Comment faire pour sauver les hérissons (espèce protégée) ?

Alerte hérisson ! Si vous découvrez un hérisson dans votre jardin, voici tout ce que vous devez savoir pour garantir sa sécurité et son bien-être. Une lecture indispensable pour les amoureux de la nature.

Le printemps reviendra dans quelques semaines, et la nature entamera son réveil. Les bourgeons commenceront d’éclater, la pelouse de pousser, est les petits animaux sortiront d’hibernation. C’est, par exemple, le cas du mignon petit hérisson, qui, après quatre mois en sommeil, devrait pointer le bout de son nez au mois de mars. Cette année, les températures étant plus clémentes, le réveil pourrait se faire plus tôt que prévu. Rappelons que le hérisson d’Europe et le hérisson d’Afrique sont des mammifères intégralement protégés en France au titre de l’article L411-1 du Code de l’environnement. Mais, comment réagir si vous trouvez un hérisson dans votre jardin ? Et, vers qui vous tourner si celui-ci se trouve être blessé ? On va tout vous expliquer.

Que faut-il savoir à propos du hérisson ?

Comme nous vous l’avons dit, le hérisson est une espèce protégée. Cela implique plusieurs obligations, qui, non respectées, vous exposent à une amende pouvant atteindre 150 000 €. Il est donc interdit de détenir, d’adopter, de vendre, de transporter un hérisson. De plus, conserver un hérisson chez soi, pour le soigner, est également totalement prohibé, même si cela part d’une louable intention. Et, vous n’avez pas le droit, non plus, de conserver ou d’enterrer un cadavre de hérisson.

Deux jeunes hérissons sur l'herbe.
Deux jeunes hérissons sur l’herbe. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Mais, alors, que faire si vous trouvez un hérisson ?

Si vous croisez un hérisson dans votre jardin entre avril et octobre, il est probablement de passage chez vous. S’il n’est pas blessé, observez-le, de loin, et laissez-le vivre sa vie de hérisson. Nous verrons ensuite comment vous pouvez lui apporter un peu de confort. Pour savoir s’il est en bonne santé, approchez-vous de lui assez rapidement. Il doit avoir le réflexe de se mettre en boule, signe de bonne santé ! Si vous trouvez un hérisson qui semble blessé, ou en détresse, vous pouvez l’immobiliser, par exemple, en retournant une caisse sur lui, et vous mettre en relation avec un refuge spécialisé. En attendant, vous devrez le nourrir, l’abreuver, et le mettre à l’abri d’éventuels prédateurs (blaireau, hibou, buse, etc.). Il existe de nombreux refuges pour hérisson blessé, que vous trouverez en tapant simplement « refuge hérisson » sur Google. Vous pouvez aussi appeler votre vétérinaire, la Ligue Protectrice des Oiseaux, ou la Société Protectrice des Animaux, qui, normalement, devrait pouvoir vous indiquer les coordonnées d’un refuge spécialisé.

Comment prendre soin des hérissons ?

Ainsi, il arrive qu’une famille hérisson investisse votre jardin, et s’y installe pour la saison. Les hérissons aiment revenir dans les jardins qui leur proposent le gîte et le couvert. Et, il est assez simple de nourrir un hérisson puisque c’est un animal omnivore qui adore se sustenter avec de nombreux aliments :

  • Limaces
  • Escargots
  • Scarabées
  • Vers de terre
  • Fruits
  • Graines
  • Restes alimentaires de viandes
Le hérisson est un animal protégé et utile à votre jardin.
Le hérisson est un animal protégé et utile à votre jardin. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Enfin, les hérissons adorent la nourriture pour chat, vous pouvez donc disposer une gamelle de croquettes, ou de pâtée à base de viande, ou même de poisson. Les gamelles devraient rapidement se vider, car le hérisson est gourmand. Bien entendu, vous placerez également de l’eau à proximité, de préférence dans une coupelle basse (type coupelle de pot de fleurs), pour qu’il puisse y accéder sans la renverser. La meilleure façon de protéger le hérisson qui risque de disparaître d’ici à 2025, c’est de le laisser vivre sa vie, mais vous pouvez la lui rendre un peu meilleure ! Avez-vous déjà trouvé un hérisson dans votre jardin ? Comment l’avez-vous aidé ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

3 commentaires

  1. Deux fois des hérissons coincés dans le grillage. Placés dans un grand bac avec eau et croquettes chats car affaiblis. Au bout de quelques heures ils avaient récupéré et relâchés aussitôt dans la clairière voisine au potager et découpe dans le grillage pour ne pas que cela recommence. Plusieurs soirs des hérissons dans le jardin.

  2. Ca fait des années que des familles de herissons viennent dans notre jardin et qu’on leur donne des croquettes à chat et une grande gamelle d’eau qu’on renouvelle tous les 2 ou 3 jours, qu’ils viennent tous les nuits se nourrir. On voit chaque année de nouvelles familles car nous voyons des moyens et des plus petits venir. On leur a confectionné une maison où on met les croquettes pour qu’elles soient à l’abri de la pluie, et depuis des années ils connaissent tres bien le chemin.

  3. J’ai un hérisson- probablement le même- depuis 2 ou 3 ans , je lui ai fait une petite cabane pour sa nourriture et nous nous avons fait un tas de feuilles mortes pour s’abriter , mais comme il n a pas fait froid, il n a quasiment jamais hiverner mais il n oublie pas de venir manger chaque soir, sa pleine coupelle ! ( croquettes pour chaton ,cacahouètes, vers ,raisins secs ou morceaux de pomme ,petits morceaux de viande et croquettes  » special herisson » ( ce qu il aime le moins d ailleurs)…On va le voir tous les soirs car on connaît ses heures, par contre ,j’ai voulu un jour le photographier de face ,il est parti en courant à une vitesse impressionnante !..
    Par contre ,on n’a pas de famille ,je pense qu on a un mâle solitaire et il a sûrement du mal à trouver une compagne, parce qu’il n y a que 2 jardins où il peut circuler ,jardins qui sont clos et il ne peut pas en sortir ..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page