La boule de marcottage, une méthode de greffage pour obtenir de jeunes plantes en 6 à 8 semaines

Envie de voir fleurir vos rosiers préférés dans chaque coin de votre jardin ? Apprenez le marcottage, une méthode simple et efficace pour greffer et replanter vos plantes à volonté.

Avez-vous déjà essayé de « greffer » des arbres fruitiers, ou des rosiers ? Moi, j’ai déjà tenté, notamment pour un magnifique rosier jaune que j’aurai aimé à plusieurs endroits de mon jardin. J’ai respecté à la lettre les conseils de mon beau-père, ses rosiers me rendent jalouse. Chaque année, il les greffe, les replante sans que cela lui coûte un centime. De mon côté, j’ai acheté un autre rosier jaune. Cependant, la satisfaction n’est pas la même que si j’avais réussi à greffer mon rosier. Greffer un arbre s’appelle « le marcottage », un joli mot pour une technique qui demande quelques connaissances. Néanmoins, une petite boule appelée « balle d’enracinement » pourrait m’apporter une vraie solution pour l’année prochaine. Je vous explique tout !

Une méthode de greffage innovante

Le marcottage est une technique de greffage qui consiste à recouvrir une partie de la tige de mousse ou de terre pour permettre à la « plante mère » de se multiplier. Sur une branche de pommier, par exemple, il faut, à l’endroit d’un bourgeon, recouvrir cette partie de terre, pour qu’il forme des racines. Lorsque la tige sera suffisamment robuste, la « boule » formée autour de la tige pourra alors être replantée.

Cette boule de marcottage sert à la création de racine pour ensuite replanter vos nouvelles pousses.
Cette boule de marcottage sert à la création de racine pour ensuite replanter vos nouvelles pousses. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

La technique du marcottage simple

Aussi appelé marcottage par couchage, il s’effectue de préférence en début de printemps ou en fin d’été, mais peut se poursuivre jusqu’à l’automne. Pour le réaliser, il faut d’abord choisir une tige de grande longueur située sur la base de la plante. Ôtez ensuite les feuilles sur 5 cm puis incisez la tige sur quelques centimètres, en diagonale. La partie effeuillée doit être recouverte de terre sur 2 à 3 cm de profondeur. Attachez ensuite cette tige sur un tuteur afin que la tige, plutôt frêle, ne casse pas. Après une période de 6 mois à 1 an, vous pourrez ensuite séparer la marcotte de la plante mère en coupant la tige qui les relie.

La méthode du marcottage aérien

Cette seconde technique, comme la précédente, le marcottage aérien, s’effectue, de préférence au printemps, sur une tige ayant poussé l’année précédente. C’est aussi cette technique que l’on utilise pour multiplier les plantes d’intérieur, une opération qui peut être réalisée toute l’année. Choisissez une tige de l’année précédente d’un centimètre de diamètre au minimum. Retirez les feuilles sur une quinzaine de centimètres, puis grattez un anneau d’écorce de 4 cm de long. Si la plante ne possède pas d’écorce, créez une incision de 2,5 cm de haut en format une languette vers le haut de la tige. Enfilez ensuite un sac plastique coupé sur la zone à marcotter puis fixez-le avec du ruban adhésif. Appliquez ensuite de l’hormone de bouturage sous la languette, ou à l’endroit où l’écorce a été ôtée. Remplissez ensuite le sac de mousse, ou de terre humide pour former un manchon sur la branche. Après plusieurs mois et en ayant maintenu la couche de terre ou de mousse, humide, vous pourrez couper la tige sous le manchon, et repiquez la marcotte !

Le marcottage aérien consiste a retirer une partie de l'écorce et apres application d'hormone de bouturage, recouvrir cette partie de terre.
Le marcottage aérien consiste à retirer une partie de l’écorce et apres application d’hormone de bouturage, recouvrir cette partie de terre. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Le truc en plus : la boule de marcottage

Si l’idée d’installer un sac plastique polluant dans vos arbres ne vous convient pas, vous pouvez opter pour des boules de marcottage. Ces boules sont aussi en plastiques, mais elles sont robustes et réutilisables plusieurs années de suite. Il suffit de clipser la boule de marcottage autour de la branche, d’enlever l’écorce sur 2 à 2,5 cm, puis de remplir la boule de terreau. Après 6 à 8 semaines, vous devriez apercevoir les premières racines et replanter vos marcottes dans votre jardin. Connaissez-vous d’autres astuces en lien avec mon article ? Nous serions ravis de lire vos impressions ou de connaître votre expérience à ce sujet. Et, si vous constatez une erreur dans cet article, n’hésitez pas à nous l’indiquer. Vous pouvez cliquer ici pour publier un commentaire .

Meilleure Vente n° 1
Laufunjoy 15 Pièces Boîte d'Enracinement de Plante Balle de Propagation, Boîte de Greffage Boîte Boule de Propagation Haute Pression Dispositif D'enracinement des Plantes (L+M+S, Noir)
  • Matériel: La boule en plastique enracinement PP de haute qualité, des coquilles de propagation robustes sont assez solides pour être réutilisés pendant des années. Notre paquet contient 3...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Remplacer greffer par multiplier car le greffage est une technique différente du marcottage.

    Je vous invite à consulter notre site dédié au marcottage. Botabox.fr

    Je suis disponible pour tout complément d’information.

    Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page