Auto / Moto

Économisez-vous vraiment avec une voiture électrique ? L’Avere dévoile une étude sur le prix de la recharge publique

En collaboration avec P3 Group, l’association professionnelle nationale Avere-France présente son premier rapport semestriel sur l’estimation du coût de la recharge publique des VE. Les résultats démontrent que les propriétaires de VE dépensent largement moins que ceux qui ont des véhicules thermiques.

Dans un contexte de changement climatique, l’électrification des voitures permet aujourd’hui de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. En effet, le nombre de véhicules électriques qui circulent en France poursuit sa hausse depuis quelques années. En 2023, 192 438 voitures de tourisme et utilitaires 100 % électriques y ont été immatriculées. Une augmentation de 52,4 % est ainsi constatée par rapport à 2022. En août dernier, le parc roulant français est composé de 882 531 VE. Ce chiffre devrait continuer à augmenter dans les prochaines décennies, avec la fin de la vente des véhicules à moteur à combustion dans l’Union européenne d’ici 2035. Au-delà des avantages écologiques de cette solution de mobilité électrique, l’Avere-France vient aussi de dévoiler ses atouts économiques à travers son rapport semestriel sur le prix de la recharge publique. Explications.

Quel budget moyen prévoir chaque mois pour la recharge publique ?

La mobilité électrique est en plein développement dans l’Hexagone. Malgré cela, les conducteurs y disposent encore peu de données fiables sur les coûts de la recharge des VE. L’association professionnelle Avere-France et P3 Group ont notamment collaboré afin d’offrir certains repères. Ils ont mené une étude qui consiste à analyser les prix de la recharge publique et les tendances du marché. D’après l’enquête, un conducteur typique qui effectue 15 000 km par an dépense 10,48 à 14,73 € par mois pour recharger sa voiture électrique sur des bornes de recharge publiques. En effet, ce budget varie selon que l’automobiliste a souscrit ou non un abonnement. En revanche, cette dépense pourra augmenter de 64 €, si le conducteur fait 30 000 km par an.

Une recharge d'un véhicule électrique sur une borne domestique est moins couteuse qu'une recharge sur borne publique ou qu'un plein d'essence.
Une recharge d’un véhicule électrique sur une borne domestique est moins coûteuse qu’une recharge sur borne publique ou un plein d’essence. Crédit photo : M. Moignet pour Neozone

Combien pourrait-on économiser grâce à la transition vers les VE ?

Durant cette étude, l’Avere-France a comparé le coût de la recharge des VE et le coût du carburant (diesel ou essence) pour les véhicules à moteur à combustion. Selon elle, si 85 % des recharges d’un VE sont réalisées à domicile, la dépense d’un conducteur typique est trois fois moins élevée que celle liée à l’achat de carburant essence ou diesel. Plus clairement, le budget de recharge annuel moyen est estimé à 539,50 €, dont environ 150 € dépensés pour la recharge publique. À titre de comparaison, les propriétaires des voitures à moteur à combustion devraient allouer 1 635 € (E10) ou 1 526 € (B7) en moyenne à l’approvisionnement en carburant. D’ailleurs, les propriétaires des VE pourraient réaliser plus d’économies en rechargeant leur véhicule sur les bornes gratuites ou sur leur lieu de travail.

Comment se porte le marché de la recharge en France ?

Les prix moyens de la recharge sont maintenus relativement stables dans le pays, avec de légères hausses sur la période entre avril et août 2023. Selon l’Avere-France, ces augmentations sont dues à la hausse de différents éléments tarifaires, dont le prix de l’énergie, les frais de démarrage, les frais de stationnement post recharge, les frais de fin de session, etc. En ce qui concerne les infrastructures, la France comptait environ 109 856 points de recharge ouverts au grand public au 30 septembre 2023. Ce nombre devrait évoluer suivant l’augmentation du nombre des VE en circulation afin d’accélérer la transition vers la mobilité électrique. En outre, l’économie d’échelle et la baisse des coûts des batteries devraient conduire à une réduction progressive des prix des VE en Europe et dans le monde entier. Plus d’informations : Avere-france.org. Possédez-vous un véhicule électrique ou envisagez-vous d’en acquérir un prochainement ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
presse-citron.net
Source
avere-france

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page