Innovation

Paris : les pistes cyclables de plus en plus saturées (+70% de fréquentation) !

Avec 70% de cyclistes en plus depuis mai 2020, les pistes cyclables parisiennes débordent ! Les incivilités sont légions, pourtant les cyclistes sont soumis aussi au code de la route !

70% de plus ! C’est le chiffre annoncé par l’association Vélo et Territoires pour estimer l’augmentation de cyclistes à Paris depuis le mois de mai 2020… Après le confinement, les transports en commun bondés ont poussé de nombreux parisiens à enfourcher leurs vélos. Mais cela ne va pas sans quelques désagréments… On sait que Paris est embouteillée par les voitures, désormais ce sont les pistes cyclables qui saturent ! Et tout comme en voiture, les incivilités sont nombreuses. Entre les conflits avec les automobilistes, mais également entre les cyclistes eux-mêmes, cela devient difficile de circuler à Paris, même à bicyclette !

Sur la piste cyclable bidirectionnelle du Boulevard Sébastopol, c’est un peu la foire d’empoigne ! Les policiers déployés sont souvent consternés par le nombre de cyclistes, mais surtout par les passe-droits qu’ils prennent sur la piste. En s’arrêtant 10 mètres après le feu rouge par exemple. Sur cette piste, on dénombre 18 000 passages quotidiens de cyclistes… Et les amendes pleuvent ! Les cyclistes grillent les feux rouges, écoutent de la musique en pédalant ! Les agents sont débordés ! Et s’ils verbalisent, les conflits verbaux deviennent quotidiens ! Le commandant Gravet rappelle que les cyclistes sont soumis aux mêmes règles que les automobilistes : le code de la route… Et que ce qui est prohibé pour les uns l’est aussi pour les autres !

Du rififi sur la piste cyclable !

La politique de la ville, pro-vélo fonctionne apparemment, mais peut-être un peu trop ! Sur la piste cyclable, vous trouvez des pédaleurs fous, qui roulent à toute vitesse, des familles qui se promènent et souvent ils ne font pas bon ménage ! Camille Hanuise, directrice de l’association Paris en Selle regrette le comportement de certains cyclistes en passe de réaliser un chronomètre sur le Tour de France ! Les piétons aussi sont en danger, car bien souvent la priorité leur est refusée ! Pour les associations de cyclistes, il y a encore du travail à faire pour que les pistes cyclables parisiennes soient aussi sécuritaires que celles d’Amsterdam. Ce qui ne changera probablement jamais, c’est le côté râleur et incivile des français… Nous l’avons prouvé à maintes reprises ! Les accidents graves de cyclistes augmentent aussi à Paris, et de manière inquiétante. C’est dommage, cela partait d’un bon sentiment de vouloir rouler propre !

Photo d’illustration Michael715 / Shutterstock

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
geo.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page