Innovation

Ces quatre inventions (que nous utilisons tous les jours) ont été inventées par des peuples autochtones

Sans les peuples autochtones, nous ne connaîtrions peut-être pas le caoutchouc ni les seringues; des objets indispensables qui ont été inventés il y a des siècles !

Nous utilisons tous certaines matières ou objets qui font partie de nos vies quotidiennes… Bien sûr, les innovations autour des matériaux tels que l’asphalte ou le goudron nous laissent penser que nous inventons de nouvelles choses; pourtant, nous ne faisons qu’améliorer un concept déjà existant. Certaines inventions ont changé le monde et elles trouvent leurs origines au sein des peuples indigènes ou autochtones. Sans ces peuples qui ont cherché à améliorer leur quotidien, nous ne marcherions peut-être pas sur du goudron, ne connaîtrions pas le caoutchouc, la seringue ou encore les lunettes de ski… Retour sur ces quatre inventions et leurs origines.

Les lunettes de « soleil » par les Inuits…

Les Inuits sont un groupe de peuples autochtones culturellement similaires, habitant les régions arctiques et subarctiques du Groenland, du Labrador, du Québec, du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest et de l’Alaska. C’est presque naturellement pour protéger leurs yeux de la cécité que ces peuples du Grand Nord ont inventé des lunettes « de neige » …  Bien sûr, elles ne ressemblaient en rien à celles que nous connaissons, mais étaient, en fait, dotées d’étroites fentes qui permettaient de limiter la quantité de lumière qui atteignait les yeux… Chaque membre de la communauté avait ses propres lunettes fabriquées, avec des os et du bois.

Le saviez-vous ? Ces huit inventions ont été développées par le peuple Inuit !
Huit inventions mises au point par les Inuits. Crédit photo : Wikipedia

L’asphalte et le goudron par les Chumash

Les Chumash sont un peuple amérindien des régions côtières du centre et du sud de la Californie, dans certaines parties des actuels comtés de San Luis Obispo, Santa Barbara, Ventura et Los Angeles, s’étendant de Morro Bay au nord à Malibu au sud. En 8000 avant J-C, les Chumash recueillent sur le sol un bitume naturel suintant sous forme de boule de goudron qu’ils utilisaient pour fabriquer des outils et des récipients, puis les échangeait contre des victuailles. Avant de se retrouver sur nos routes, le bitume naturel servait donc à fabriquer des bateaux, bouteilles ou paniers parfaitement étanches, l’une des propriétés du bitume naturel.

 

L’asphalte et le goudron par les Chumash
L’asphalte et le goudron par les Chumash. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

La seringue par les Amérindiens…

Les peuples indigènes des Amériques appelés Amérindiens sont les habitants des Amériques avant l’arrivée des colons européens au 15e siècle, et les groupes ethniques qui s’identifient aujourd’hui à ces peuples. De nombreux peuples autochtones des Amériques étaient traditionnellement des chasseurs-cueilleurs et beaucoup le sont encore. Les Amérindiens ont inventé la seringue qu’ils fabriquaient à partir de vessies d’animaux, ainsi que d’os d’oiseaux aiguisés et évidés, de manière à les rendre creux. En 1853, l’écossais Alexander Wood, médecin de profession, introduisait une aiguille dans la seringue des Amérindiens pour administrer les médicaments dans toute l’Europe…

Une injection contraceptive masculine dont l’effet pourrait durer jusqu’à 13 ans
La seringue par les Amérindiens… Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Le caoutchouc par les Olmèques

Les Olmèques faisaient partie de la plus ancienne grande civilisation méso-américaine connue. Après un développement progressif en Soconusco, ils ont occupé les basses terres tropicales des actuels États mexicains de Veracruz et Tabasco. En 1600 avant J-C, cette tribu indigène du Mexique commence à extraire la sève des arbres à caoutchouc situés sur leurs terres. Il se rendent vite compte de l’utilité du caoutchouc, mais commencent par fabriquer des balles pour pratiquer du sport. Plus tard, les mercenaires aztèques et mayas commencent à fabriquer des outils et des vêtements en caoutchouc… Il faudra cependant attendre 1839 pour que Charles Goodyear invente le processus de vulcanisation, qui conduira à la commercialisation du caoutchouc, puis des pneus etc.

Le point commun entre un préservatif et l'invention du pneu
Le point commun entre un préservatif et l’invention du pneu. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Source
Thomasnet.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page