Auto / Moto

Kama-1, une citadine électrique russe avec 250 km d’autonomie

Fruit d’un partenariat entre l’Université polytechnique du Grand Saint-Pétersbourg et le fabricant russe de camions Kamaz, le Kama-1 est une citadine qui s’annonce à la fois élégante et performante. Possédant une autonomie de plus de 200 km, elle vous sera utile non seulement pour sillonner la jungle urbaine, mais aussi pour vos déplacements interurbains.

Comme les autres grandes puissances économiques, la Russie s’est aussi fixé des objectifs en matière de transition énergétique. Le pays compte ainsi de plus en plus de véhicules électriques dont la plupart sont importés de Chine. Cela ne veut pas dire que les entreprises locales ne maitrisent pas encore la technologie des véhicules zéro émission, souvenez-vous de la  Kalachnikov CV-1, la voiture électrique Russe qui voulait faire de l’ombre à Tesla

Bien au contraire, il s’agit de l’un des pays les plus avancés technologiquement. Le fabricant russe de camions Kamaz vient ainsi de lever le voile sur une citadine électrique. Conçu en partenariat avec l’Université polytechnique de Saint-Pétersbourg Pierre-le-Grand, le Kama-1 est une voiture verte adaptée à la mobilité urbaine et aux déplacements sur autoroute.

À LIRE AUSSI :  Dyson dévoile des photos et vidéos de son SUV électrique qui ne verra peut-être jamais le jour

Une citadine électrique performante

Sur le papier, le Kama-1 s’annonce largement prometteur. Selon nos confrères de Hdmotori.it, il est le fruit d’un projet qui a démarré en 2018. Il est actuellement en phase de pré-production. Sa carrosserie de 3,4 mètres de long, 1,7 mètre de large et 1,6 mètre de haut est juste assez pour accueillir quatre personnes. Le Kama-1 a été conçu pour être endurant, rapide et performant. Il est ainsi doté d’un moteur électrique de 80 kW, lequel est alimenté par une batterie de 33 kWh.

Selon la fiche technique publiée par Kamaz, cette configuration permet d’atteindre une vitesse de 150 km/h et un 0 à 100 en seulement 6,7 secondes. Concernant l’autonomie, elle serait de 250 km. Le chargeur électrique standard qui accompagne le véhicule est suffisamment puissant pour restaurer la capacité totale de l’accumulateur en 6 heures.

D’autres caractéristiques plus intéressantes les unes que les autres

En plus de ces performances plutôt impressionnantes pour une citadine, le Kama-1 possède une garde au sol importante afin de s’adapter aux infrastructures routières contrastées de la Russie. La citadine électrique mise par ailleurs sur des éclairages LED à l’avant et à l’arrière. Kamaz a prévu un système d’infodivertissement comprenant un écran de 9 pouces.

Pas de prix ni de date de sortie

Bien qu’elle ne dispose que deux portes, cette voiture électrique est équipée de systèmes ADAS avancés, souligne Hdmotori.it. Pour couronner le tout, des fonctionnalités visant une utilisation possible dans une flotte d’autopartage sont au rendez-vous. Pour le moment, nous ne savons ni le prix ni la date de sortie du Kama-1. Une chose est cependant sure, lorsque le véhicule arrivera sur le marché, il ne manquera pas de faire tourner les têtes en raison de son design très réussi.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page