles, mais ce serait aussi le cas pour les cigarettes électroniques… Pourtant vendues comme plus saines que les cigarettes classiques !

Vapoter provoquerait des dysfonctionnements érectiles réguliers affirme une étude scientifique...
Fumer de vraies cigarettes provoque des dysfonctionnements érectiles. Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / Photoroyalty

Cette étude pointe donc du doigt la mauvaise information donnée aux consommateurs de cigarettes électroniques. Attention, l’étude ne dit pas que vapoter provoque des troubles érectiles. Mais qu’il faudrait que, comme pour la cigarette classique, les consommateurs soient informés des potentielles conséquences ! Le responsable de l’étude explique enfin que les analyses ont été faites avec la prise en compte des antécédents de tabagisme, comprenant aussi ceux qui n’avaient jamais fumé de cigarettes classiques avant de se mettre au vapotage. Et selon eux, ils présenteraient aussi des dysfonctionnements érectiles, même s’ils n’avaient jamais fumé avant de vapoter !

Une mauvaise information aux consommateurs ?

Si les lois pour le tabac ont évolué, avec par exemple des mentions ou photos, désormais obligatoires sur les paquets de cigarettes, ce n’est pas le cas pour le vapotage. Avec cette étude, les chercheurs jettent un pavé dans la mare pour l’industrie du vapotage et voudraient faire bouger les choses, tout simplement en imposant aux fabricants de prévenir les consommateurs des risques qu’ils encourent à vapoter, comme c’est déjà le cas pour les adeptes de la cigarette classique !

Source
Futurism.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page