DEAP Trees, des « arbres » peu encombrants pour recharger les véhicules électriques dans les villes

Les bornes de recharge de Gravity Technologies pourraient transformer nos villes avec un dispositif peu encombrant qui n'encombre pas les trottoirs ni les places de stationnement.

La France compte aujourd’hui 14 500 bornes de recharge pour voiture électrique. Ces bornes sont pour moitié à haute puissance et pour moitié (environ 7 000) en ultra-haute puissance (supérieure à 150 kW) selon info.gouv.fr. Lorsque l’on possède une voiture électrique, on peut penser que c’est trop peu évidemment ! Le gouvernement français encourage massivement les installations de bornes de recharge avec l’ambition de 400 000 bornes d’ici à 2030. Pour atteindre cet objectif, il y a du pain sur la planche. L’une des solutions pourrait venir de l’entreprise Gravity Technologies, qui propose des bornes en forme « d’arbres » à installer en bordure de rues. Non seulement, ces « arbres » sont plus esthétiques, moins encombrants, mais ils sont aussi des stations ultra-haute puissance ! Découverte.

Des bornes de recharge pour les zones urbaines

L’entreprise avait déjà ouvert la voie aux stations de charge ultra-rapides aux États-Unis en proposant l’une des stations les plus rapides du pays. Ce mois-ci, Gravity Technologies a dévoilé un nouveau modèle de station de charge, ultra-rapide, mais qui, en plus, est très esthétique. En effet, ces stations s’installent en bordure de rue, entre deux arbres, par exemple, et il suffit de stationner dessous pour se brancher. Elles permettent de multiplier les installations, facilitent la charge, mais assurent aussi une meilleure sécurité pour les stations. Les « Deap Trees » pourraient ainsi changer la donne et multiplier les services disponibles.

Des bornes de recharge qui s'intègrent au paysage urbain.
Des bornes de recharge qui s’intègrent au paysage urbain. Crédit photo : Gravity Technologies / Rangr Studio Architecture

Une borne de recharge moins encombrante

Leur force réside dans le fait de pouvoir les installer sur les trottoirs, ou sur des parkings sans nécessairement condamner des emplacements. Pour les particuliers, qui roulent en voiture électrique, mais qui ne disposent pas de garage, ils pourront installer cette borne au-dessus de leur place de stationnement, voire sur un trottoir, avec accord de la mairie. L’impossibilité d’installer une borne de recharge chez soi, est souvent un frein à l’achat d’une voiture électrique, ces « arbres » pourraient donc résoudre ce problème.

Compatible avec tous les véhicules électriques

La société a collaboré avec Rangr Studio pour concevoir un système innovant qui surmonte les défis potentiels. Et, notamment, les risques de trébuchement, la prévention de l’accès non autorisé et surtout la lutte contre le vol et le vandalisme des installations actuelles. Il est aujourd’hui très facile de voler un câble la nuit, voire une borne complète, car elles sont fixées au sol ou au mur. De plus, les bornes DEAP, sont compatibles avec toutes les marques et modèles de véhicules électriques, adaptée aussi bien aux zones de stationnement payantes qu’aux zones résidentielles. Ces arbres sont également conçus pour accueillir d’autres dispositifs tels que l’éclairage public, des caméras de vidéosurveillance ou encore des capteurs environnementaux, etc.

Le modèle de borne pour les particuliers.
Le modèle de borne pour les particuliers. Crédit photo : Gravity Technologies

Les possibilités sont nombreuses pour donner une double utilisation à ces dispositifs. Gravity précise que cette solution ne requiert pas de mise à niveau des services publics et peut proposer une charge de 200 kW pour une autonomie de 320 km en 13 minutes, ou de 500 kW en seulement 5 minutes. Pour en savoir plus sur le concept, rendez-vous sur le site officiel : gravitytechnologies.com. Que pensez-vous de ces « arbres » de recharge, je les trouve plutôt innovants ? Et, vous ? Nous serions ravis de lire vos impressions ou de connaître votre expérience à ce sujet. Et, si vous constatez une erreur dans cet article, n’hésitez pas à nous l’indiquer. Vous pouvez cliquer ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Gravitytechnologies.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page