La voiture électrique est-elle toujours aussi économique avec la hausse du prix de l’électricité ?

En raison de la fin progressive du bouclier tarifaire, les tarifs de l’électricité ont augmenté à partir de février 2024. Cela a certainement des conséquences sur le budget alloué aux recharges des véhicules électriques chez les particuliers.

Entré en vigueur à partir d’octobre 2021, le bouclier tarifaire vise à protéger le pouvoir d’achat des Français en limitant la hausse des prix de l’énergie à la suite de la guerre en Ukraine. Au début, ce dispositif devait prendre fin en décembre 2023, mais le gouvernement a décidé de le prolonger jusqu’en février 2025. C’est pourquoi un abandon progressif de cette mesure est mis en place. Depuis février 2024, les tarifs réglementés d’électricité d’EDF ont grimpé de 8,6 % pour l’option Base et de 9,8 % pour l’option Heures pleines/Heures creuses. Ces hausses auront incontestablement un impact sur le coût de la recharge des véhicules électriques (VE), étant donné que plus de 80 % des chargements s’effectuent à la maison pour les Français. Le surcoût peut sembler anodin sur un mois, mais il affecte tout de même le budget auto annuel d’un foyer. Explications.

Le coût du « plein » en électricité à domicile

Le prix d’une recharge pour VE à la maison dépend de multiples facteurs tels que le type de contrat d’électricité souscrit, le modèle de voiture, le moment de chargement et sa durée. Dans les exemples suivants, considérons que les propriétaires de véhicule électrique ont souscrit l’option Base d’EDF, avec un prix passant de 0,2276 €/kWh en janvier 2024 à 0,2516 €/kWh en février 2024. Il convient également de préciser qu’un utilisateur typique charge généralement sa voiture à partir de 10 % jusqu’à 80 % pour préserver la durée de vie de la batterie.

Une plateforme de mise en relation entre particuliers pour recharger son véhicule électrique.
La hausse des tarifs de l’électricité entraine une augmentation du cout de recharge de son véhicule électrique. Crédit photo : M. Moignet pour Neozone

Pour une Tesla Model Y dotée d’une batterie de 60 kWh, un automobiliste débourse environ 10,57 € (0,2516 € × 60 kWh × 70 %) par recharge, contre 9,56 € en janvier dernier. Pour une Dacia Spring intégrant une batterie de 26,8 kWh, le coût d’une recharge s’élève à approximativement 4,72 € (0,2516 € × 26,8 kWh × 70 %), contre 4,27 € en janvier. Pour un modèle de voiture Peugeot e-208 équipé d’une batterie de 50 kWh, un automobiliste devrait dépenser environ 8,80 € (0,2516 × 50 kWh × 70 %) pour une seule recharge, contre 7,97 € le mois dernier. Il est à noter que ces trois modèles de VE sont parmi les VE les plus vendus en France en 2023.

La hausse du coût de la recharge

Dans les cas présentés ci-dessus, la hausse du prix du chargement d’un VE à 80 % à la maison est estimée entre approximativement 0,5 et 1 € selon le modèle de VE. Sur un mois, celle-ci peut varier en fonction de la consommation d’électricité du véhicule et la distance parcourue par l’automobiliste. Par exemple, avec une Tesla Model Y, cette consommation est d’environ 20 kWh/100 km en milieu urbain et de 22 kWh/100 km sur autoroute. Si nous prenons un conducteur typique qui réalise en moyenne 1 000 km par mois en ville, celui-ci consomme donc 200 kWh d’électricité par mois, soit 1 200 kWh en 6 mois à un coût total de 301,92 € (1 200 kWh x 0,2516 €). Ce coût était à 273,12 € lorsque le prix de l’électricité se situait encore à 0,2276 € le kWh. La hausse s’élèvera donc à approximativement 28,8 € en six mois. Celle-ci s’élèvera à 57,6 € en un an, à condition que le tarif de l’électricité soit maintenu à 0,2516 € lors du second semestre 2024.

Recharger son véhicule électrique coute désormais plus cher suite à la hausse des tarifs de l'électricité.
Recharger son véhicule électrique coute désormais plus cher suite à la hausse des tarifs de l’électricité. Crédit photo : M. Moignet pour Neozone

Des coûts toujours moins élevés que ceux des véhicules thermiques

Par rapport aux véhicules thermiques, les VE seraient toujours plus avantageux en termes de coûts de carburant. Pour une Peugeot e208, un conducteur dépense environ 10 € pour rouler sur 222 km, soit à peu près 4,5 € aux 100 km. En revanche, pour une Peugeot 208 thermique diesel, avec une consommation moyenne de 5,3 l aux 100 km, il faut débourser environ 9,54 € si le litre du carburant se situe à 1,80 €. Sur un an, la différence entre les budgets de carburant de ces deux types de véhicules (électrique et thermique) est assez importante (environ 5 €/100 km). D’ailleurs, malgré la hausse des prix de l’électricité, les propriétaires de VE peuvent adopter certaines astuces pour limiter leurs dépenses en recharge. Que pensez-vous de ces hausses successives des couts de l’électricité ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
01net

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page