Environnement

Pumpipumpe – Quand le partage communautaire s’affiche sur les boites aux lettres

Les idées les plus simples sont souvent les meilleures et en voici une aujourd’hui qui nous vient de Berne en Suisse.

Le concept est le suivant : On applique sur sa boîte aux lettres des autocollants indiquant les objets / services que l’on veut bien prêter à son voisinage. Cela passe par les outils de bricolage (un marteau, une scie, un escabeau …), à la connexion WIFI jusqu’aux objets de loisirs (raquette, luge, console etc …).

« Nous sommes partis du constat qu’il y a souvent en ville une certaine gêne à oser sonner chez ses voisins lorsqu’on requiert leur aide, » explique Sabine Hirsig, l’une des quatre jeunes à l’origine du projet.

pumpipumpe

Pumpipumpe (prononcez « poumpipoumpé ») vient du dialecte alémanique et se traduit par « prête-moi ta pompe à vélo ». A l’origine réservé aux cyclistes suisses qui s’échangeaient leurs pompes de gonflages, ce mouvement sert aujourd’hui des objectifs à la fois écologiques et économiques.

Le mouvement qui se veut à l’opposé de la société de surconsommation encourage l’interaction sociale entre voisins par le prêt et l’emprunt d’objets que l’on n’emploie peu souvent.

À LIRE AUSSI :
Les premiers hérissons sortent d'hibernation ! Comment les protéger ?

pumpipumpe2

Si l’idée vous intéresse sachez que de nombreux stickers sont disponibles le site de l’association. Gratuit en suisse, il est toutefois possible de les commander d’un autre pays pour seulement 4 euros (ce qui couvre les frais d’envoi).

Que pensez-vous de cette initiative ? Seriez-vous prêt à l’appliquer dans votre région ?

pumpipumpe3

 

Via: laposte.fr

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page