J’ai mal à ma route, un nouveau site qui permet de signaler les dangers sur nos routes (nids de poules, glissières endommagées). Une initiative collaborative pour améliorer notre réseau routier.

Si vous êtes automobiliste ou motocycliste ou tout simplement piéton, vous ne pouvez pas ne pas avoir remarqué que nos belles routes françaises se dégradent chaque jour un peu plus. A qui la faute ? Aux politiques qui ont préféré laisser la gestion des routes à chaque département plutôt qu’à l’Etat ?

A la météo qui ne nous ménage pas depuis quelques années : gel, grand froid, canicule ? Peut-être un mélange de plusieurs raisons qui font que le constat est sans appel : trous, nid de poule, accotements inexistants, le danger est partout et ne ménage pas nos pneus et carrosseries. Un site internet : J’ai mal à ma route veut faire bouger les choses grâce à nous tous !

J’ai mal à ma route c’est quoi ?

Le site est une initiative de l’association « 40 millions d’automobilistes » qui intervient dans tous les débats liés à l’automobile et surtout lorsqu’il s’agit de grandes causes sécuritaires. Afin de répertorier tous les problèmes liés au mauvais entretien des routes, ils ont donc créé un site où tous les conducteurs de véhicules peuvent contribuer à l’amélioration du réseau routier.


A lire également :


Les routes délabrées sont tellement nombreuses qu’il serait difficile de les répertoriées une à une alors qu’en sollicitant l’aide des usagers, les remontées sont plus rapides et accessibles en temps réel par les autorités. 40 millions de consommateurs se charge ensuite de faire remonter les points relevés par les contributeurs aux pouvoirs publics afin que des travaux soient engagés rapidement.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Starling Crossing, les passages piétons qui apparaissent quand on en a besoin

Auto-Moto : J'ai mal à ma route, un site collaboratif intelligent !

J’ai mal à ma route pourquoi ?

Si l’on en croit les chiffres officiels, 47% des accidents de la route sont liés à la mauvaise infrastructure routière. Les budgets alloués à la réfection du réseau routier baissent eux un peu plus chaque année. Les péages autoroutiers, eux ont tendance à augmenter chaque année, et pourtant les routes se dégradent de plus en plus ou sont rafistolées de plaques de goudron qui s’effritent aux moindres intempéries. Il semble que l’Etat est d’autres priorités et pourtant il s’agit bien là d’un problème touchant la quasi totalité des français.

Comment contribuer au site J’ai mal à ma route ?

Pour avoir signalé quelques endroits plutôt abîmés dans notre région, nous avons pu voir que le signalement se fait en quelques minutes seulement. Il suffit de renseigner ses noms, prénoms et ville de résidence puis d’entrer le numéro de la route (D52 / N7) et enfin de décrire les problèmes rencontrés ainsi que les dangers qui découlent. Il est ensuite possible de joindre une photo de l’endroit puis de partager à tous les utilisateurs. Les informations que vous aurez entrées seront ensuite centralisées puis envoyées aux autorités qui pourront ainsi agir en fonction de ces données.

Auto-Moto : J'ai mal à ma route, un site collaboratif intelligent !

J’ai mal à ma route est aussi une application (Android et iOs) disponible gratuitement pour signaler en temps réel, les dommages rencontrés lorsque vous passez à proximité. Elle intègre directement la géolocalisation et transmet directement les signalements aux pouvoirs publics. Plus il y a de signalements à certains endroits et plus la zone monte dans les priorités.

Nous sommes convaincus que les applications ou sites collaboratifs sont nécessaires pour faire avancer les choses et permettre de pallier aux nombreux problèmes qui se posent dans tous les domaines… L’union ne fait-il pas la force ?