Innovation

Comment adopter (et aider) les abeilles sauvages avec un nichoir à insectes

Vous avez décidé de faire un geste pour l’environnement ? Adoptez des abeilles sauvages (ou bourdons) pour favoriser la pollinisation et leur offrir un abri…

Vous connaissez ce petit insecte noir et jaune qui vient butiner vos fleurs ? On l’appelle communément le bourdon, et il fait partie de la grande famille des abeilles solitaires et sociales. Il ne produit pas de miel, ne pique que s’il est saisi mais est très utile pour la pollinisation des fleurs.

Il est possible de lui faire élire domicile dans votre jardin et ainsi de le protéger et faire perdurer la pollinisation, nécessaire pour préserver certaines espèces de fleurs qui ne se reproduisent que grâce à cette technique naturelle. Voici quelques conseils pour adopter des abeilles sauvages dans votre jardin (ou balcon).


A lire également : BEEcosystem, une ruche dans votre salon


Dans un premier temps, vous pourrez planter des fleurs mellifères comme le thym, la sauge, la lavande ou le romarin, puis il faudra penser à leur proposer un abri pour y faire leurs nids. Les magasins de bricolage regorgent de petits nichoirs à insectes parfaits pour donner envie aux bourdons de rester dans votre jardin.

Le nichoir doit être positionné en hauteur (entre 1m50 et 3m) sur un tronc d’arbre mais pas dans les feuilles car elles pourraient ne pas retrouver le chemin du nid, ou sur un rebord de fenêtre à l’étage. Il devra également être de préférence placé à l’ombre et orienté Est/Sud Est pour favoriser la nidification des abeilles sauvages. Il faudra ensuite un peu de patience (et de chance) pour pouvoir observer l’arrivée des premiers occupants !

Ces nichoirs à insectes préservent les bourdons, les fleurs et sont une mine d’or pour sensibiliser les plus jeunes aux bienfaits des abeilles, et peut-être aussi leur enlever l’idée que celles-ci sont agressives. Rappelons qu’elles ne piquent que si elles se sentent menacées. Alors prêts à accueillir quelques bourdons et à faire un geste pour l’environnement ?

Photo  de DanyL / Shutterstock

Comment adopter (et aider) les abeilles sauvages avec un nichoir à insectes

Selon les informations du site abeillessauvages.com
Photo de couverture de DanyL / Shutterstock
GARDIGO® Abri et Ruche pour Abeilles Solitaires en Bois Naturel; Hôtel Maison, Nichoir Abeilles Maçonnes Sauvages; Pollinisation Jardin; Made in Germany
  • ✅ PLUSIEURS ABEILLES VONT VOUS RENDRE VISITE : Le but de cet hôtel est d'offrir un abri sûr aux abeilles | Vous pouvez installer l'abri dans votre jardin, balcon ou dans la forêt près de chez...
  • ✅ INSTALLATION : La maison à papillons est très facile à suspendre et on peut l'installer sur un arbre dans le jardin, la forêt ou sur le balcon | Il doit être un endroit calme, à proximité...
  • ✅ IDÉE NOBLE ET DÉCO : Offrez-vous une maisonnette à papillons en aidant la biodiversité de votre jardin | Permet la nidification et l'hivernage des organismes auxiliaires

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page