Mobilité / SantéScience

Cigarette électronique : un additif huileux serait à l’origine des maladies pulmonaires selon le CDC

C’est officiel, c’est bel et bien l’acétate de vitamine E, un produit contenu dans les liquides de la cigarette électronique, qui est à l’origine de l’épidémie de maladie pulmonaire qui plonge les États-Unis dans la tourmente depuis juin 2019.

Depuis le début de l’été, les États-Unis font face à une vague de maladies pulmonaires graves. Bilan : 2 500 personnes hospitalisées à travers tout le pays et une cinquantaine de morts. Le point commun entre tous ces gens ? La cigarette électronique. Toutes les personnes touchées par la maladie en fumaient avant leur hospitalisation.

Si jusqu’ici, les autorités sanitaires américaines n’avaient encore que des doutes, une étude publiée le 20 décembre 2019 dans le New England Journal of Medicine (NEJM) vient confirmer leurs soupçons. Cette mystérieuse maladie pulmonaire liée au vapotage, désormais baptisée EVALI par le CDC, le centre de contrôle des maladies, serait bel et bien causée par un des composants du e-liquide des cigarettes électroniques : l’acétate de vitamine E.

À LIRE AUSSI :
San Francisco interdit la vente de cigarettes électroniques sur tout son territoire...

L’étude explique qu’il s’agit d’une substance huileuse et collante qui adhère aux parois pulmonaires et empêche les poumons de fonctionner normalement.

Pour parvenir à de telles conclusions, les autorités américaines ont analysé les e-liquides de plusieurs marques d’e-cigarettes et dans lesquels ils ont trouvé des traces d’acétate de vitamine E. Les informations ont ensuite été recoupées avec les résultats de précédentes études, réalisées en novembre par la CDC.

Après avoir analysé les bronches d’une cinquantaine de vapoteurs souffrant des fameuses lésions pulmonaires, le centre y avait découvert des traces d’acétate de vitamine E mais sans être sûre à 100 % que la cigarette électronique y est vraiment pour quelque chose.

Néanmoins, par mesure de précaution, la CDC avait déconseillé l’usage de la cigarette électronique, prévenant des risques qu’elle pourrait présenter. Maintenant que c’est enfin confirmé, il faut s’attendre à ce que les marques de e-cigarettes subissent le courroux de la CDC et du gouvernement américain dans les prochains mois. Ce dernier pourrait prendre des mesures radicales à l’encontre du produit. L’affaire est donc à suivre de très près et espérons que cette situation aide à la prise de conscience générale.

Photo de MsMaria / Shutterstock

E-cigarette : un additif huileux serait à l’origine des maladies pulmonaires selon le CDC

Photo de couverture de REDPIXEL.PL / Shutterstock

Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer