Utilisateurs de trottinettes électriques (et autres véhicules urbains) la nouvelle loi vous concernant sera appliquée dès septembre 2019. Et elle s’avère assez stricte …

Devant l’invasion des trottinettes électriques dans nos villes, il devenait urgent pour le gouvernement de réagir et de réglementer cette « faune urbaine » rapidement. Difficile aujourd’hui de se promener sur les Champs Elysées sans croiser une trottinette qui fonce à toute allure.

La ministre des Transports, Elisabeth Borne publiera très bientôt un décret pour modifier le Code de la Route et réglementer la circulation de ces nouveaux véhicules urbains. C’est franchement nécessaire et les règles seront assez strictes.


A lire également : La « loi mobilité », ce qui va changer dans vos trajets en vélo, bus, trottinette et voiture


A Paris, ces dernières semaines, des agents de la voie publique préviennent les usagers sans verbaliser des nouvelles règles à respecter… Attention la période de prévention ne durera qu’un temps et les amendes commenceront à pleuvoir dès le mois de Septembre 2019.

Il y aura 13 nouveaux points à respecter scrupuleusement car les amendes risquent de coûter cher aux contrevenants.

Tout d’abord, les trottinettes électriques seront interdites aux enfants de moins de 8 ans et ceux, entre 8 et 12 ans devront obligatoirement porter un casque.

Découvrez en image les nouvelles obligations et interdictions de la future loi mobilité sur les NVEI

La trottinette électrique sera interdite sur les trottoirs (sauf en cas d’arrêté municipal l’autorisant) et sera passible d’une amende de 135 € ! Elle ne devra pas non plus dépasser les 25 km/h ou sera sanctionnée par une amende de 1500€. D’ailleurs les trottinettes dépassant les 25 km/h seront également interdites d’utilisation. Comme l’usage des trottoirs est désormais interdit, les trotteurs devront utiliser les pistes cyclables ou les routes limitées au maximum à 50 km/h. Sur les trottoirs, immeubles ou lieux piétons, la trottinette devra être éteinte et poussée à la main.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Vous avez le droit de griller un feu rouge à vélo, mais dans certain cas uniquement !

Concernant la sécurité de l’engin, elle devra être équipée de feux avant et arrière et d’un klaxon, l’usage des écouteurs sera interdit et il ne sera plus possible de transporter un passager sur la trottinette. La nuit, le port d’un gilet fluorescent sera également obligatoire.

Enfin, le stationnement sur les trottoirs sera encadré et des points de stationnement seront mis en place, ceci afin de ne plus retrouver des amoncellements de trottinettes à chaque coin de rue !

Finalement on se demande pourquoi ceci a besoin d’être encadré car les décisions prises sont d’une logique implacable. Nous trouvons dommage qu’il faille sanctionner ces incivilités qui pourtant devraient sont simplement pleines de bon sens. Les utilisateurs réguliers râleront sans doute mais les accidents causés par ces véhicules urbains ne cessent d’augmenter et même si les sanctions peuvent paraître un peu lourdes, il est normal que ces dispositions soient au Code de la Route. La prochaine étape serait-elle un brevet d’aptitude à conduire ces engins car ce n’est pas non plus donné à tout le monde de les maîtriser ?

Selon les informations du site europe1.fr
Photos de couverture de SFIO CRACHO / Shutterstock