Environnement

Guérilla Greffeurs : un collectif greffe secrètement des branches d’arbres fruitiers sur les arbres des villes

Ils agissent la nuit et ont mis en place un système de surveillance de chaque branche greffée... Les Guerilla Greffeurs veulent rendre aux arbres la possibilité de donner des fruits et des rendre accessibles à tous !

Il y a quelques mois, nous vous parlions des biodalistes, ces activistes écologistes qui remplacent les pavés de nos villes… par des fleurs ! Sur le même principe, un collectif baptisé « Les Guérilla Greffeurs » s’engage pour lutter contre la faim. Alors que la plupart des arbres plantés en ville ne produisent pas de fruits, les greffeurs ajoutent des branches « nourricières ».

Les arbres des villes ont perdu leur sens originel, ils ne produisent plus de fruits mais sont uniquement décoratifs… Les Guérilla Greffeurs veulent changer le monde et faire des arbres de vraies sources de nourriture… Ils agissent donc… dans l’illégalité !

À LIRE AUSSI :  Paulownia, un "super" arbre qui pousse en trois ans et qui absorbe dix fois plus de dioxyde de carbone

Le mouvement nous vient de San Francisco et existe depuis 2012. Fondé par Tara Hui, il visait à l’origine à légaliser les arbres fruitiers en ville. N’ayant obtenu aucune réponse favorable, elle a décidé d’agir en greffant des branches fruitières sur les arbres… Ils étaient une dizaine au départ du mouvement, depuis ils sont des milliers à agir dans le monde pour redonner des fruits en « libre-service » !

Pas légal peut-être mais bien utile non ?

Les Guérillas Greffeurs œuvrent généralement la nuit puisque ce n’est pas légal. Et ils ajoutent des greffons fruitiers aux arbres déjà en place… Les branches ajoutées possèdent un code couleur qui permet de savoir ce qu’ils ont greffé et quand ! Un partisan du mouvement est ensuite chargé de suivre l’évolution de la branche et surtout des fruits, qui ne doivent jamais tomber au sol… Pour éviter les accidents aux piétons.

La pratique se veut solidaire… Le but étant de fournir de la nourriture gratuitement aux passants, mais également aux personnes dans le besoin. La ville de San Francisco compte plus de 7000 sans-abris !

La « non-propriété » de ces arbres les rend accessibles à tous ! Aujourd’hui, une cinquantaine d’arbres ont été greffé à San Francisco et les adeptes de la « greffe sauvage » se répandent dans le monde entier… Une solution pour avoir des fruits frais gratuitement peut-être ? Un manuel du parfait Guérilla Greffeurs est disponible en format PDF et en Français ici sur le site de gojardin.fr.

Photo d’illustration Leonardo da –  Nitr – Pavlo Burdyak / Shutterstock

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page