Auto / Moto

Sécurvélo, un maillot réfléchissant pour que les distances de sécurité soient enfin respectées !

Entre un automobiliste et un cycliste, la distance doit être d'1.50m ! Mais souvent elle n'est pas respectée... Alors pourquoi ne pas l'afficher carrément sur un maillot ?

Nous savons qu’être cycliste en ville relève parfois du parcours du combattant ! Toutes les villes ne disposent pas de pistes cyclables adéquates et le non-respect des distances de sécurité provoquent de nombreux accidents. Pour tenter de remédier à ce danger pour les cyclistes, une entreprise basée dans les Pyrénées Orientales, invente Sécuvélo.

Un concept très simple qui peut être porté par tous, et visible de tous ! L’article R414-4 du Code de la Route impose une distance de 1.50m entre le vélo et l’automobiliste, mais parfois certains semblent l’oublier ! Alors pourquoi ne pas l’inscrire sur un t-shirt ?

Les cyclistes trop souvent victimes d’accident

Selon le site France Tv Info, 60 000 cyclistes ont été victimes d’un accident en 2020. Et dans la majorité des cas, les accidents sont causés par des dépassements d’automobilistes qui ne respectent pas les 1.50m réglementaires. “Ce n’est pas vraiment respecté. Je fais trois ou quatre sorties par semaine, et à chaque fois, des automobilistes peu scrupuleux me frôlent” explique l’inventeur dans les colonnes de 20minutes.fr.

Lilian Cornelli, créateur du Sécurvélo en a fait la triste expérience, puisqu’il a lui-même été renversé par un automobiliste pressé ! Avec l’aide d’un ami, designer de profession, ils ont imaginé un maillot affublé d’un panneau de signalisation. Le panneau indique clairement et distinctement que la distance est de 1.5 m ! Le maillot Sécuvélo est proposé en deux versions : en ville et hors agglo. Les prix s’échelonnent entre 35 et 79€ sur le site de l’entreprise.

Un accessoire parfaitement pensé qui rappelle aux conducteurs qu’une distance de sécurité est nécessaire. Et selon Lilian Cornelli, qui porte ce maillot tous les jours, le dispositif fonctionne. Les automobilistes semblent s’écarter bien plus qu’avant du vélo et dépasser en toute sécurité.

Sécurvélo, un maillot réfléchissant pour que les distances de sécurité soient enfin respectées !
Ils ont imaginé un maillot affublé d’un panneau de signalisation. Crédit photo : Securevélo

Ce maillot n’est pas un gadget, il pourrait devenir un véritable élément de sécurité pour les cyclistes. Avec les différents confinements, mais également les nombreuses primes à la conversion ou les aides à la réparation (Coup de pouce vélo), les vélos redeviennent plus que populaires. Le partage de la route entre cycliste et automobiliste a toujours été un sujet difficile. Le maillot Sécurvélo pourrait permettre de rouler de manière plus sécure et d’apaiser les tensions entre les différents partis !

À LIRE AUSSI :
Que faire quand on se fait voler son vélo (électrique) ? Les démarches et les protections disponibles

« Pourquoi ne pas dupliquer ces panneaux dans le dos d’un maillot cycliste (…) quand il voit le panneau sur le bord de la route, l’automobiliste y pense. Et s’il croise un cycliste à ce moment-là, il respecte la distance. Mais au bout de quelques kilomètres, il l’oublie. » explique l’inventeur sur msn.com.

Les équipements déjà obligatoires pour un cycliste

Sur le site du Service Public, il est possible de retrouver la liste des équipements obligatoires pour un cycliste. A savoir :

  • Deux freins, avant et arrière
  • Des catadioptres (dispositifs rétro-réfléchissants) : de couleur rouge à l’arrière, de couleur blanche à l’avant, de couleur orange sur les côtés et sur les pédales Un avertisseur sonore audible à une distance d’au moins 50 mètres
  • Un feu avant jaune ou blanc et un feu arrière rouge (la nuit ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante)
  • Le port d’un casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers
  • Le port d’un gilet rétro-réfléchissant certifié est obligatoire pour tout cycliste (et son passager) circulant hors agglomération, la nuit, ou lorsque la visibilité est insuffisante
  • Le transport de passager ne se fait que sur un siège fixé au vélo. Si le passager a moins de 5 ans, ce siège doit être muni de repose-pieds et de courroies d’attache.

Et les équipements recommandés :

  • Le port d’un casque qui réduit la gravité des blessures à la tête lors d’un accident
  • Des rétroviseurs
  • Un écarteur de danger qui incite les automobilistes à s’éloigner
  • Le port de vêtements de couleur claire ou d’un dispositif rétroréfléchissant quel que soit le temps.

Et si l’écarteur de danger et le vêtement de couleur claire ou réfléchissant se résumait au maillot Sécurvélo ? Une piqûre de rappel supplémentaire pour les automobilistes puisque la distance est inscrite en gros sur le dos du cycliste !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page