Joseph Gordon-Levitt et Marion Cotillard

Il y a les films qui vous donne envie de pleurer, de vous insurger, de vous relever. Puis il y a les autres. Batman The Dark Knight Rises est de ceux là. Un irrémédiable voyage qui vous prend aux tripes, vous assomme, vous nécrose les membres et vous fait jubiler. Batman The Dark Knight Rises est de ceux là. C’est tout bonnement une expérience unique à vivre et Christopher Nolan nous prend sans jamais nous lâcher une seule seconde. Christopher Nolan est un maître.

Cette critique reprend des élèments de Batman Begins et Batman The Dark Knight. Pensez à les visionner avant de voir la critique. Concernant le film The Dark Knight en lui même, il n’y a pas de spoil.

The Dark Knight Rises prend place dans un Gotham qui a vu couler le temps et qui a bénéficié des actes d’Harvey Dent. Dark Knight Rises est bien la suite de The Dark Knight. Sans aucuns doutes possible. Tous les éléments nécessaires pour bien comprendre où se place l’action est assez détaillé pour que vous ne soyez pas perdu. Mais pensez à vous remater Batman Begins et Batman The Dark Knight avant d’aller le voir. Cela fait toujours du bien d’être dans le bain pour voir un troisième épisode remarquable. James Gordon ombre toujours sur Gotham grâce à ses mains policières et a bien bénéficié du secours d’Harvey Dent.

Batman est celui qu’il est, toujours aussi sombre, Christian Bale reprend à merveille le costume du chevalier noir. Pourchassé après Batman The Dark Knight, c’est dans ce contexte qu’il réapparaît dans The Dark Knight Rises. Le film commence exactement là où le second chapitre s’est arrêté.

Le méchant de ce nouvel opus est Bane (gros loubard terroriste sur les bords qui en fait voir des vertes et des pas mûres à Batman) et est incarné par Tom Hardy (Déjà présent dans le Inception de Nolan). Si vous souhaitez profiter pleinement de son jeu d’acteur, je vous conseil allègrement un petit Bronson pour connaître mieux le personnage. Beaucoup moins dans l’exagération, ce nouveau personnage (une belle ordure ! Vous ferez le rapprochement pour le reste …) est parfaitement entre les mains de l’acteur. L’ampleur qui incombe à Bane est très bien retranscrite. On en frissonne ! Batman The Dark Knight Rises s’inspire de l’arc Knightfall en 3 volets et reprend surtout les élèments du premier comics. 

  • Knightfall – The Broken Bat (La chute)
  • Knightfall – Who Rules the Night
  •  Knightfall – Knightsend

En équipière filoute, on retrouve Catwoman incarnée par une  Anne Hathaway féline et sexy en Selina Kyle. Bien loin de ses rôles de nana délurée dans Le Diable en Prada ou meilleures ennemies. La petite fille estampillée Disney dès son plus jeune âge a réalisé le souhait de toutes, se démarquer, s’émanciper et devenir une réelle femme actrice sans étiquettes. Le pari était osé pour la demoiselle que beaucoup décriait. Le pari est réussi. Elle rempli admirablement bien son rôle. Même si des fois on croirait qu’elle fait un peu des pubs pour le nouveau rouge à lèvre de L’Oreal. Mais elle le vaut bien …

Du côté des nouveaux arrivant, on retrouve deux acteurs déjà présent dans Inception : Joseph Gordon-Levitt et Marion Cotillard. Les deux ont beaucoup d’importance dans la suite du récit, chacun à leur manière. Michael Caine, L’Alfred de cette trilogie est toujours aussi proche de ce que l’on peut attendre de ce genre de personnage. Toujours un peu dans la réserve et de bons conseils. On retrouve l’aile protectrice qui a recueilli Bruce lors qu’il était enfant.

Morgan Freeman en Lucius Fox et Gary Oldman en Comissaire Gordon, ça marche toujours aussi bien. On retrouve notre Morgan Freeman toujours afficinado de technologie et qui a délaissé pour un moment ses géniales émissions sur  Discovery Channel. Quant à Gary Oldman, toujours aussi proche de ce qu’on lui connait, une carrière qui parle pour lui, tout comme Freeman. Bien entendu.

La musique époustouflante de Hans Zimmer accommode le tout de façon à ce que les actions soient transporté dans un autre monde. Un compositeur de talent plus un film d’exception, on ne pouvait s’attendre à mieux.

Je ne dévoilerai rien de l’intrigue. Mais je peux vous dire que les twists vous retourne le cerveau du début à la fin et que la fin est juste admirable. On est dans l’e-x-c-e-l-l-e-n-c-e. Christopher Nolan a annoncé qu’après The Dark Knight Rises et la production et co-scénarisation de Superman The Man Of Steel, le monde des super héros ne serait plus de son ressort et qu’il arrêterait. C’est alors que le monde des super héros au cinéma s’endeuillera après le départ d’un génie machiavélique. Si seulement certains pouvaient s’inspirer de lui … On y gagnerait vraiment au change … Prévoyez 2h45 de votre temps pour voir ce pur chef d’oeuvre. Vous ne serez pas déçu de cette clôture mémorable. Ce n’est pas sans une certaine émotion que j’ai vécu l’expérience en expiant quelques larmes vers la fin.

Dans les salles depuis le 25 juillet 2012. 

Tweetez5
Partagez
Enregistrer
Partagez
+1
5 Partages