Ils modifient l’ADN d’un sapin pour créer un arbre de Noël « plus grand, plus joli » et qui ne perd plus ses aiguilles

Une équipe de recherche a utilisé les caractéristiques génétiques du sapin Fraser afin de créer un arbre de Noël plus résistant, plus grand et plus beau. Ce dernier serait capable de retenir plus longtemps une grande partie de ses aiguilles.

L’arbre de Noël constitue une tradition très ancienne. Il s’agirait d’une pratique païenne de la mythologique nordique, considérée comme un symbole de la vie et du renouveau pendant l’hiver. Elle serait intégrée aux fêtes chrétiennes au VIIe siècle. Introduite en Lettonie en 1510, cette coutume s’étend progressivement en Europe, aux États-Unis et dans le monde entier. Aujourd’hui, cet arbre symbolise la période des fêtes au mois de décembre. Il décore les maisons, les boutiques, les rues, etc. La plupart des consommateurs préfèrent sans doute un vrai sapin à un faux. Mais les « désagréments » créés par la chute des aiguilles d’un arbre naturel les incitent souvent à se tourner vers un sapin artificiel. Pour pallier ce problème, des chercheurs de l’Université d’État de Caroline du Nord ont travaillé à créer un arbre de Noël génétiquement modifié, en utilisant les caractéristiques du sapin Fraser. Nous vous proposons de découvrir cette étude à travers cet article.

En quoi consiste cette étude ?

Les sapins Fraser poussent dans les Appalaches de la Caroline du Nord, aux États-Unis. De plus, ils représentent la majorité des espèces d’arbres de Noël cultivées et écoulées dans l’État. Ce Programme de génétique des arbres de Noël a commencé dans les années 1990. Il consiste à évaluer et à tester des dizaines de milliers de sapins Fraser, en vue de dénicher ceux qui disposent des meilleures caractéristiques génétiques. En 2018, les scientifiques ont identifié les 25 meilleurs arbres, qui sont plantés sur un verger à graines de six acres dans la station de recherche Upper Mountain. Actuellement, ce verger abrite plus de 1 000 sapins. Certains arbres produisent déjà des cônes porteurs de graines. Les chercheurs utilisent ces cônes pour les études. Ils prévoient de les soumettre à une nouvelle installation de traitement des semences. Ainsi, ils espèrent distribuer les graines de sapins améliorés aux producteurs entre 2026 et 2028.

Il faut environ 7 à 8 ans pour qu'un sapin de noël arrive à sa taille de commercialisation.
Il faut environ 7 à 8 ans pour qu’un sapin de noël arrive à sa taille de commercialisation. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Des sapins de Noël plus grands et plus jolis

D’après ces chercheurs, les sapins Fraser atteignent une hauteur commerciale de 6 à 7 pieds (1,8 m à 2,1 m) en environ 7 à 8 ans. Grâce à la génétique améliorée, ces arbres seraient hauts d’un pied supplémentaire sur cette même période. Par conséquent, les producteurs pourraient gagner un à deux ans pour obtenir des arbres de Noël à la bonne taille. L’esthétique des sapins est aussi un critère de choix important pour les consommateurs.

Ces derniers ont besoin d’un magnifique sapin avec une tige centrale droite et des branches touffues qui se tournent légèrement vers le haut. Afin d’obtenir cette forme particulière, les producteurs devaient tondre régulièrement leurs arbres. Mais les scientifiques ont pris en compte cette apparence dès la sélection des meilleurs arbres à améliorer génétiquement. Ce qui réduira significativement le coût de la main-d’œuvre auprès des producteurs.

Un magnifique sapin de noël.
Un magnifique sapin de Noël. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Des arbres plus résistants dans le temps

Lorsque les conifères sont coupés, la plupart d’entre eux perdent progressivement leurs aiguilles. Selon Justin Whitehill, auteur principal de cette étude, ce problème se manifeste surtout 40 jours après leur récolte. Toutefois, les sapins Fraser sont capables de conserver leurs aiguilles pendant de nombreux mois. Les chercheurs estiment que cette caractéristique avantageuse est principalement liée à la génétique. Cependant, celle-ci peut également être influencée par les conditions météorologiques locales.

La vue détaillée d'une branche de sapin Fraser.
La vue détaillée d’une branche de sapin Fraser. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Dans leur environnement naturel, à des températures glaciales, ce type d’arbre retient plus de 95 % de ses aiguilles. Mais chez les producteurs, l’espace de stockage des sapins a des températures plus élevées que la moyenne. Il est donc important d’avoir des arbres de Noël qui résistent malgré cette condition. Dans cette étude, les chercheurs visent ainsi à limiter à moins de 1 à 2 % la perte des aiguilles sur les arbres génétiquement modifiés, et ce, à des températures ambiantes. Le nettoyage du salon après les fêtes sera peut-être moins lassant. Plus d’informations : NCSU. Que pensez-vous de ces arbres génétiquement modifiés ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
ncsu.edu

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page