Société

Wish banni des moteurs de recherche et un blocage total dans toute la France ?

Le site d'e-commerce connu pour ses prix défiant toute concurrence pourrait disparaître des moteurs de recherche en France. Certains produits s'avèreraient ne pas être aux normes, et si le site s'entête, la DGCCRF risquerait bien d'agir.

Depuis un certain temps, bon nombre de plateformes d’e-commerce voient le jour, ces fameux sites où nous pouvons absolument tout trouver à prix cassés. Vous vous baladez 30 minutes sur la page et voilà que tout ce que vous voyez défiler vous semble indispensable !

Et nous nous sommes intéressés à l’un d’entre eux en particulier, que nous connaissons presque tous, et pour cause: il propose des milliers d’articles à des prix imbattables. Cependant, il se pourrait que Wish disparaisse de nos moteurs de recherche.

Pourquoi Wish risque de disparaître de nos moteurs de recherche ?

Plusieurs raisons pourraient amener le gouvernement à prendre une telle décision. Il est vrai que Wish propose de nombreux produits à des prix alléchants, mais comment génère-t-il un bénéfice? Dans un premier temps, il faut savoir que les produits vendus par le site d’e-commerce proviennent pour la majorité de Chine. Jusqu’ici rien de bien méchant. Cependant, il s’avère que dans la plupart des cas, les produits ne correspondent pas aux photos du site.

Wish banni des moteurs de recherche et un blocage total dans toute la France ?
Pourquoi Wish risque de disparaître de nos moteurs de recherche ? Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Nicole Lienemann

En général, le produit est plus petit, et ne correspond pas à la couleur demandée; il arrive même que certaines fonctionnalités ne soient pas du tout en accord avec le descriptif présent sur le site. Le temps de livraison est quant à lui très long, mais il y aurait pire encore: beaucoup de produits vendus ne seraient pas aux normes en Europe (on parle ici de normes sanitaires de sécurité).

En effet, certains produits tels que des tétines pour bébé contiendraient du bisphénol A, composant aujourd’hui strictement interdit puisqu’il est considéré comme cancérigène. Il y aurait aussi des jouets pour enfants qui présenteraient des risques d’étouffement ou d’électrocution. Même les déguisements ne seraient pas aux normes, et prendraient feu très facilement.

À LIRE AUSSI :  CyberScore : un système d'étiquetage inspiré du Nutriscore, mais pour les sites internet

Le gouvernement souhaite simplement faire respecter la loi

La Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) aurait déjà averti le site de ses malfaçons. L’une des raisons de cet avertissement serait notamment de fausses promotions. En effet, Wish aurait proposer des produits a des prix élevés avec des déductions semblant très intéressantes; il se serait avéré que le montant après remise était en réalité la valeur réelle du produit.

Malgré l’avertissement de la DGCCRF, la plateforme d’e-commerce continuerait d’enchaîner les faux pas. Les fausses promotions ont certes disparu mais de nombreux points resteraient à améliorer. La DGCCRGF aurait donc décidé de mener l’enquête et elle n’aurait pas été déçue: après l’analyse de 140 produits achetés sur le site, 90% des appareils électriques se seraient révélés dangereux ainsi que 45% des jouets et 62% des bijoux. Par la suite, l’autorité aurait donc demandé à Wish de faire disparaître ces produits de la vente. Puis la DGGCRF se serait rendu compte que Wish aurait, en fait, juste changé le nom de ces produits.

Il semblerait que ce soit le manquement de trop: en cohésion avec le gouvernement, la DGCCRF envisagerait donc une sanction en plusieurs étapes: la première serait la disparition du site Wish des les moteurs de recherche tels que Google. La seconde serait est le blocage total du site en France dans le cas où Wish ne se soumettrait toujours pas aux lois françaises. L’affaire serait en cours …

Source
presse-citron.net

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page