Depuis 2018 la Chine ne traite plus les déchets plastiques provenant des Etats Unis… La ville de Los Angeles a décidé de les recycler et de les transformer en bitume. Une aubaine à la fois écologique et économique.

Les déchets plastiques, on le sait sont l’un des fléaux de notre époque… Les emballages plastiques sont utilisés partout, pour tout et pas forcément à bon escient. Depuis 2018, la Chine ne traite plus les déchets plastiques provenant des Etats-Unis.

Les autorités américaines se sont donc retrouvées avec des centaines de millions de tonnes de déchets plastiques à évacuer… Le véto de la Chine sur le traitement des déchets américains leur a sans doute permis de réfléchir à la manière de transformer cet encombrant plastique ! La Californie envisage désormais de transformer les bouteilles plastiques en bitume, comme quoi, parfois dans l’urgence, de bonnes idées émergent des autorités !

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
(VIDEO) il invente un moyen pour recycler le pain de la veille (et éviter le gaspillage!)

Cette pratique de recyclage est déjà utilisée en Australie ou au Ghana et permet de revaloriser le plastique en bitume et de diminuer le coût de réfection des immenses routes australiennes notamment. La société Technisoil a donc été mandatée par la ville de Los Angeles pour réhabiliter en bitume plastique un carrefour de la ville, situé non loin de l’immeuble des studios Disney.

Selon nos informations, ce procédé coûterait 25% de moins que le bitume classique. Les déchets plastiques sont broyés et transformés en granules puis fondus et ajoutés au bitume remplaçant ainsi une part de pétrole utilisé habituellement. Selon Technisoil, en plus d’être écologique et économique, ce procédé allonge la durée de vie de la route jusqu’à 7 fois. Le bitume sera donc rénové moins souvent et à priori de meilleure qualité. Un nouveau mot vient d’ailleurs d’éclore : l’éco-rénovation des routes selon ce procédé. Los Angeles sera donc la première ville américaine à utiliser ce bitume à base de déchets plastiques recyclées… On espère que cette initiative californienne fera des émules dans les 49 autres états américains !

Photo de couverture de Harun Ozmen / Shutterstock