Le nettoyage au laser sera peut-être la technique de demain pour tous. Pour le moment elle semble par son prix réservée aux industriels…

Et si le nettoyage industriel passait désormais par une technique au laser ? Dans toutes les industries, le nettoyage des pièces d’usine est un élément essentiel à la production. Il est applicable dans tous les secteurs et sur tous les matériaux : verre, céramique, métaux, béton, plastique.

Quand un nettoyage classique utilise de l’eau et des produits chimiques ou un sablage, le nettoyage au laser permet lui, un décrassage sans contact et respectueux de l’environnement. L’impact sur le matériau est quant à lui, minimal par rapport à un nettoyage classique. Qui plus est le nettoyage au laser permet d’atteindre également de toutes petites pièces comme dans le secteur aéronautique par exemple.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Un laser pour réduire la radioactivité des déchets nucléaires à 30 minutes, l'ambitieux projet du prix Nobel de physique

Le nettoyage au laser présente également l’avantage de ne pas rejeter de vapeurs toxiques pour l’utilisateur et pour l’environnement. On peut utiliser le nettoyage au laser pour décaper la peinture, venir à bout de la rouille et préparer les surfaces à peindre peut-on lire sur le site laserphotonics.com.

Cette technique enlève tous les revêtements, les résidus et les contaminants grâce à un nettoyage sans contact direct avec la matière. De plus contrairement à ce que l’on pourrait penser, la consommation électrique de ce genre d’appareil n’est pas si élevée que cela, puisque elles consomment environ 800 W lors de l’utilisation.

L’arrivée de ces machines laser ultra performantes dans les foyers n’est sans doute pas pour demain. Le prix de ces machines laser refroidira certainement les particuliers, puisqu’il faut compter environ 50 000€ pour un appareil performant, mais pour les industriels, le gain de temps est incontestable tout comme la réduction de l’impact écologique par rapport aux machines de nettoyage classiques.