Innovation

Ils inventent un bois transparent biodégradable et renouvelable pour remplacer le verre et le plastique

En s'appuyant sur une invention de 1992, des chercheurs Indiens pensent avoir mis au point un bois transparent pour remplacer le verre.

Selon le ministère de la Transition énergétique, le secteur de la construction représente 43 % des consommations énergétiques annuelles françaises et il génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) français. La France réglemente donc ce secteur avec plusieurs mesures en imposant un niveau de performance énergétique à atteindre pour les bâtiments. Elle propose des aides financières pour les constructions ou rénovations économes, lutte contre la précarité énergétique et encourage la généralisation des bâtiments bas-carbone ou à énergie positive. Une récente étude parue dans la revue ScienceDirect, explique qu’une équipe de chercheurs affirme avoir créé une alternative biodégradable et renouvelable au verre et au plastique sous la forme d’un « bois transparent ». Présentation !

Quelle est cette invention ?

Le bois transparent est un nouveau matériau futuriste qui pourrait considérablement réduire l’impact écologique des matériaux de construction moins respectueux de l’environnement. Il pourrait également nous aider à réduire l’utilisation massive du plastique. Prodyut Dhar, auteur de l’étude et professeur adjoint à l’Indian Institute of Technology de Delhi, déclare au sujet de cette nouvelle matière : le bois transparent peut remplacer les plastiques à base de pétrole nuisibles à l’environnement, tels que le polypropylène, le chlorure de polyvinyle (PVC), l’acrylique, le polyéthylène, etc.

Le bois transparent peut être une alternative durable au verre ou au plastique utilisé pour fabriquer des pare-brise, des emballages transparents et des dispositifs biomédicaux.
Le bois transparent peut être une alternative durable au verre ou au plastique utilisé pour fabriquer des pare-brises, des emballages transparents et des dispositifs biomédicaux. Crédit photo : Anish M. Chathoth

Une alternative écologique…

Le matériau, inventé par le scientifique allemand Siegfried Fink en 1992, a subi plusieurs modifications et améliorations au cours des années écoulées. L’équipe de chercheurs n’a donc pas eu à inventer le bois transparent, mais plutôt à le transformer… Selon les chercheurs, ce bois transparent aurait pour principal avantage la possibilité d’être biodégradable et issu de ressources renouvelables, ce qui n’est pas le cas pour le plastique. Les scientifiques estiment que ce nouveau matériau aurait un impact écologique 10 fois moins important que celui du polyéthylène par exemple. Pour affirmer cette donnée, les scientifiques se sont basés sur l’analyse du cycle de vie du bois qui débute à la production et se termine à « la fin de vie », quand il n’est plus utilisable. Le second avantage du bois transparent serait de pouvoir apporter une aide conséquente au recyclage des plastiques, véritable fléau environnemental… En valorisant les plastiques pour fabriquer de nouveaux matériaux, nous en trouverions peut-être beaucoup moins dans la nature et dans les océans ?

Comment est-il fabriqué ?

Ce matériau est fabriqué en retirant du bois un polymère naturel appelé lignine, et en le remplaçant par des matières plastiques transparentes spécialement conçues. L’auteur de l’étude explique encore que “les plastiques sont utilisés pour remplacer le verre, qui est naturellement fragile”. Le bois ne remplacera pas de sitôt le verre et le plastique dans leur intégralité. Les scientifiques doivent encore trouver le moyen d’augmenter la production de ce matériau de manière économique. « Ces derniers temps, le bois transparent a été utilisé dans la construction, le stockage d’énergie, l’électronique flexible et les applications d’emballage », a déclaré à SciDev.Net Anish Chathoth, professeur adjoint à l’université agricole du Kerala. Ensuite, devant les préoccupations croissantes concernant les impacts environnementaux, il est quasiment certain que le bois transparent aura un rôle primordial à jouer dans les années à venir… Ce serait assez étonnant de savoir que notre pare-brise qui était en verre au départ, puis devenu « feuilleté », soit dans quelques années en bois transparent, non ?

Source
Futurism.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page