Auto / Moto

Walmart va tester des véhicules électriques autonomes pour livrer ses colis à Houston

La livraison par des voitures électriques autonomes, c’est pour bientôt à Houston, États-Unis. Walmart va tester un programme de livraison très particulier : exit les livreurs en casquettes car ce sont des véhicules sans chauffeur qui vont s’en occuper !

Aux États-Unis, les habitants de la ville d’Houston vont bientôt se faire livrer leurs courses Walmart par des véhicules sans chauffeur. Il s’agit d’une grande nouvelle que le géant de la grande distribution a annoncée dans un communiqué. L’enseigne a indiqué qu’elle allait tester la livraison par véhicules électriques autonomes en collaboration avec Nuro, une start-up américaine spécialisée dans la robotique et la technologie de conduite autonome.

Sous la houlette de Tom Ward, Vice Président Senior pour les Opérations numériques de Walmart aux États-Unis, le programme utilisera des véhicules R2 de Nuro, spécialement développés pour la livraison de produits mais aussi des Toyota Prius, tous fonctionnant via le logiciel et le matériel de conduite autonome de Nuro.

À LIRE AUSSI :
Walmart se lance dans la livraison par drone et s’associe à Zipline

Pour Walmart, ce projet test s’inscrit sans sa volonté de faciliter la vie des clients en proposant un service de livraison à la fois rapide et toujours plus simple. « Nous pensons que cette technologie est une extension naturelle de notre service de collecte et de livraison d’épicerie. » a déclaré Tom Ward. Pour rappel, l’enseigne compte actuellement près de 1 600 magasins à travers les États-Unis et 3 100 points de collectes.

De son côté, Nuro considère ce partenariat comme une aubaine : « Travailler aux côtés de Walmart nous donne une opportunité incroyable d’améliorer nos opérations de porte-à-porte, de servir les clients fidèles de Walmart et de continuer à nous intégrer et à nous engager avec la communauté de Houston. » a indiqué un porte-parole de la société dans un communiqué.

Pour l’instant, Walmart reste encore très vague quant aux détails de ce projet test à Houston. On ne sait pas encore quand le fameux programme de livraison par voiture électrique autonome sera lancé, pendant combien de temps il va durer mais aussi qui vont pouvoir en profiter (quelques clients triés sur le volet ou bien tout le monde ?).

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page