Quel prix pour installer une borne de recharge électrique en 2024 ?

Si vous possédez une voiture électrique, la borne de recharge à domicile est incontournable. Suivez notre guide pour savoir comment l'installer et bénéficier des avantages.

Les voitures électriques connaissent de plus en plus de succès, mais restent largement minoritaires face aux véhicules thermiques. En France, on en compte 1 018 605 qui circulent en 2023, soit 3 % du parc de véhicules, selon une estimation de l’Avere. Le principal problème étant les bornes de recharges qui sont encore très peu nombreuses même si elles tendent à augmenter ces dernières années. La solution est peut-être de faire installer une borne de recharge chez soi. Mais, comment s’y prendre ? Combien cela coûte-t-il ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces dispositifs de recharge ? On fait, avec vous, le tour de la question.

Comment fonctionne une borne de recharge ?

Si vous envisagez ou que vous possédez une voiture électrique, vous savez que la borne de recharge est indispensable. L’installation d’une borne de recharge à domicile se présente sous la forme suivante :

  • Installation de la borne près de l’endroit où stationne le véhicule
  • Installation d’un circuit dédié pour garantir la sécurité du logement
  • Installation d’un câble de charge

Le câble de charge est ensuite branché à la borne et à la voiture, puis l’électricité est envoyée vers la batterie de la voiture préparée au prochain trajet. La recharge de la voiture sur une prise domestique est possible. Cependant, il faudra compter environ 12 heures pour recharger via une prise renforcée pour des questions de sécurité.

Un véhicule électrique rechargeant sur une borne individuelle en copropriété.
Un véhicule électrique rechargeant sur une borne individuelle en copropriété. Crédit photo : M. Moignet pour Neozone

Comment installer une borne de recharge chez soi ?

Les réglementations diffèrent en fonction de votre statut de propriétaire, de copropriétaire, ou de locataire. Voici ce qu’il faut en retenir :

Pour les propriétaires

Si vous êtes propriétaires d’une maison individuelle, l’installation d’une borne de recharge est très simple. En effet, ces « travaux » sont soumis à aucune demande de travaux ou d’urbanisme. De plus, vous n’avez aucune démarche à effectuer auprès de votre fournisseur d’électricité.

Pour les copropriétaires

Là, cela se complique quelque peu puisque vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez en termes de travaux dans une copropriété. Généralement la borne de recharge est installée dans le parking, considéré comme un lieu commun. Et, dans l’absolu, vous devriez obtenir l’aval du Syndic. En réalité, le décret n° 2011-873, daté du 25 juillet 2011, vous donne « le droit à la prise », vous pouvez donc installer une borne de recharge sur votre place de parking « privée ». Néanmoins, il convient de prévenir le Syndic qui est en droit de refuser si et seulement s’il existe une impossibilité technique de réaliser les travaux nécessaires.

Une borne de recharge dans un garage.
Une borne de recharge dans un garage. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Pour les locataires

Les locataires dans une copropriété, aussi couverts par le « droit à la prise », peuvent solliciter conjointement le propriétaire et le syndic pour l’installation d’une prise électrique à tout moment. Pour les locataires résidant dans une habitation individuelle, la démarche consiste à adresser une demande au propriétaire du bâtiment. Cependant, ce dernier se réserve le droit de refuser sans obligation de justifier sa décision. Il devient alors impératif de persuader le propriétaire, par exemple, en mettant en avant les avantages que cela apporterait à la valeur globale de son bien immobilier.

Comment choisir une borne de recharge électrique à domicile ?

La prise renforcée est une option intéressante pour les foyers qui effectuent de petits trajets de 20 à 30 km par jour, ou disposent d’un véhicule hybride rechargeable, ce n’est pas le cas pour ceux qui parcourent de plus longues distances. La borne de recharge, aussi appelée Wall Box à domicile, reste la meilleure alternative à condition de respecter ces quelques recommandations :

  • Installer une Wall Box qui correspond à la puissance de votre voiture : en effet, si votre voiture dispose d’une capacité de 7 kW, il est totalement inutile d’installer une borne plus puissante. En revanche, il est possible de choisir une borne moins puissante, mais celle-ci allongera le temps de charge.
  • La durée de charge doit être acceptable. Pour l’évaluer, deux mesures à considérer : la capacité de la batterie, exprimée en kWh (kilowattheure), et la puissance de charge, mesurée en kW. Pour obtenir une estimation en heures, diviser seulement la capacité de la batterie par la puissance de charge.
  • Votre installation électrique doit supporter la borne de recharge. La plupart des logements sont configurés pour tolérer une borne de 3,7 kW. Si vous envisagez une borne de 7,4 kW, l’avis d’un professionnel sera nécessaire. Enfin, si vous optez pour du 11 ou du 22 kW (plus rares), un branchement en triphasé sera indispensable.
  • Le câble de recharge devra être adapté à la borne ! Un câble de 3,7 kW branché sur une borne de 7,4 kW sera bridé à 3,7 kW !
Une borne de recharge murale pour véhicule électrique.
Une borne de recharge murale pour véhicule électrique. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Comment faire installer une borne de recharge et combien cela coûte-t-il ?

L’installation d’une Wall Box doit, de préférence, être réalisé par un technicien IRVE (Infrastructure de recharge de véhicule électrique). Il saura vérifier la conformité de votre installation électrique et sa capacité à supporter une borne de recharge. De plus, nous y reviendrons, il pourra vous aiguiller sur les aides possibles pour cette installation. Vous avez aussi la possibilité de l’installer vous-mêmes à condition qu’elle ne dépasse pas les 3,7 kW. Cependant, ce n’est pas recommandé pour deux raisons simples. Vous ne bénéficierez d’aucune aide financière, et ne serez évidemment pas couverts par l’assurance d’une entreprise en cas de problèmes. Quant au prix, comptez 500 € pour l’installation d’une prise renforcée et de 1 200 à 2 000 € pour une borne de recharge avec pose. Dans l’absolu, l’idéal serait de faire installer des panneaux solaires sur votre carport ou votre garage, afin que la borne soit rechargée par les panneaux. Cela diminuerait bien sûr le coût de votre consommation d’électricité.

Borne de recharge installée dans une copropriété.
Borne de recharge installée dans une copropriété. Crédit photo : M. Moignet pour Neozone

Quels sont les avantages et les inconvénients des bornes de recharge à domicile ?

Concernant les avantages, ils sont nombreux, et tout d’abord celui de proposer une solution pratique, évitant d’attendre qu’une borne publique se libère ou de se garer loin de chez soi pour recharger le véhicule. Par conséquent, vous gagnez aussi du temps puisque votre voiture se recharge la nuit, ou pendant que vous vaquez à vos occupations. De plus, la borne étant conçue pour votre véhicule, vous ne risquez pas d’endommager la batterie de ce dernier. Enfin, et c’est un point important, l’installation d’une borne de recharge affectera, plus tard, sur la valeur immobilière de votre bien. Quant aux inconvénients, en voici une petite liste :

  • Le coût d’une installation reste élevé malgré les aides financières disponibles.
  • L’installation requiert des travaux, généralement effectués par un professionnel, impliquant des recherches, des prises de décision à long terme, et parfois, la préférence pour les bornes publiques pour éviter une gestion plus complexe
  • En cas d’augmentation des tarifs électriques, la facture annuelle pour le domicile et le véhicule peut devenir très élevée.
Une borne de recharge électrique installée sur un mur.
Une borne de recharge électrique installée sur un mur. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Quelles sont les aides possibles en 2024 pour l’installation d’une borne de recharge à domicile ?

Depuis quelques années, une réduction d’impôt de 300 € était concédée à ceux qui installaient une borne de recharge chez eux. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, cette aide passe à 500 €. Certes, ce n’est pas une aide directe, mais elle permet de réduire vos impôts sur le revenu, ce qui est plutôt intéressant. Pour bénéficier de ce crédit d’impôts, deux conditions à respecter : être domicilié fiscalement en France et faire appel à un professionnel certifié IRVE. La TVA à 5,5 % est également possible en respectant les conditions suivantes :

  • Réservée aux propriétaires occupants, locataires ou occupants à titre gratuit du logement
  • Le bâtiment doit être un bâtiment d’habitation : résidence principale ou secondaire, maison individuelle ou appartement en immeuble collectif
  • Logement achevé depuis plus de 2 ans
  • L’installation doit être réalisée par un professionnel qualifié IRVE.

Possédez-vous une borne de recharge à domicile ? En êtes-vous satisfaits ?  Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page