Innovation

Amplificateur de chauffage : 5 inventions pour augmenter la puissance et le rendement de son radiateur

Faire des économies d'énergie, une activité très prisée en ce moment ! Voici comment réaliser des économies sans vous ruiner !

Depuis que nous avons pris conscience que nos factures d’électricité, de gaz ou de fioul allaient considérablement augmenter le mois prochain, nous cherchons tous des moyens pour limiter les dégâts ! Les prochaines factures risquent de plomber le budget loisirs, mais il va bien falloir les payer. Pour tenter de contenir cette hausse annoncée, il existe quelques trucs et astuces simples pour optimiser le rendement de vos radiateurs. Quelques accessoires peuvent aussi vous rendre la facture moins douloureuse, mais l’entretien des radiateurs reste primordial et ne demande pas de grandes connaissances. Voici quelques inventions et innovations autour du chauffage et en bonus quelques astuces à réaliser immédiatement.

L’amplificateur de radiateur ClimateBooster

Ce produit nous vient des Pays-Bas, où il est l’un des plus vendus dans le domaine des économies d’énergie. Ce ClimateBooster se présente sous la forme d’un rail sur lequel sont montés plusieurs petits ventilateurs côte à côte. Il s’installe sur de nombreux radiateurs en quelques minutes et se fixe à l’aide d’aimants sur le dessous du radiateur. Branché à une prise électrique, il permet de pulser la chaleur émise par le radiateur vers le haut, et donc de limiter le déclenchement du thermostat. La totalité de la chaleur produite est ainsi utilisée et ne stagne plus dans le radiateur.

Une invention qui permet d'augmenter l'efficacité et le confort des radiateurs et des convecteurs.
Une invention qui permet d’augmenter l’efficacité et le confort des radiateurs et des convecteurs. Crédit photo : ClimateBooster

L’amplificateur de chauffage SpeedComfort

Le SpeedComfort fonctionne sur le même principe que le ClimateBooster, mais est un peu plus accessible financièrement. Comme le précédent, il s’installe via des aimants sous le radiateur et ne convient pas pour les radiateurs en aluminium en conséquence.

Un système magnétique
Un système magnétique. Crédit photo : Speed Comfort

Ce dispositif étant particulièrement recommandé pour les radiateurs à gaz, le fabricant promet une économie de 22 % sur votre facture annuelle, en investissant moins de 100 € par radiateur.

Meilleure Vente n° 1
SpeedComfort Duo Set 2 pièces : Ventilateur de Chauffage Intelligent pour radiateurs - Amplificateur de Chauffage Durable - Economie d'énergie & des Frais de Chauffage
  • DURABILITÉ : le ventilateur de chauffage à faible consommation d'énergie améliore la diffusion de l'air chaud et double la puissance de chauffage. Vous économiserez jusqu'à - 22 % sur votre...

Les réflecteurs de radiateurs

Avec cette première astuce, vous pourriez économiser 35 € sur votre facture de chauffage. Les réflecteurs de radiateurs se présentent sous la forme de plaque métallique ou d’un panneau réfléchissant souple, qui se glissent derrière votre radiateur.

SuperFOIL Radpack Réflecteur de chaleur pour radiateur
SuperFOIL Radpack Réflecteur de chaleur pour radiateur. Crédit photo : Amazon

Au lieu de chauffer le mur par l’arrière, la chaleur va donc être réfléchie vers le centre de la pièce et permettre de maintenir une température homogène. Cette constance réduira le déclenchement du système de chauffage.

Meilleure Vente n° 1
Feuille Réflecteur de Radiateur - Panneaux Réflecteurs de Radiateur pour la Maison 5m x 60cm, Feuille de Radiateur d'Isolation Réfléchissante à la Chaleur d'une épaisseur de 3mm avec Coussinet Adhésif
  • ÉCONOMIE D'ÉNERGIE EFFICACE - La feuille de réflecteur de radiateur aide à réfléchir plus de 97% de la chaleur dégagée par les radiateurs de votre maison. La feuille thermo-réfléchissante...

Le ventilateur de poêle

À granulés ou à bois, le poêle fait partie des moyens incontournables pour se chauffer. Et comme chacun le sait, plus la chaleur monte, plus la température est plus élevée au plafond qu’au centre de la pièce. Pour économiser des pellets ou du bois, il existe de petits ventilateurs qui s’installent sur le conduit ou directement sur le poêle.

Comment installer un ventilateur de poêle à bois
Comment installer un ventilateur de poêle à bois. Crédit photo : Nathalie Kleczinski pour Neozone

Ils fonctionnent grâce à l’effet Seebeck et se déclenchent dès qu’une température assez élevée est atteinte, permettant de rediriger la chaleur vers le centre de la pièce plutôt que de la garder en hauteur. Faciles à installer et coûtant moins de 50 €, ils font un tabac cette année !

Meilleure Vente n° 1
UOHHBOE Ventilateur Poele à Bois 6 Pales Ventilateur Cheminée Alimenté à la Chaleur Ventilateur Silencieux avec Protection Contre le Surchauffe pour Poêle à Bois Cheminée Gaz Bûche Poêle à Granulés
  • ☢️ 【Winter Essentials】Le nouveau ventilateur poele à bois peut favoriser la circulation de l'air et répartir la chaleur de la cheminée rapidement et uniformément dans tous les coins de...

Le ventilateur quatre saisons Williwaw

L’invention de ce ventilateur Williwaw 4 saisons promet de vous faire économiser jusqu’à 30 % de chauffage dans la pièce. L’inventeur le définit comme « sorte de régulateur de température, avec des capteurs qui adaptent la ventilation à la chaleur ambiante ». Concrètement, il ne se mettra en marche que lorsque ce sera nécessaire. Il va chercher l’air chaud qui se trouve en hauteur pour le rediriger vers le centre de la pièce.

Un ventilateur qui harmonise la température dans la pièce.
Un ventilateur qui harmonise la température dans la pièce. Crédit photo : Williwaw

Dès que la température au plafond atteint un certain degré, les capteurs déclenchent le ventilateur. Et s’il est capable de réagir ainsi, c’est parce qu’il est piloté par une application et deux capteurs de température. Ces derniers lui intiment l’ordre de s’allumer puis de s’étendre en fonction de l’écart de température entre le sol et le plafond.

Williwaw Ventilateur 220V Apple White Europlug (blanc)
  • Hauteur 1m40, emprise au sol 75 cm, consommation max 48 W

Comment optimiser le rendement des radiateurs ?

Purge des radiateurs :

Si vous disposez de radiateurs reliés à une chaudière à gaz, par exemple, ils fonctionnent en conséquence avec de l’eau chauffée à l’intérieur du radiateur. Pour fonctionner du mieux possible, il ne doit pas y avoir d’air à l’intérieur des radiateurs. Par conséquent, il faut penser à les purger avant la remise en route du chauffage à la chaudière. Dans cette optique, il faut un récipient, une clé ou un tournevis, puis arrêter la chaudière. Attention, l’eau qui va sortir du radiateur peut être très chaude. Aussi, il est conseillé de porter des gants ou d’attendre que le circuit ait refroidi. Placez le récipient sous la vis de purge, puis dévissez-la.

Patientez quelques secondes, le temps que le jet d’eau soit dénué de bulles d’air, ensuite, refermez la vis de purge. Procédez ainsi pour tous les radiateurs, puis rallumez votre chaudière. Attention, sur certaines chaudières à gaz, il faudra faire un petit complément d’eau, car la pression aura forcément baissé ! Pour savoir s’il faut purger vos radiateurs, vous devez vérifier si le radiateur est chaud dans sa totalité. S’il présente des zones froides, c’est qu’il doit être purgé. Si votre tuyauterie émet un bruit anormal, idem : de l’air passe, vous devez purger !

Nettoyer les radiateurs :

Cela semble évident, mais la poussière et la saleté sont les ennemies des économies. Pour améliorer le rendement, il faut aussi avoir des radiateurs propres toute l’année ! Vous pouvez passer un chiffon humide dans les interstices de votre radiateur à eau à l’avant et à l’arrière, ou sur les grilles de vos radiateurs électriques. Pensez évidemment à couper l’alimentation électrique bien avant la manœuvre. Un aspirateur doté d’un long suceur fera aussi parfaitement l’affaire. En système D, un chiffon attaché en boule à un morceau de bois, un manche à balai ou une règle seront parfaits pour aller dans les moindres recoins. Pour le dessous et le dessus, le chiffon humide est aussi une bonne idée.

Toutes ses astuces mises bout à bout pourraient donc réellement vous faire économiser sur vos factures. Bien sûr, chacune représente un investissement financier de quelques dizaines à quelques centaines d’euros, mais il est fort possible que l’investissement soit rentabilisé rapidement. N’oublions pas que le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement n’a pas vocation à être éternel, et un jour, le fameux coup de massue sera forcément récupéré sur nos factures. Anticiper est en conséquence la meilleure des choses à faire, non ?

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

La rédaction

Article rédigé par les rédacteurs et pigistes de Neozone

4 commentaires

  1. 1190 € le ventilateur pour réduire sa facture…
    Vous feriez mieux de vous abstenir de promouvoir des produits Amazon qui popérise notre pays et surtout réfléchir avant de publier.

  2. Mon dieu !
    Entre un ventilateur qui s’installe sur le radiateur et sape l’effet d’inertie d’un radiateur à eau (et pas a gaz contrairement à ce qui est écrit) et favorise l’accumulation de la chaleur au plafond (super, on reproduit l’effet grille pain des radiateurs électriques bon marché)…
    Et le ventilateur qui ramène rabat la chaleur du plafond vers le bas (bref l’inverse)…
    Il faut réfléchir des fois…
    Je dis cela, je ne dis rien.

  3. L’amplificateur de chauffage (ventilateurs à placer sous les radiateurs eau du chauffage central) :

    L’article aurait dû faire cet important distinguo :
    ce système ne vaut qu’en présence d’un thermostat qui commande la chaudière dans la pièce où se trouve le radiateur ; en effet, il permet de diminuer la fréquence d’allumage de la chaudière grâce au thermostat qui sera donc moins sollicité.

    SANS thermostat commandant la chaudière et donc avec des vannes thermostatiques (une par radiateur) qui est le cas de figure le plus fréquent, ce système ne produit strictement aucune économie, car les ventilateurs vont permettre certes de réchauffer la pièce d’une manière plus efficace et rapide mais cela va entraîner une baisse de la température de l’eau de retour et au final cela va forcément déclencher un allumage plus fréquent de la chaudière !

  4. P.S.

    De plus, supposez donc que le radiateur de la pièce où se trouve le thermostat soit équipé de ce système de micro-ventilateurs.

    Dans le meilleur des cas, l’air réchauffé ainsi de la pièce en question entraînera donc moins de sollicitations de la chaudière grâce au fait que le thermostat s’enclenchera moins.

    QUID du niveau du chauffage des autres pièces où il n’y a forcément pas de thermostat ?
    Du fait que la chaudière sera donc moins sollicitée, elle produira donc moins de chaleur et ipso facto, à destination de ces pièces en question seront alors moins bien chauffées !

    Certes, il faudrait alors équiper chaque radiateur d’un tel système de ventilateurs en espérant que leur volume à chauffer ne soit pas plus important que celui de la pièce où se trouve le thermostat. Sinon, il fera plus froid dans les pièces à plus grand volume malgré donc l’adjonction d’un système à ventilateurs qui risque alors que ne brasser que de l’ait pas assez chaud (du fait de l’arrêt de la chaudière commandée donc par le thermostat en question).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page