Innovation

Deux savoyards inventent une borne distributrice de gel hydroalcoolique fabriquée à partir de vieux skis

Alors qu'ils sont confinés, ils cherchent un moyen d'occuper leur temps et bricolent une borne avec des paires de skis... Succès pour ce geste écologique et plus qu'utile !

Tout se recycle, tout se transforme ! Telle pourrait être la devise de ces deux amis savoyards ! Fred Dronne et Romuald Santini sont traiteurs et pendant le confinement, ils se sont retrouvés confinés et sans aucune possibilité d’exercer leur activité professionnelle.

Ils vivent dans une région où le ski est roi alors ils ont décidé d’utiliser les moyens locaux pour inventer un prototype original. C’est ainsi que les premières bornes de distribution de gel hydroalcooliques fabriquées à partir de vieux skis ont pris forme… Un geste écologique pour recycler les skis obsolètes et un geste sanitaire important !

Dans leur métier de traiteur, les deux amis utilisent déjà les circuits cours et les producteurs locaux. Alors l’idée de bricoler quelque chose à partir d’une matière bien locale leur est venue presque naturellement. La tendance recyclage se vérifie dans tous les secteurs d’activité et c’est de bon augure pour l’environnement !

“Fruit de l’économie circulaire, la borne est 100% approvisionnée en local et produite à partir du recyclage de skis usagés des chantiers valoristes (…) La pression avec le pied sur l’ancienne fixation déclenche le planter du bâton qui vient gratter un peu de gel d’altitude produit par les laboratoires Phytema en Chautagne et contenu dans un flacon produit à Oyonnax par PRB Création.” 

Fred et Romuald ont réalisé un premier prototype puis l’ont affiné avec une tringle inox, un lien de chaussure ou une fixation de ski de fond pour appuyer sur la pompe. Ils ont ensuite installé leur distributeur de gel hydroalcoolique devant leur propre boutique « La ressource » !

Crédit photo : onselesgeleici.fr / Fred Dronne et Romuald Santini
Deux savoyards inventent une borne distributrice de gel hydroalcoolique fabriquée à partir de vieux skis
Deux savoyards inventent une borne distributrice de gel hydroalcoolique fabriquée à partir de vieux skis

L’initiative séduit et ils se rapprochent de deux entreprises locales : Phytema pour le gel hydroalcoolique et PRB Création pour les flacons à pompe. Leur invention baptisée “On se les gèle ici” peine à trouver des investisseurs ! Pourtant avec 800 000 skis ou snowboard sortis du marché chaque année, la matière première ne manque pas !

La première série de dix bornes a été lancé très récemment et nous espérons que cette invention utile et écologique sera diffusée à plus grande échelle… Et franchement cela ferait très local de trouver ces bornes originales dans les commerces de montagne…

Crédit photo : onselesgeleici.fr / Fred Dronne et Romuald Santini
Deux savoyards inventent une borne distributrice de gel hydroalcoolique fabriquée à partir de vieux skis
Deux savoyards inventent une borne distributrice de gel hydroalcoolique fabriquée à partir de vieux skis
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page