Innovation

Comment fonctionne le décapage au laser

Le nettoyage par laser est une approche plus efficace et plus pratique que les méthodes de nettoyage classique du métal. Voici ce que vous devriez savoir au sujet de cette technologie.

Avec le matériel adapté et les réglages appropriés, ce procédé d’épuration est inégalé dans sa capacité à traiter le métal. La technologie laser présente des avantages certains en plus de ses capacités de nettoyage. Elle est facile à mettre en œuvre et son utilisation est peu risquée. En effet, le nettoyage laser est presque entièrement automatisé, en plus d’être silencieux.

Par ailleurs, ses coûts d’exploitation sont réduits. Les équipements de décapage laser nécessitent peu d’entretien. Il s’agit aussi d’un procédé écologique. De nombreuses entreprises se spécialisent en la matière. Si la qualité de prestation et la gamme d’équipements changent d’un prestataire à un autre, le principe reste le même.

Une puissance réglable pour atteindre le seuil d’ablation souhaité

Le nettoyage laser est en quelque sorte une opération de décapage. Il consiste à enlever les couches de saleté, de peinture, de salissure ou de rouille qui recouvrent une surface métallique. Le processus utilise un faisceau laser projeté par impulsion. En entrant en contact avec le revêtement indésirable, le faisceau détruit les liens moléculaires et fait évaporer les impuretés. La puissance de celui-ci est réglable afin d’atteindre le seuil d’ablation voulu. À noter que ce seuil varie selon la surface à traiter.

L’armée américaine développerait une arme laser portative capable de vaporiser ses cibles...

La notion de seuil d’ablation fait du nettoyage par laser un procédé extrêmement précis. Le décapage peut être pratiqué sans risquer d’endommager le substrat. Les contaminants possèdent un seuil d’ablation inférieur à la couche de base. Il devient alors facile de faire la discrimination entre le contaminant et le substrat.

Des impulsions courtes d’une nanoseconde

La projection du faisceau laser s’effectue en règle générale de manière pulsative. Les impulsions courtes d’une nanoseconde permettent un nettoyage rapide et efficace. Elles permettent également de ménager le substrat. Ce dernier peut être endommagé par l’accumulation de chaleur dans le cas d’une impulsion continue. D’où l’importance des impulsions rythmiques, qui sont également moins énergivores.

Des normes de sécurité très strictes

Le nettoyage par laser est une méthode dont le fonctionnement requiert une alimentation électrique. Les installations sont conçues de manière à respecter des normes de sécurité très exigeantes. Le recours à cette technologie présente ainsi moins de risque pour l’opérateur et les gens autour. À noter que les techniques de nettoyage traditionnelles utilisent parfois des produits chimiques dangereux pour la santé. Le faisceau laser évapore les saletés ou la rouille, et les appareils comportent un système d’aspiration des résidus. Le procédé est donc également respectueux de l’environnement.

Des scientifiques ont inventé une caméra holographique laser qui peut voir à travers presque tout

La précision du décapage au laser en fait une solution polyvalente. Cette méthode a plusieurs applications possibles, notamment dans le secteur industriel. Elle est capable de traiter un large éventail de surfaces.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page