Environnement

Microsoft veut atteindre le « zéro déchet » d’ici 2030

Décidément, Microsoft s’est fixé beaucoup d’objectifs environnementaux ambitieux pour 2030.

Microsoft est probablement l’entreprise technologique préférée des écologistes et défenseurs de l’environnement. Ou du moins, il est en bonne voie pour l’être. Le géant des logiciels multiplie effectivement les goals pour 2030. Après son ambition de vouloir devenir neutre en carbone d’ici 10 ans, Microsoft s’est aussi mis en tête d’émettre zéro déchet dans le même temps.

Microsoft veut recycler lui-même ses déchets électroniques

Le mardi 4 août 2020, Engadget nous rapporte que Microsoft a rajouté de nouveaux goals à son calendrier de 2030. Si le géant des logiciels a déjà fait connaître son ambition de devenir neutre en carbone en l’espace d’une décennie, il vient d’ajouter de nouvelles cases à cocher pour la même année. Concrètement, Microsoft vise à émettre zéro déchet dans ses opérations et ses emballages d’ici 2030.

Microsoft a ainsi partagé un certain nombre d’étapes pour atteindre cet objectif ambitieux, notamment, en construisant des « centres circulaires » dans les centres de données de ses services Azure et Microsoft 365. Ces centres devraient permettre à Microsoft de trier, réutiliser et recycler les équipements électroniques sur place au lieu de les envoyer à des recycleurs tiers.

Mais l’entreprise ne permettra toujours pas aux tiers de toucher à ses produits

Pour information, les serveurs des centres de données de Microsoft n’ont une durée de vie que de 5 ans et peuvent ainsi engendrer de nombreux déchets électroniques. L’entreprise s’est alors accordée une période de test pour piloter un centre circulaire à Amsterdam. Après cette expérimentation, Microsoft a estimé que les installations devraient pouvoir augmenter la réutilisation de ses serveurs et de leurs composants jusqu’à 90% d’ici 2025.

Pleins feux sur une jeune marque française et zéro déchet : OOPLA !

D’après les informations de The Verge, cette mesure de recyclage concernera exclusivement les déchets sortants des installations de Microsoft. Le géant des logiciels ayant été critiqué à plusieurs reprises pour ses produits à courte durée de vie et son opposition aux lois sur le « droit de réparer » qui permettrait à des réparateurs tiers de réparer les produits Microsoft plus rapidement et pour un moindre coût. Justement, un porte-parole de Microsoft a déclaré à GeekWire à ce sujet que :

Nous nous engageons à accroître la réparabilité de nos produits et à fournir aux consommateurs un accès à des services de réparation pratiques, efficaces et sûrs. La législation proposée compromettra l’innovation, la concurrence et la protection des consommateurs, y compris l’exposition aux risques de sûreté, de sécurité et de confidentialité.

Microsoft n’utilisera plus de plastique à usage unique d’ici 2025

Mais à part la mise en place des centres de recyclage, Microsoft a également pris l’engagement d’arrêter les plastiques à usage unique pour l’emballage de tous ses produits et actifs informatiques d’ici 2025. Le géant des logiciels a effectivement déclaré dans son annonce qu’ « environ 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dont 50% sont utilisées une seule fois et la moitié de ces déchets plastiques provient des emballages ».

Comment adopter le zéro déchet dans notre jardin ?

L’entreprise a ajouté qu’elle améliorerait ses efforts de numérisation des données sur les déchets afin de mieux comprendre l’impact de ses décisions sur l’environnement et d’évaluer également ses progrès. Pour finir, Microsoft a investi 30 millions de dollars sur Closed Loop Partners, une entreprise de capital-risque connue pour ses investissements dans les biens de consommation durables et ses technologies avancées de recyclage. L’entreprise conclut son annonce en admettant que :

Le zéro déchet est un objectif ambitieux mais réduire au minimum notre propre empreindre de déchets est essentiel pour préserver les ressources naturelles et réduire les émissions de carbone associées aux déchets afin de garantir que nos économies et nos sociétés du monde entier prospèrent pour les générations à venir.

Reste à savoir si Microsoft parviendra à tenir toutes ses promesses ou non.

Photo de couverture De petrmalinak / Shutterstock

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page