Des chercheurs ont réalisé une téléportation quantique entre deux drones volant à un kilomètre de distance

Une équipe de scientifiques a réussi à établir une connexion quantique entre deux drones en mouvement. Une réalisation qui marque un grand pas vers la concrétisation de l’Internet quantique.

L’Internet quantique est un domaine qui tend à faire couler beaucoup d’encre, et ce, en dépit du fait qu’il n’en est actuellement qu’à ses premiers balbutiements. Depuis quelques années, nous assistons à une multiplication des projets qui visent à transformer le concept en réalité. D’importantes barrières techniques ont donc pu être levées ces derniers temps.

Récemment encore, nous avons par exemple vu qu’une équipe de scientifiques comprenant des experts de la NASA avait réussi à effectuer une téléportation quantique sur une distance de 44 kilomètres. Et comme si cela ne suffisait pas, nous apprenons aujourd’hui qu’un progrès encore plus significatif vient d’être réalisé. Pour la première fois, des experts ont réussi à établir une liaison quantique entre deux drones en plein vol.

Des photons intriqués

L’expérience a été menée en Chine. Pour ce faire, Zhenda Xie de l’Université de Nanjing en Chine et ses collègues ont fait voler deux drones situés l’un de l’autre à une distance d’un kilomètre. Des photons intriqués ont ensuite été envoyés entre les deux appareils.

En effectuant ce test inédit, les scientifiques chinois veulent prouver au monde entier que nous sommes à la veille d’une nouvelle ère. En fait, l’Internet quantique est plus sécurisé que la technologie internet que nous utilisons actuellement. Cette grande fiabilité découle du fait que toute tentative d’écoute modifie l’état des photons. Par conséquent, l’utilisateur sera averti de tout acte malveillant.

Une liaison quantique avec un satellite

Ce n’est pas la première fois que ce team d’experts fait parler de lui. Avant cette expérience réalisée avec des drones, ils ont réussi à établir une liaison quantique entre une station terrestre et un satellite situé à une distance de plus de 1000 kilomètres. Ce qui rend cependant la nouvelle approche unique, c’est le fait qu’elle prouve que les liaisons peuvent être effectuées sur de courtes distances avec des équipements moins onéreux.

À la veille de l’Internet quantique

Concrètement, les scientifiques ont équipé l’un des drones d’un laser capable de créer une paire de photons intriqués. Ces derniers ont été obtenus en séparant un seul photon avec un cristal. L’un des photons a ensuite été envoyé vers une station au sol, tandis que l’autre a été pointé vers le deuxième drone.

Pour garder les signaux alignés, des dispositifs motorisés ont été utilisés. Pendant l’expérience, les chercheurs ont constaté que malgré certains obstacles naturels et artificiels, les photons demeuraient intriqués. Zhenda Xie estime ainsi que cette technique devrait pouvoir être utilisée pour couvrir une distance beaucoup plus longue (plus de 300 km). Cela devrait faciliter le déploiement de l’Internet quantique à l’échelle d’un pays, voire au niveau mondial.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page