Un inventeur français a mis au point un catamaran en kit qui se monte en seulement quelques minutes.

François Tissier est un passionné de voile qui a longtemps séjourné en Nouvelle-Calédonie. Après de nombreuses années de recherche et développement il met au point un catamaran démontable – l’objectif, démocratiser et faciliter la pratique de la voile, quelques soit votre niveau.

Quand il est plié, l’Iziboat, c’est son nom, prend la largeur d’un vélo. Ce qui lui permet d’être facilement transporté avec une petite voiture ou même un vélo. Il se monte ensuite en seulement quelques minutes et offrirait une navigation facile et confortable, que vous soyez un navigateur débutant ou confirmé.


A lire également :


Ce bateau « facile à vivre » a été optimisé pour vous simplifier au maximum la pratique de la voile légère. Il ne pèse que 150 kg et il suffit de 10 à 15 min pour le monter intégralement sans aucun outil.

« Une fois qu’il est plié, il prend la largeur d’un guidon de vélo, c’est-à-dire 60 cm, et la longueur d’un garage, c’est-à-dire 5 m. Il a été arrêté sur cette taille-là car c’est la longueur maximale pour un garage et le minimum pour pouvoir être trois ou quatre dessus une fois dans l’eau » explique François Tissier au journal France 3 Région.

Mais l’innovation ne s’arrête pas au montage et au transport. Le bateau a été en effet conçu pour faciliter la navigation grâce à un ingénieux joystick.

« Il ne va pas servir à battre des records mais il permet d’aller à bonne allure en tout confort et sécurité y compris pour les non-initiés (…) tout ce que tu as à faire, c’est te concentrer sur le vent car c’est toujours lui le directeur, quel que soit le voilier. C’est lui qui dirige ta navigation. Et tu peux faire toutes les erreurs que tu veux, tu ne vas pas chavirer. Au pire tu vas patauger pendant quelques minutes, le temps de comprendre et de repartir » précise l’inventeur et PDG de l’entreprise.

Combien ça coûte ?

Le tarif d’un Iziboat est de 8.900€. Le bateau a déjà été vendu à 6 exemplaires mais l’entreprise vise une production et la vente d’une trentaine de bateaux pour sa première année d’exercice. L’entreprise espère ensuite dépasser le cap de 150 unités par an pour atteindre la rentabilité.

crédit photo : Iziboat

Iziboat : Ce catamaran pliable se monte en 10 minutes et se pilote avec un joystick

crédit photo : Iziboat

Iziboat : Ce catamaran pliable se monte en 10 minutes et se pilote avec un joystick

108 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1