Environnement

Comment organiser un Noël plus écolo cette année ?

Sapins, repas, cadeaux : découvrez comment rendre chaque aspect de Noël plus respectueux de l'environnement, sans compromettre la joie des festivités.

Noël approche et, comme chaque année, les catholiques, les protestants et les orthodoxes s’apprêtent à célébrer cette fête religieuse qui marque la naissance de Jésus. Nous ne nous attarderons pas sur le côté religieux de cette fête, mais plutôt sur la manière d’organiser un Noël plus écolo que les autres années, car Noël rime aussi avec sapins, jouets, cadeaux, repas, des postes qui nécessitent un budget parfois élevé. Avec nos quelques astuces écolos, vous allez voir qu’il est possible de célébrer Noël en respectant la planète et notre porte-monnaie. Petit tour d’horizon pour un Noël qui restera festif, mais un peu plus « vert ». C’est parti.

Trois idées pour un sapin de Noël écolo

Le choix du sapin comme arbre de Noël a des origines anciennes et symboliques qui remontent à différentes traditions. Dans la religion chrétienne, les branches du sapin évoqueraient le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

La décoration du sapin de noël, prémices des fêtes de fin d'année.
La décoration du sapin de noël, prémices des fêtes de fin d’année. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Mon beau sapin, roi des forêts ?

Traditionnellement, le sapin est naturel, en pot ou coupé, mais cela peut changer. Pour créer votre « sapin de Noël », il va falloir faire preuve de créativité ! Vous pouvez, par exemple, utiliser des palettes que vous clouerez de manière à former un sapin… Et après Noël, si vous ne le recouvrez pas de neige artificielle chimique, il pourra finir dans le poêle à bois ! Il est aussi possible de le fabriquer avec des cartons, avec des livres empilés ou encore simplement en le dessinant sur un mur ! Si vous manquez d’inspiration, Google est votre ami, demandez-lui simplement de vous donner des idées de « sapin DIY », vous en aurez à foison.

Louez votre sapin de Noël

La pratique n’est pas encore très développée, mais tend à convaincre de nombreux foyers. L’idée est de louer votre sapin uniquement pour passer les fêtes. Vous le commandez en ligne sur EcoSapin ou Global Vegetal, par exemple, puis il est livré chez vous, dans son pot. Il vous suffit ensuite de le décorer, sans flocage et d’en prendre soin. Une fois les fêtes terminées, le livreur revient chercher le sapin et ce dernier sera replanté dans une forêt française. Et si votre sapin n’a pas survécu à la chaleur du poêle à bois, il sera transformé en pellets de bois ou en biogaz. En optant pour ce type de sapin, vous épargnez l’abattage de jeunes sapins qui, certes, finiront recyclés, mais ne viendront pas augmenter notre cheptel de forêts françaises.

Avez-vous déjà pensé à louer votre sapin de Noël ?
Avez-vous déjà pensé à louer votre sapin de Noël ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le sapin de Noël à rendre après les fêtes

IKEA propose, depuis de nombreuses années déjà et a été suivi par d’autres depuis, de rapporter votre sapin après les fêtes et de vous l’échanger contre un bon d’achat de sa valeur. Concrètement, vous achetez votre sapin au prix de 40 €, vous l’utilisez, puis à la date indiquée, vous le rapportez au magasin. Vous recevez un bon d’achat à dépenser dans le magasin. Une technique qui peut sembler uniquement « commerciale », mais où finalement tout le monde trouve son compte et avec laquelle le sapin est recyclé.

Deux idées pour une table écolo

Les repas de Noël sont généralement gargantuesques et l’on y mange parfois plus que de raisons. Voici trois astuces pour un repas plus « vert » et pas forcément végétarien

Le choix de vos mets peut être écolo !

Si la cause animale est importante pour vous, mais que la viande tient une place essentielle dans vos repas, veillez à acheter une viande qui provient d’un animal qui aura été bien traité. Trop d’élevages encore ne se préoccupent pas du bien-être animal, mais exclusivement de la rentabilité. Concrètement, choisissez une viande bio et si vous le pouvez, achetez-la dans une ferme près de chez vous. Certes, vous la paierez plus cher, mais vous serez assuré de sa provenance. Il en va de même pour vos légumes, que vous choisirez de saison de préférence. Évitez, par exemple, les fraises ou les cerises fraîches sur votre table, en décembre, elles n’y ont absolument rien à faire !

Légumes de saison, viande ou volaille locale, votre repas peut lui aussi être plus écoresponsable.
Légumes de saison, viande ou volaille locale, votre repas peut, lui aussi, être plus écoresponsable. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Après le repas, chacun son doggy bag !

Lorsque le repas est terminé et que vous observez les restes, vous vous imaginez manger la même chose pendant des semaines ! Prévoyez, en amont, quelques boîtes alimentaires que vos amis vous rapporteront ensuite (ou pas). À la fin du repas, soit vous réinvitez vos amis à finir le lendemain, soit vous leur préparez une boîte qu’ils pourront déguster chez eux. Le pain peut être transformé en pain perdu dès le lendemain et les restes d’une raclette venir fondre dans un plat de nouilles !

Quelques idées-cadeaux et jouets écolos

Après le sapin et le repas, Noël, c’est aussi la décoration, les jouets pour les enfants et le papier-cadeau. Voici quelques idées qui soulageront votre conscience et votre porte-monnaie.

Des cadeaux au pied du sapin.
Des cadeaux au pied du sapin. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les matières naturelles, la décoration idéale !

Qui dit matière naturelle ne dit pas forcément achat. En effet, vous pouvez, par exemple, trouver de petits sachets de paille vendus au rayon déco, mais si l’on fait le ratio prix à la tonne, le prix est hallucinant : 3 € les 50 g de paille, ce qui fait environ 60 € le kilo. Si vous en récupérez un petit tas après les moissons et que vous le laissez sécher, le résultat sera le même, mais cela ne vous aura rien coûté. Vous pouvez aussi décorer votre sapin avec des rouleaux de papiers toilettes vides, mais décorés justement avec de la paille, des branchages, des feuilles d’automne séchées, etc. Pensez aussi aux pommes de pins, à la mousse des bois, la nature regorge de trésors, à vous de les dénicher.

Le papier-cadeau, est-ce vraiment nécessaire ?

Le papier-cadeau est peut-être le truc le plus inutile qui existe et pourtant chaque année, nous nous retrouvons avec quelques rouleaux achetés en promotion en prévision de Noël… Pour éviter cela, plusieurs options s’offrent à vous. Tout d’abord, les cadeaux qui ne nécessitent pas de papier, mais une simple enveloppe : carte-cadeau, place de concert, de théâtre, livres, etc. En guise de papier-cadeau, vous pouvez utiliser des serviettes en papier décorées que vous réutiliserez ensuite, des pages de magazine ou des sacs en tissus réutilisables. Pensez au totebag en tissu, il sera un cadeau utile supplémentaire pour vos proches.

Technique Furoshiki, des cadeaux emballés dans un tissu.
Technique Furoshiki, des cadeaux emballés dans un tissu. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le Furoshiki pour emballer vos cadeaux à la « japonaise »

Le furoshiki, une ancienne technique japonaise de pliage et de nouage de tissu datant du 8ᵉ siècle, est devenu une forme d’art où l’emballage devient une partie intégrante du cadeau. Cependant, à la suite de la Seconde Guerre mondiale, l’utilisation généralisée des sacs en plastique et en papier a relégué cette pratique au second plan. Ces dernières années, le ministère de l’Environnement japonais a entrepris de revitaliser cet art, reconnu pour son caractère écologique par rapport aux emballages jetables. Accessible à tous, il suffit d’un grand carré de tissu accompagné d’un tutoriel vidéo, pour réaliser un emballage cadeau exceptionnel. Que pensez-vous de ces astuces ? Vous ont-elles donné quelques idées ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Meilleure Vente n° 1

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page