Bitcoin : un escroc refuse de donner le mot de passe de son portefeuille d’une valeur de 60 millions de dollars

Les portefeuilles en bitcoin sont hyper sécurisés... Une preuve de plus avec cet allemand, emprisonné pour escroquerie qui laisse dormir 60 millions de dollars en refusant de divulguer son mot de passe aux policiers !

Les histoires relatives à la cryptomonnaie se multiplient. On ne sait d’ailleurs pas si l’américain qui avait oublié son mot de passe a pu finalement récupérer son pactole de 180 millions de dollars ? La petite anecdote suivante montre à quel point les niveaux de sécurité des comptes de bitcoins sont élevés…

A Francfort (Allemagne), un homme accusé de fraude en bitcoin met la police allemande dans l’embarras le plus complet ! Cet homme possède un compte contenant 1700 bitcoins, soit environ 60 millions de dollars selon les informations de Reuters… Oui mais voilà, cet argent n’a pas été gagné légalement… Pourtant il reste bloqué pour une durée indéterminée… Explications !

Les policiers de Francfort détiennent un homme qu’ils accusent de fraude au bitcoin… Il a été arrêté et condamné à la prison… Il a désormais purgé sa peine et recouvré sa liberté… Quant à son butin, personne ne peut l’utiliser… Lui ne peut pas, car il risquerait de passer par la case prison ! Mais les forces de l’ordre ne peuvent pas non plus récupérer l’argent de la fraude !

Tout simplement parce que l’homme condamné refuse depuis toujours de donner son mot de passe ! Le silence est d’or non ? Malgré des dizaines de tentatives de déblocage forcés pas la police, aucune n’a aboutie !

Bitcoin : un escroc refuse de donner le mot de passe de son portefeuille d'une valeur de 60 millions de dollars
Une sécurité sans faille apparemment ! Crédit photo : Shutterstock / Inked Pixels

Une sécurité sans faille apparemment !

Le cryptage des portefeuilles numériques est réputé inviolable, un mot de passe perdu ne peut pas être récupéré ! Devant l’imbroglio de cette situation et l’impuissance des forces de l’ordre, le compte reste actif et les bitcoins continuent de fructifier…

Le cours du bitcoin explose depuis quelques moins (1 bitcoin valant environ 40 000€). Les procureurs allemands n’ont pas eu d’autres choix que de mettre le compte en surveillance… L’escroc sera immédiatement remis à la police s’il utilise un centime de son pactole… L’argent lui, pourrait bien y être bloqué pour l’éternité !

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page