Hypar est le premier kayak pliable pouvant rivaliser avec un modèle traditionnel. 

Il se distingue par sa forme de coque unique composée de deux paraboloïdes hyperboliques pour former une coque qui est nette à la poupe comme à l’avant. Cette configuration et les matériaux sélectionnés permettent au bateau de naviguer avec une distorsion et une traînée minimale.

La conception générale de l’engin lui permet d’être polyvalent. En effet, l’arrière est assez stable pour installer un moteur à énergie solaire dans le cas d’une longue traversée et il est également possible de le transformer en voilier grâce à l’ajout d’un mât et d’une voile.

L’innovation va au delà de la forme proposée, en effet, les fabricants ont reçu le soutient de DS Smith, spécialiste du carton ondulé et du plastique. L’effort collaboratif a produit un matériau personnalisé en “polypropylène Akyboard” adapté pour l’environnement marin. Cette matière permet au bateau d’être suffisamment léger pour être transporté et assez robuste pour résister aux exigences du kayak sur la mer ou dans une rivière tempétueuse.

Dans son développement, le rendu final à été testé et approuvé en janvier dernier par Jochen Lettmann, un kayakiste allemand ayant concouru dans les années 1990 et ayant remporté notamment une médaille de bronze aux jeux olympiques de Barcelone en 1992.

Qui plus est, ce projet rentre dans une politique de développement durable. Les concepteurs ont décidé de mener un recyclage révolutionnaire.  Les coques endommagées peuvent être remplacées contre une faible redevance afin de couvrir le transport et le recyclage. Cette politique empêchera leur plastique de se retrouver dans les eaux des océans.

Une fois replié, il se transforme en un rectangle d’un mètre sur 70 centimètres et ne pèse qu’à peine plus de 7 kg. Il rentre facilement dans le coffre d’une voiture et peut être transporté à un bord d’un avion en tant que bagage. Lorsqu’il est temps de pagayer, cette barque 2.0 peut être dépliée et attachée grâce aux liens rapprochant les parties de ce puzzle géant en moins de 5 minutes.

Cette invention monténégrine à été propulsée sur Indiegogo en mai dernier avec un financement dépassé de 200%. Sviatoslav Gerasimchuk a réussi à réunir plus de 57 000$ grâce aux achats de ses modèles commençant à partir de 550$. Le monde nautique est assez cher mais ce moyen de navigation a l’énorme avantage d’être facilement transportable. Les livraisons ont commencé en juin 2017 et une sortie dans les commerces devrait arriver très prochainement.

Découvrir le kayak Hypar

Via : indiegogo.com

75 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1