Science

La technologie ARNm a permis de soigner des cœurs endommagés chez des souris

Les chercheurs ont découvert que l’ARNm permet de créer des cellules Car-T transitoires. Ces cellules T sont génétiquement modifiées avec un gène de récepteur d’antigène chimérique qui peut traiter les cancers du sang, traiter les blessures du cœur et d’autres organes.

L’ARN est un acide ribonucléique qui est présent chez pratiquement tous les êtres vivants, mais également chez certains virus. Son rôle est de transmettre les informations nécessaires qui permettent la synthèse des protéines nécessaires au bon fonctionnement de nos cellules.

C’est quoi l’ARNm ?

L’ARNm, c’est une copie temporaire de gènes utilisés comme modèles pour la fabrication de protéines; l’ARNm n’est pas intégré au génome et ne persiste que quelques jours. Néanmoins, les chercheurs ont découvert qu’en ajoutant l’ARNm aux lymphocytes T, ils pouvaient créer des cellules CAR-T transitoires qui ne vivent que quelques jours. Ils ont alors endommagé le cœur des souris de manière à créer beaucoup de cicatrices et de fibrose. Mais après deux semaines d’infusion de nanoparticules d’ARNm, la quantité du tissu cicatriciel dans le cœur des souris a été réduite de moitié.

Le rôle des cellules T

Pour cette expérience, ils ont utilisé des souris car elles sont réputées pour avoir une certaine ressemblance avec les cellules humaines. Les chercheurs voulaient réparer les cœurs endommagés tout en éliminant les tissus cicatriciels. Le traitement avait marché car la cicatrice avait disparu grâce aux cellules immunitaires génétiquement modifiées ou CAR-T. Ces cellules sont déjà opérationnelles et sont utilisées dans le traitement du cancer. Le principe est de modifier les cellules afin d’obtenir des effets plus que spectaculaires. En effet, les cellules T sont des cellules immunitaires qui ont la capacité de détecter les cellules infectées par des virus, qu’elles détruisent par la suite. Les lymphocytes T peuvent être programmées pour cibler n’importe quel type de cellule avec le récepteur approprié.

À LIRE AUSSI :  Quelles sont les sanctions (abusives?) contre les non vaccinés à travers le monde ?

Quid des cellules CAR-T ?

Elles sont fabriquées à partir de la cellule T. La cellule CAR-T est conçue pour le traitement des cancers mais surtout pour la leucémie ou cancer du sang. Le traitement est déjà mis en route et approuvé mais c’est extrêmement cher et cela peut couter jusqu’à 475 000 $. La transformation de la cellule T en cellule CAR-T se fait à l’intérieur du corps. L’ARNm créé aura une propriété similaire à celui qui est présent dans les vaccins contre le coronavirus. D’un autre côté, d’autres équipes ont essayé de recréer la cellule CAR-T en y ajoutant des virus mais cela semble très risqué puisque la transformation se fait à l’intérieur du corps. Les scientifiques ont bon espoir que la cellule CAR-T puisse également être utilisée dans le traitement des organes abimés.

Source
New Scientist

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page