Environnement

Guide d’achat : le meilleur récupérateur d’eau de pluie en 2024

Comment choisir un récupérateur d'eau de pluie (types, tailles, prix, accessoires) ?

Vous voulez pouvoir arroser les fleurs de votre jardin, entretenir votre pelouse, laver votre voiture et bien d’autres encore sans pour autant faire grimper votre facture d’eau ? Alors vous avez besoin d’un récupérateur d’eau de pluie ! Collecter l’eau de pluie afin de l’utiliser selon vos besoins dans votre habitation est une manière intelligente d’économiser des centaines d’euros. C’est également un geste écologique qui permet de ne pas gaspiller une ressource devenue de plus en plus rare. Le récupérateur d’eau de pluie se trouvait déjà dans nos jardins des décennies auparavant, mais ces dernières années, il est remis au goût du jour et se décline en de nombreux modèles combinants fonctionnalité et esthétique. Un accessoire moderne et ingénieux qui devient aujourd’hui un véritable élément décoratif dans les jardins. Découvrez ses caractéristiques et ses avantages dans ce guide pour dénicher le récupérateur d’eau de pluie idéal pour votre jardin.

Un récupérateur d’eau de pluie ? Comment ça marche ?

Un récupérateur d’eau de pluie, appelé également collecteur d’eau de pluie ou cuve de récupération d’eau de pluie, est un dispositif astucieux et écologique qui permet de collecter l’eau de pluie qui tombe sur le toit afin de la stocker pour une utilisation future à des fins domestiques. Arroser votre jardin, laver votre voiture, etc. tout cela peut désormais se faire sans gaspiller l’eau potable grâce à l’eau des précipitations collectée et stockée dans votre récupérateur d’eau de pluie. Un réservoir est installé dans votre jardin, à proximité de votre maison ou même enterré vers lequel l’eau de pluie est acheminée grâce à des gouttières ou des tuyaux spécialement installés à cet effet. Ce système ancestral remis au goût du jour est une alternative de plus en plus prisée par les particuliers. En plus de faire des économies d’eau, et ainsi réduire votre facture, vous pouvez faire face à d’éventuelles pénuries d’eau en temps de sécheresse. Et il s’agit également d’un geste écologique, en ces temps où il est important de ne pas gaspiller une ressource vitale et précieuse qui se fait de plus en plus rare à cause du changement climatique.

Le récupérateur d'eau de pluie couleur pierre.
Le récupérateur d’eau de pluie couleur pierre. Crédit photo : Garantia

Les collecteurs d’eau de pluie sont composés d’une cuve de stockage de capacité et de dimensions plus ou moins importantes qui servira à accumuler l’eau pluviale après qu’elle ait été acheminée depuis les toits de votre habitation et de ses dépendances à travers les gouttières, les descentes d’eau le long des murs et divers tuyaux. Cette eau est d’abord acheminée vers un filtre collecteur, qui va en éliminer les impuretés et les débris végétaux telles les feuilles et les branches. L’eau filtrée est ensuite stockée dans un réservoir en plastique ou en acier, enterré dans le sol de votre propriété ou aérienne, c’est-à-dire qu’il est placé par terre, dans votre jardin ou à proximité de votre maison. Enfin, grâce à un simple robinet placé sur votre réservoir aérien ou un système d’arrosage fonctionnant à l’aide d’une pompe et de tuyaux d’arrosage, vous pouvez alors arroser votre pelouse, laver votre voiture, alimenter un bassin ou une fontaine décorative, et même utiliser l’eau stockée pour les toilettes ou la machine à laver.

Tous les avantages d’un récupérateur d’eau de pluie

Collecter l’eau des précipitations à de nombreux avantages. Il s’agit avant tout d’une solution économique. Le coût de l’eau potable ne cesse d’augmenter chaque année davantage. Installer un système de récupération d’eau de pluie pour votre ménage devient évident si vous voulez réaliser des économies importantes sur votre facture d’eau. Vous bénéficierez d’un stock d’eau pour votre usage domestique et ne serez plus, ou moins affectés par les coupures d’eau ou les restrictions à la consommation d’eau qui se produisent dans certaines régions ou en période d’été. Il faut savoir qu’un récupérateur d’eau de pluie permet de collecter jusqu’à 10 000 litres d’eau, selon la capacité de la cuve. L’eau est précieuse et devient de plus en plus rare. Avoir un récupérateur d’eau évite de la gaspiller pour des usages ne nécessitant pas le besoin en eau potable. Grâce aux eaux de pluie récoltées, vous pouvez arroser votre jardin, laver votre voiture gratuitement en évitant de gaspiller l’eau potable du robinet.

L'installation d'un récupérateur d'eau de pluie pour le jardin.
L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie pour le jardin. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les récupérateurs d’eau sont par ailleurs bénéfiques pour l’environnement. Il s’agit là d’une démarche écologique visant à ménager les nappes phréatiques, principales sources d’eau potable. Moins vous utilisez l’eau du robinet, plus vous contribuez à la préservation des ressources naturelles d’eau et plus vous réduirez votre empreinte énergétique. Utiliser l’eau de pluie récupérée réduit en effet le volume d’eau de robinet traitée dans les stations d’épuration. Enfin, saviez-vous que l’eau de pluie est également bénéfique pour votre jardin ? Non seulement vous économisez des litres d’eau courante pour l’arrosage, mais en utilisant l’eau de pluie, vous rendez service à vos plantes. Alors que l’eau du robinet est chargée en minéraux du fait de son traitement, l’eau de pluie est plus douce et légèrement plus acide, et dépourvue de minéraux : elle convient parfaitement à vos fleurs et à votre potager.

Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie

Le volume

Parmi les critères les plus importants qu’il faut retenir dans le choix de votre récupérateur d’eau de pluie, le volume de la cuve à eau est très certainement le plus important. Celui-ci va dépendre de l’usage de l’eau, de la surface de votre toit et de la quantité de pluie recueillie ainsi que du nombre de personnes composant votre foyer. Il faut cependant savoir qu’un récupérateur extérieur élémentaire peut stocker de 500 à 1000 litres d’eau, tandis qu’une cuve enterrée peut contenir des milliers de litres d’eau. Vous envisagez d’utiliser l’eau recueillie par le réservoir pour entretenir votre jardin, laver votre voiture, mais également faire tourner votre lave-linge et alimenter votre chasse d’eau ? Sachez que chacune de ces actions consomme en moyenne un volume d’eau allant jusqu’à 150 litres. Il faut donc tenir compte de cet aspect lors du choix de votre récupérateur d’eau de pluie. Un couple avec un petit jardin de moins de 200 m² pourrait se contenter d’une cuve de 1 600 litres alors qu’une famille de quatre personnes avec jardin allant jusqu’à 1 000 m² devrait utiliser une cuve de 9 000 litres et même plus.

Il faut également tenir compte de la surface de récupération de votre toit, c’est-à-dire la longueur et la largeur du toit, ainsi que le type de toiture utilisé (ardoise, tôle ondulée, plat, bitumé, tuile, etc.). Selon la configuration de votre maison, vous disposez d’une certaine surface de toiture qu’il faudra raccorder à votre récupérateur d’eau dont en dépendra le volume. Le volume de votre cuve à eau dépendra enfin de la pluviométrie, c’est-à-dire de la fréquence et de la quantité de précipitations de votre région. Si vous habitez dans un endroit où il pleut beaucoup et de manière régulière, il n’est pas nécessaire de stocker une grande quantité d’eau. Vous pouvez alors vous décider pour un récupérateur d’eau de petite capacité. Alors que dans une région à précipitations moindres, vous aurez besoin d’une une cuve à contenance plus importante qui vous permettra de stocker l’eau pluviale pour une longue durée.

Le type

De manière générale, un récupérateur d’eau de pluie peut être posé à l’extérieur de votre maison, dans une dépendance, directement sur le sol, sur un support ou enterré dans le sol de votre jardin. Voici un petit aperçu des différents modèles existants.

Les réservoirs aériens :

  • Les récupérateurs d’eau dits aériens ont l’avantage d’être faciles et rapides à installer. Vous n’avez pas besoin d’aménager votre sol, car ils se déposent facilement à l’endroit que vous aurez choisi. Au pied d’un mur, par exemple, ou dans votre cave.
  • La cuve à eau extérieure : modèle classique, c’est le plus simple à installer. Il est posé un peu en hauteur, à proximité des gouttières de votre habitation et ne nécessite donc pas de travaux supplémentaires ni de grosses transformations des évacuations d’eau déjà existantes. Comme son nom l’indique, il est essentiellement adapté pour un usage extérieur : arrosage du jardin, nettoyage de la voiture, etc. Son volume est habituellement compris de 200 à 2 000 litres et il est équipé d’une évacuation spécifique lorsqu’elle déborde. L’eau est distribuée à l’aide d’un robinet placé en bas de la cuve.
  • La cuve à eau murale : une variation du modèle susmentionné, que l’on peut accrocher en hauteur, sur un mur extérieur. La cuve à eau murale est de capacité réduite, mais reste extrêmement commode pour la distribution d’eau sur une petite surface. Parfaite si vous vivez en appartement et avez un balcon avec un parterre de fleurs.
  • Le réservoir intérieur : également facile à installer, le réservoir intérieur se pose dans votre cave ou dans un local adjacent (garage, etc.). Il permet d’alimenter tout le réseau domestique de votre maison lorsqu’il est relié aux gouttières ou raccordé avec d’autres cuves. Un moyen facile et rapide pour desservir les sanitaires, la machine à laver, l’arroseur de jardin, etc.

Les cuves enterrées :

D’un volume plus important, allant jusqu’à 9 000 litres, la cuve à eau de pluie enterrée à l’avantage de desservir simultanément votre jardin et le réseau domestique pour les usages sanitaires comme la machine à laver, les toilettes, etc. Son installation est certes plus complexe et onéreuse, car, comme son nom l’indique, vous devez procéder à une excavation dans votre jardin afin de l’enterrer. Elle nécessite un raccordement au système d’évacuation des eaux usées et une pompe à eau pour puiser l’eau de la cuve et doit être posée par un professionnel. Une fois installée, cependant, vous aurez une meilleure autonomie dans la distribution d’eau de votre logement.

La citerne souple de collecte :

Conçu dans un textile, ce système de récupération est moins répandu, mais présente des volumes allant d’une simple poche de 50 litres jusqu’à une citerne de 30 000 litres. La citerne s’installe rapidement et simplement, sur le sol ou sous une terrasse, et se branche à une descente de gouttière grâce à un filtre. Elle fonctionne avec une pompe électrique ou un robinet. Peu chère, elle présente cependant l’inconvénient d’occuper une très grande surface.

La matière

Il existe plusieurs types de matériaux pour la citerne de récupération. Les trois principaux sont le béton, le plastique ou des matériaux synthétiques. Les récupérateurs d’eau de pluie en plastique, plus précisément en polyéthylène haute densité (PEHD), restent les plus répandus sur le marché. Les cuves sont légères et faciles à installer. C’est la solution la moins coûteuse que ce soit pour un modèle à poser ou à enterrer. Vous pouvez également opter pour le béton. Les récupérateurs faits dans cette matière permettent de conserver une eau plus saine, car le ciment présent, alcalin, déminéralise l’eau. De plus, lorsqu’ils sont enterrés, ces réservoirs en béton ne risquent pas le gel. L’installation nécessite toutefois l’intervention d’un professionnel et d’engins de moulure et est donc plus onéreuse. Certains modèles sont fabriqués dans des textiles souples, comme le polyester recouvert de PVC. Peu courants, ils ont l’avantage de ne pas nécessiter de vidange hivernale et de pouvoir contenir un très important volume d’eau. Il existe également des récupérateurs d’eau de pluie dans des matières telles que la fibre de verre ou le ferrociment pour les réservoirs enterrés. Mais ceux si sont moins courants.

Classique ou design ?

Au-delà de son aspect fonctionnel, le réservoir d’eau de pluie peut se transformer en élément décoratif. Il ne faut, en effet, pas qu’il défigure votre jardin ! Outre les modèles traditionnels, vous avez également le choix d’un récupérateur d’eau de pluie plus design, dans des formes élégantes et originales. Vous avez le choix sur le marché de jolis récupérateurs d’eau de pluie qui s’adapteront parfaitement à votre cadre paysager. Selon vos goûts, vous pouvez opter pour une cuve en forme de pot de fleurs, de tonneau ou d’amphore et même à effet rocher ! Le choix d’une couleur qui s’adaptera à vos murs ou au mobilier de votre jardin est également vaste. Le réservoir mural, par exemple, s’intègre en toute simplicité à votre jardin, il suffit de choisir une couleur en harmonie avec votre espace. La cuve en forme de colonne, encore plus décorative, s’adapte aux petites superficies et permet d’avoir une touche esthétique dans votre jardin. Un modèle très populaire, le réservoir 2-en-1 comprend un réservoir surmonté d’un bac à plantes, est une solution idéale pour apporter une note fleurie à votre habitation.

Un récupérateur d'eau de pluie discret et décoratif.
Un récupérateur d’eau de pluie discret et décoratif. Crédit photo : Garantia (capture d’écran Leroy Merlin et Amazon)

Installation et entretien

Un récupérateur d’eau de pluie est en réalité très facile et très simple à installer. Il suffit de trouver un endroit à proximité d’une descente de gouttière, non loin de l’espace dans lequel vous comptez utiliser l’eau. L’idéal serait dans votre jardin, à un endroit ombrageux et discret. Vous aurez besoin de quelques outils comme une perceuse ou un niveau à bulle, et d’une rangée de palettes ou de parpaings pour surélever votre bac. Avant de poser votre cuve à eau à l’endroit prévu, il ne faut pas oublier de déblayer un peu l’emplacement, en enlevant les cailloux et les racines par exemple. Enfin, il suffit de percer la descente et d’y raccorder le collecteur en prenant soin à ce que l’ensemble descente-collecteur-cuve forment un angle bien droit.

Les cuves enterrées, en revanche, ont besoin du savoir d’un professionnel qui déterminera où l’installer en fonction de l’agencement de votre maison et des besoins en eau de votre habitation. Outre le fait de faire un trou dans votre jardin pour accueillir le réservoir, et de profondeur suffisante pour la recouvrir entièrement, vous serez également soumis à quelques contraintes techniques et réglementaires comme l’interdiction de placer le réservoir d’eau sous le passage des voitures. Vous devrez également prévoir une tranchée en pente reliant la descente de la gouttière et le haut de la cuve, de la tuyauterie supplémentaire et l’installation d’une pompe immergée.

Une pompe pour utiliser l'eau de pluie dans le jardin.
Une pompe pour utiliser l’eau de pluie dans le jardin. Crédit photo : Gardena

Un entretien régulier du système de récupération d’eau est nécessaire si vous voulez conserver votre matériel dans un bon état et garder votre eau propre. Un lavage doit être réalisé une à deux fois par an, pour nettoyer la cuve et les différents éléments du dispositif de collecte et éviter les odeurs nauséabondes. Les filtres doivent également être nettoyés régulièrement pour enlever les différents débris végétaux accumulés. Malgré la présence de filtre, il ne faut pas oublier de nettoyer les gouttières où peuvent s’accumuler des feuilles et autres végétaux qui à leur tour favoriseront le développement de mousses ou d’algues.

Pensez ensuite à bien protéger votre récupérateur des chocs et des rayons UV du soleil, afin de ne pas abîmer le matériau dans lequel il est fait. Un petit abri ou un coin à l’ombre est suffisant pour préserver sa durabilité. Et assurez-vous d’un couvercle solide pour empêcher la petite faune (lézard, etc.) d’y pénétrer, de s’y noyer et de contaminer l’eau. Dès le début de l’hiver, pensez à vidanger votre récupérateur d’eau pour éviter que la dilatation de l’eau gelée ne provoque des fuites dans votre cuve ou même son éclatement. C’est en général le meilleur moment pour un grand nettoyage du système de récupération d’eau : nettoyage des filtres et désinfection de la cuve. Il faut aussi penser à vérifier les vannes et tous les robinets de soutirage. Vous n’avez plus qu’à bien le ranger pour le ressortir dès le début du printemps !

Quelles sont les réglementations ?

L’article 641 du Code civil stipule que « tout propriétaire a le droit d’user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds ». En réalité, chacun est libre de récupérer et de stocker l’eau de pluie aussi bien pour un usage domestique que pour l’extérieur, mais sous certaines conditions. Un récupérateur d’eau de pluie fait en effet l’objet d’une réglementation stricte concernant son usage, son installation, son entretien et son suivi. Des contrôles peuvent survenir et le non-suivi de cette réglementation peut entraîner des sanctions pour le propriétaire. L’usage en extérieur de l’eau de pluie est globalement autorisé, que ce soit pour l’arrosage du jardin ou le lavage des véhicules. Elle peut également être utilisée pour laver les sols, remplir la chasse d’eau des toilettes et même pour laver le linge, à condition d’utiliser un dispositif de traitement de l’eau adapté. Cependant, sa consommation ou son usage à des fins alimentaires est interdit.

Conflit de loi concernant le lavage de voiture à domicile : un coup oui, un coup non, comment s'y retrouver ?
Conflit de loi concernant le lavage de voiture à domicile : un coup oui, un coup non, comment s’y retrouver ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Pour ce qui est de l’installation, il faut s’assurer que l’eau de pluie que vous récupérez provient d’une toiture non accessible. Vous pouvez librement choisir entre un réservoir hors-sol ou une cuve enterrée qui ne contient pas de produit antigel. Si votre récupérateur d’eau de pluie est raccordé au réseau d’assainissement collectif (eaux usées rejetées dans les égouts), vous devez faire une déclaration d’usage auprès du service en charge de l’assainissement de votre mairie. C’est le cas si vous pensez utiliser l’eau de pluie recueillie à l’intérieur de votre maison. Dans ce cas, vos robinets d’accès doivent être munis de plaques de signalisation comportant la mention « eau non potable » et peuvent être verrouillés. Il faut savoir, en effet, qu’il est interdit d’utiliser un robinet distribuant de l’eau de pluie dans une pièce déjà pourvue de robinets d’eau potable (exception faite des caves, sous-sols et autres pièces annexes de type garage). Par ailleurs, il interdit d’utiliser à des fins domestiques l’eau de pluie qui provient d’un toit contenant du plomb ou de l’amiante-ciment.

L’entretien de vos équipements de récupération d’eau de pluie est également soumis à une réglementation, surtout si vous en faites un usage à l’intérieur. Vous devez avoir un carnet d’entretien sanitaire pour le suivi de vos entretiens à échéances régulières : tous les six mois pour la propreté de l’équipement et une fois par an pour le nettoyage des filtres, la vidange et la désinfection de la cuve de stockage. Si vous avez des locataires ou pensez vendre votre habitation, vous avez l’obligation d’informer ces personnes de l’existence et du fonctionnement du système de récupération des eaux de pluie. Un agent technique du réseau d’eau potable de votre mairie peut effectuer le contrôle de votre système de récupération d’eaux de pluie à vos charges. En cas de risque de contamination du réseau public de distribution, vous êtes tenus de réaliser les mesures de protection édictées par cet agent. En cas de refus, le maire peut autoriser la désinstallation de votre système.

Accessoires utiles

Les récupérateurs d’eau de pluie proposés sur le marché ne se composent en général que la cuve et son couvercle. Vous aurez cependant besoin de quelques accessoires indispensables pour le bon fonctionnement de votre système. Vous aurez d’abord besoin d’un collecteur de descente à raccorder à votre gouttière. Les cuves classiques d’extérieur sont souvent équipées de kits comprenant toutes sortes de pièces, dont des filtres, mais ils sont sinon disponibles dans les boutiques spécialisées. Pour surélever les cuves aériennes, afin de pouvoir placer un arrosoir au niveau du robinet, vous aurez besoin d’un socle adapté à votre modèle. Vous pouvez également utiliser des palettes ou des parpaings qui seront plus économiques, mais s’accorderont moins avec l’esthétique de votre espace.

Si vous vous avoir une eau plus nette et plus saine, vous pouvez installer différents filtres (charbon actif, céramique, minéraux, etc.) et une grille ou une crapaudine pour les gouttières afin de retenir les feuilles mortes et autre petite faune. Votre réservoir de stockage devrait être fourni d’une jauge pour indiquer le niveau d’eau et de remplissage du bac. Un dispositif de trop-plein raccordé à l’évacuation des eaux usées permet de refouler l’eau dans le réseau d’eau pluviale si la cuve venait à être pleine. Les modèles enterrés ont en outre besoin de tuyauterie qui reliera la cuve à votre jardin ou votre intérieur et d’une pompe électrique afin de tirer l’eau au moyen de pression. Si vous souhaitez utiliser l’eau de pluie pour arroser le jardin, vous pouvez opter pour un système d’arrosage fixé directement sur la citerne. Pour une meilleure distribution de l’eau, des vannes pour acheminer l’eau de pluie vers des zones spécifiques sont conseillées.

Prix d’un récupérateur d’eau de pluie

Les commerçants proposent sur le marché une large variété de récupérateurs d’eau de pluie. Le prix d’un système varie généralement en fonction de son volume et de la matière dans laquelle il a été fabriqué. Sachant que vous investissez pour le long terme, il est bien important de définir vos besoins et votre budget avant d’acheter un récupérateur d’eau de pluie. N’hésitez pas alors à vous renseigner sur internet ou auprès d’un magasin spécialisé pour trouver le modèle que vous recherchez. De simples petites cuves bon marché de 500 litres coûtent de 50 à 200 euros environ, alors que pour un réservoir aérien de même capacité, son prix peut varier de 150 à 500 euros. Les modèles enterrés reviennent un peu plus chers : prévoyez au minimum 700 euros, et jusqu’à 5 000 euros pour les modèles en béton. D’autres facteurs peuvent également faire augmenter vos dépenses lors de votre achat, comme les frais de livraison et l’installation de votre système de récupération d’eau par un professionnel.

Récupérateur d'eau Belli imitation roche 300L
Récupérateur d’eau Belli imitation roche 300 L. Crédit photo : Belli (capture d’écran Castorama)

Par ailleurs, il faut prendre en compte la qualité de la fabrication ainsi que la marque du récupérateur d’eau de pluie. Certaines marques sont plus prisées que d’autres et les modèles dits d’entrée de gamme seront nettement plus abordables. Généralement, une marque plus connue est une garantie que votre récupérateur sera fiable et efficace au fil des années. Pour éviter de faire un achat que vous risquez de regretter plus tard, n’oubliez pas de faire des comparaisons sur les différentes marques et modèles et de connaître, par exemple sur un forum, le plus d’avis possible des autres clients. Enfin, il est possible, dans le cas d’un réservoir enterré, de prétendre à une réduction de la TVA à 10 % si votre résidence principale a été construite depuis plus de deux ans. Certaines régions et de plus en plus de collectivités souhaitant favoriser la récupération d’eau comme geste écologique offrent également des aides et des subventions. Prenez le temps de vous renseigner sur ces aides auprès de votre mairie, de votre département ou de votre région.

Le top des marques

Vous avez enfin décidé d’acheter un récupérateur d’eau de pluie, mais vous n’arrivez pas encore à choisir lequel ? Afin de vous aider dans votre choix, voici un petit guide des meilleures marques de récupérateurs présentes actuellement sur le marché.

  1. Garantia/GRAF : le géant allemand Otto Graf est synonyme de qualité “Made in Germany”. Depuis plus de 20 ans; sa marque commerciale Garantia est également leader sur le marché de la récupération des eaux de pluie. Leurs récupérateurs d’eau de pluie sont recyclables et répondent aux exigences relatives au stockage d’eau de pluie et à son utilisation. La marque propose plus de 70 modèles de cuves aériens pratiques et esthétiques ainsi que des réservoirs enterrés de qualité exceptionnelle, avec une très grande capacité et sous garantie de 15 ans !
  2. Belli : entreprise familiale spécialisée dans la production de matériel de jardin, la société Belli (autrefois BelliJardin) est une marque 100 % française active depuis 1957. Engagée dans une démarche écoresponsable, la marque développe des gammes de produits faits de plastique recyclé et recyclable afin de toujours répondre aux besoins de ses clients.
  3. Strata Products Ltd : opérant depuis le cœur du Royaume-Uni, à Nothinghamshire, cette marque anglaise de jardinage n’est plus à présenter. Ses récupérateurs d’eau sont fabriqués à partir de matériaux plastiques recyclés, un mélange d’ABS et de polycarbonate. Ses cuves d’une capacité de 100 à 250 litres sont idéales si vous n’avez pas besoin de stocker une grande quantité d’eau. Les modèles sont tous remontés d’un couvercle et ne prennent pas beaucoup d’espace. Faciles à installer et de couleur sobre, ils trouveront leur place discrète dans un petit coin de votre habitation. Un autre point positif de la marque est le prix abordable de ses articles.
  4. Alice’s Garden : active depuis 2009 et spécialisée dans le mobilier et l’équipement d’extérieur, la marque française a su séduire grâce à ses produits de qualité et au design attractif. Pour un jardin éco-responsable, Alice’s Garden propose une large gamme de récupérateurs d’eau de pluie aux lignes élégantes avec différentes capacités de stockage: 300, 650 ou 1000 litres à un budget raisonnable ne dépassant pas 420 euros. Un très bon rapport qualité-prix et point positif: la marque propose une facilité de paiement aux clients.
  5. Maschio : Si vous êtes à la recherche de récupérateurs d’eau de pluie hors-sol à très grande capacité, la marque italienne Maschio est une des meilleures sur le marché. Forte d’une grande expertise et expérience, la marque vous garantit des conteneurs IBC en polyéthylène de 1000 litres de haute qualité à des prix tout à fait raisonnables. Ses réservoirs sont très robustes et présentent un design plutôt attrayant.

Meilleurs récupérateurs d’eau de pluie sur le marché

Pour vous aider à acquérir enfin l’article qui pourra vous satisfaire, voici trois récupérateurs d’eaux de pluie les plus intéressants actuellement proposés sur le marché :

Garantia Vaso 2 en 1 220 L

Un récupérateur d’eau de pluie alliant esthétique et multifonctionnalité ! Le Vaso 2 en 1 de Garantia est composé d’un réservoir d’eau surmonté d’un bac à plante amovible. Ainsi, cette cuve de 220 litres permet non seulement de récupérer l’eau, mais de planter des fleurs, servant alors d’élément de décoration. De la taille d’un fût (hauteur de 120 cm pour 58 cm de diamètre), il est équipé d’un collecteur de gouttière filtre Eco, d’un robinet et d’un système de trop-plein automatique, idéal pour gérer la quantité de l’eau. Ce récupérateur est adapté pour un toit de surface de 50 m². Il dispose en outre d’un voile d’hivernage intégré qui vous permettra de choisir entre la position été ou hiver. Ce récupérateur d’eau de pluie est vendu à 159 € sur Leroy Merlin ou Castorama (déjà en rupture de stock chez Amazon).

Récupérateur d'eau aérien GARANTIA VASO cylindrique graphite , 220 l
Récupérateur d’eau aérien GARANTIA VASO cylindrique graphite , 220 l. Crédit photo : Garantia (capture d’écran Leroy Merlin)

Flat Graf 1500 L

Il s’agit d’une cuve à enterrer d’une capacité de 1500 L qui satisfera tous vos besoins en eau pour une semaine ou plus. Avec une garantie de 15 ans, il est fabriqué en polyéthylène et pèse 80 kg. De grandes dimensions (210 x 132 x 75 cm), son installation prévoit au préalable de gros travaux pour creuser la fosse où il sera enterré. Mais son acquisition est une solution à la fois économique et écologique en matière d’utilisation d’eau. Vous pouvez utiliser l’eau de pluie ainsi stockée pour entretenir votre jardin, faire la lessive, laver la voiture et il vous sera d’un grand secours en période de sécheresse. Il ne faut pas oublier d’acheter une pompe électrique pour tirer l’eau de la cuve et installer un système de filtrage d’eau de pluie en dehors de la fosse si vous voulez utiliser l’eau à des fins domestiques. Ce récupérateur d’eau de pluie est vendu à 940 € sur Castorama ou encore Leroy Merlin (en rupture de stock).

Cuve à enterrer récupérateur eau de pluie Flat Graf 1500 L
Cuve à enterrer récupérateur eau de pluie Flat Graf 1500 L. Crédit photo : Castorama

Réservoir opaque de 1000 litres sur palette

Les dimensions du réservoir sont de 120 cm de longueur, 100 cm de largeur et 116 cm de hauteur, avec un poids de 61 kg. Il est monté sur une palette en plastique et convient pour une utilisation à l’intérieur et à l’extérieur. Sa partie externe est fabriquée en acier métallique résistant à la rouille, tandis que sa partie interne est constituée de polyéthylène macromoléculaire soufflé à haute densité, procurant une résistance aux rayons ultraviolets et une stabilité aux UV. Le réservoir est équipé d’une étiquette large et la palette en plastique recyclable est fixée solidement à la partie externe du réservoir. La soupape de décharge est positionnée horizontalement au point le plus bas du réservoir pour faciliter la vidange. Le volume nominal du réservoir est de 1000 litres, avec un volume de trop-plein de 1050 litres. Le réservoir est disponible sur Leroy Merlin au prix de 789,26 € (au lieu de 822,22 €).

Réservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur paletteRéservoir opaque de 1000 litres sur palette
Réservoir opaque de 1000 litres sur palette

Le récupérateur d’eau de pluie YourCasa 210 l

Le récupérateur d’eau de pluie YourCasa arbore une couleur terracotta qui s’intègrera parfaitement dans votre jardin ou votre terrasse, tel un pot de fleurs. Conçu en plastique résistant, il peut contenir jusqu’à 210 litres d’eau. Sa forme rappelant une amphore ajoute une touche moderne et élégante à votre espace extérieur. Ses dimensions sont de 56 cm de long, 60 cm de large et 118 cm de haut. De plus, le récupérateur est livré avec une jardinière supplémentaire, permettant aux fleurs d’inciter directement à la source d’eau, autant pratique qu’esthétique. Ce réservoir d’eau de pluie peut rester actif en toute saison puisqu’il résiste au gel. Il est cependant conseillé de le vider l’hiver, ou de l’installer sous un abri hors gel.  Il est équipé de deux raccordements pour robinet/tuyaux d’eau de 3/4″, ainsi qu’un robinet et une jardinière inclus. Le récupérateur d’eau de pluie YourCasa 210 l est disponible sur Amazon au prix de 104,99 €*.

Le récupérateur d'eau de pluie style amphore YourCasa.
Le récupérateur d’eau de pluie style amphore YourCasa. Crédit Photo : Amazon.

Le récupérateur d’eau de pluie Alice Garden 300 l

Fabriqué en plastique durable, cet article mesure 60 × 34 × 183 centimètres, offrant une impressionnante capacité de 300 litres pour stocker l’eau de pluie. Il est conçu de manière rectangulaire pour s’adapter facilement à divers espaces extérieurs. De plus, il est livré avec un couvercle, un robinet, une fixation murale, et un kit de raccordement au chéneau inclus, rendant l’installation et l’utilisation plus pratiques. Avec un poids de 10 kg, ce récupérateur d’eau de pluie qui ressemble à un bloc de pierre combine fonctionnalité, esthétique et praticité pour vous aider à économiser de l’eau tout en embellissant votre jardin.  Le récupérateur d’eau de pluie Alice Garden 300 l est disponible au prix de 149,99 € sur Amazon.

 

Le récupérateur d'eau de pluie ton pierre Alice Garden.
Le récupérateur d’eau de pluie ton pierre Alice Garden. Crédit Photo : Amazon.

Le récupérateur d’eau de pluie YourCasa 200 l

Avec sa forme en goutte d’eau, de couleur grise, il ajoutera, à coup sûr, une touche de modernité à votre espace extérieur. Doté d’une capacité de 200 litres, ce baril est relativement étroit pour sa taille, permettant d’économiser de l’espace. Il est équipé de fils métalliques pour une durabilité supérieure, vous assurant que l’eau de pluie est stockée en toute sécurité. De plus, le baril dispose de 2 raccords pour robinets ou tuyaux d’eau (3/4 pouces), ce qui le rend polyvalent dans son utilisation. Fabriqué selon le processus de rotation, il est extrêmement stable, résistant aux bosses, aux chocs, et son poids de 16 kg garantit une position stable, même lorsque le réservoir est vide. Le récupérateur d’eau de pluie YourCasa 200 l est disponible au prix de 229,99 € sur Amazon.

Le récupérateur d'eau de pluie en forme de goutte d'eau YouCasa.
Le récupérateur d’eau de pluie en forme de goutte d’eau YourCasa. Crédit Photo : Amazon.

Le récupérateur d’eau de pluie Todeco 225 l

Le réservoir d’eau de pluie de la marque Todeco, de couleur verte, dispose d’une capacité de 225 litres, parfait pour entretenir votre jardin, laver votre voiture, nettoyer vos vitres, tout en réduisant votre consommation d’eau du robinet. Il est équipé d’accessoires supplémentaires, tels qu’un robinet et un faucet, munis d’interrupteurs pour une fixation aisée à votre tuyau d’arrosage. Le matériau en PVC résistant aux UV est durable, résistant aux intempéries, ce qui permet de l’utiliser même en hiver. De plus, il est muni d’un couvercle avec un filet pour empêcher les feuilles et les débris d’entrer. Sa conception pliable et ses 6 tiges de support solides avec des pieds ronds durables offrent stabilité lorsque la saison des pluies arrive. Et, si vous avez besoin de le ranger, il se replie aisément pour ne pas prendre trop de place. Le récupérateur d’eau de pluie Todeco 225 l est disponible au prix de 54,99 € sur Amazon.

Le récupérateur d'eau de pluie pliable Todeco.
Le récupérateur d’eau de pluie pliable Todeco. Crédit Photo : Amazon.

*Prix relevés le 1ᵉʳ novembre 2023, ils sont susceptibles d’être modifiés par le site vendeur.

Nos derniers articles sur le sujet « Récupérateur d’eau de pluie »


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

La rédaction

Article rédigé par les rédacteurs et pigistes de Neozone. Cet article peut contenir un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page