Innovation

Les fenêtres EnR, une invention pour remplacer les radiateurs (ou climatiseurs) en récupérant l’énergie solaire

Connaissez-vous le principe des fenêtres EnR constitué de trois vitrages, et qui permettent d'isoler thermiquement et phoniquement un bâtiment ou une maison ?

L’année 2023 restera probablement dans les mémoires comme celle marquée par une inflation sans précédent depuis des décennies. Nous savons déjà que nos factures énergétiques vont flamber malgré la mise en place d’un bouclier tarifaire permettant de limiter la hausse à 15 %. Tous les foyers ou presque sont donc à la recherche de moyens pour économiser le chauffage qui, depuis quelques semaines, tourne à plein régime. Et dans une maison, la déperdition de chaleur se fait principalement par les fenêtres. Un type de fenêtre baptisé EnR fonctionne grâce à l’effet pariétodynamique, un concept inventé en 1983 par Jacques Paziaud. Le principe repose sur le fait de faire circuler l’air de ventilation à l’intérieur d’un vitrage composé de trois verres simples, avant qu’il ne pénètre dans le bâtiment. Explications.

Comment fonctionnent les fenêtres EnR ?

Une fenêtre à effet pariétodynamique se compose de trois verres qui permettent à l’air entrant de circuler. La fenêtre permet alors de récupérer l’énergie solaire et de limiter les déperditions de chaleur. Cela est rendu possible par le fait que les trois verres fonctionnent tel un échangeur thermique à plaques, couplé à un récupérateur d’énergie solaire. Les verres vont ensuite emmagasiner les calories pour les redistribuer à l’intérieur du bâtiment. Ainsi, en été, la fenêtre va rafraîchir l’air entrant, maintenir une certaine fraîcheur dans le bâtiment et éviter l’utilisation de la climatisation. À l’inverse, en hiver, elle va capter l’énergie solaire et conserver la chaleur, évitant l’utilisation massive de chauffage par conséquent. La fenêtre EnR ne produit aucune émanation de gaz et ne nécessite aucune utilisation d’électricité pour fonctionner. De plus, elle s’installe comme une fenêtre classique, elle est « juste » différente dans sa conception. En réalité, le flux d’air créé un effet de serre entre les verres, ce qui permet une meilleure protection contre le froid ou contre la chaleur.

Quels sont les avantages d’une fenêtre EnR ?

Le premier intérêt est, sans aucun doute, d’aider à réaliser des économies d’énergies en toutes saisons. Ces fenêtres sont également de parfaits isolants thermiques ou acoustiques. Par ailleurs, elles sont écologiques puisqu’aucun gaz rare ne se trouve entre les vitrages. Elles exploitent uniquement l’énergie solaire qui, on le rappelle, est une énergie totalement renouvelable et propre ! Cette dernière est aussi plus saine, car elle permet à l’air intérieur de se renouveler naturellement. La fenêtre EnR est l’invention laboratoire CNRS de l’université de La Rochelle (LASIE) et des équipes Roche France. Après plus de trois années de recherches et trois brevets déposés, les fenêtres EnR sont désormais reconnues par le ministère du Développement durable et ont été intégrées dans la réglementation thermique.

Le vitrage chauffant d’une puissance de 350 Watt/m²
Le vitrage chauffant d’une puissance de 350 Watt/m². Crédit photo : EnR (Fenêtre Énergie Renouvelable)

Quelles sont les économies réalisées grâce aux fenêtres EnR ?

En termes d’isolation thermique, une fenêtre EnR procure un taux de 0.3 Uw (W/m². K) contre 1.1 Uw pour une fenêtre triple vitrage ou 0.4 Uw pour un double vitrage. La mesure Uw (W/m². K) correspond à la quantité d’énergie (c’est-à-dire de chaleur ou de froid) que la fenêtre laisse passer. En termes d’apport solaire, la fenêtre EnR affiche un taux de 0.52 Sw, contre 0.31 pour un triple vitrage ou 0.4 pour un double vitrage.

Une fenêtre EnR chauffante pour remplacer les chauffages.
Une fenêtre EnR chauffante pour remplacer les chauffages. Crédit photo : EnR (Fenêtre Énergie Renouvelable)

Le facteur solaire Sw permet de mesures la capacité d’une fenêtre à transmettre la chaleur du soleil à l’intérieur d’un logement. La réduction du bruit serait de 32 dB, comparé à une fenêtre double vitrage. Enfin, concernant les radiateurs, ces fenêtres vous feraient gagner de 8 à 12 °C sur la température de l’air qui vient de l’extérieur. À l’évidence, une maison équipée de ces fenêtres, serait donc beaucoup moins énergivore ! Plus d’informations : fenetre-enr.fr.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Fenetre-enr.frLeroidelafenetre.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, je m'épanouis dans l'exploration et la communication des actualités, de l'environnement, ainsi que des domaines liés aux sciences et à la psychologie. Depuis que j'ai entamé mon parcours dans le monde de la rédaction, j'ai constamment été inspirée par la diversité et la richesse des sujets abordés dans ces domaines, cherchant à les rendre accessibles et captivants pour mes lecteurs. Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens.

5 commentaires

  1. Arnaque, reçu un devis pour une baie vitrée de 1,95 m x 2, 45 m, total 15 900 € sans la pose ! À la question avez-vous vendu une seule fenêtre ainsi équipée à un particulier en France ?… La réponse est non !

  2. J’ai de sérieux doute sur l’efficacité de cette fenêtre surtout avec le courant d’air qui rentre. Chez moi mes fenêtres double vitrage n’ont pas d’aération et je n’ai aucun problème de condensation. Je ne comprends d’ailleurs pas ces aérateurs qui font rentrer l’air glacé en hiver.

  3. Bonjour,

    Représentant le GROUPE RIDORET, concepteur et fabricant de cette menuiserie je me permets de répondre à certains commentaires.

    Mr Martin, concernant votre devis permettez-moi de m’inscrire en faux par rapport à vos dires. Premièrement votre devis était bien en fourniture ET pose et non en fourniture seule, le produit que vous avez demandé n’était pas de la fenêtre EnR mais du double vitrage. Le prix élevé de votre devis vient du modèle de menuiserie, c’est un pliant-coulissant (ou accordéon), en chêne lasuré et double vitrage chauffant. Il s’agit en effet d’un produit très spécifique, très haut de gamme, et il est vrai que cette configuration en pliant-coulissant-chauffant nous ne l’avons pas encore commercialisé car la demande est rare. Le vitrage chauffant, la fenêtre chauffante et l’EnR chauffante sont par contre elles bien commercialisées, avec plus de 3000 éléments posés.

    Mr Chris, les grilles de ventilation ne sont en effet pas toujours présentes, pour plusieurs raisons, sur un bâtiment ancien car il n’y avait pas encore de VMC ou que le bâtiment est naturellement très perméable à l’air. Sur un bâtiment très récent car il est équipé en VMC double flux. Pour répondre à votre question sur l’utilité de ces grilles, elles sont là en effet pour le renouvellement de l’air, sur un maison moderne bien étanche l’air n’arriverait pas à circuler et donc à se renouveler, le mode constructif adopté en générale est donc d’avoir un tirage de VMC dans les pièces humides (cuisine, SDB, WC) où l’air est extrait, il est remplacé dans ces pièces par de l’air sec venant des chambres et des pièces de vie, pièce dans lesquels se trouvent ces fameuses grilles. L’utilité n’est pas seulement d’évacuer l’humidité, mais aussi les polluants, et ils sont nombreux dans nos logements (peinture, colles des meubles, des tapisseries, des sols, encres, bougies, produits ménagers, teintures…). L’OQAI considère qu’en France l’air intérieur est en moyenne entre 8 et 12 fois plus pollué que l’air extérieur. Si votre logement n’est aujourd’hui pas équipé de grilles et n’est pas non plus en VMC double flux vous pouvez vous inquiéter pour la qualité de l’air que vous respirez.
    Mr Greg, en effet le quadruple vitrage existe, sa résistance thermique est bonne, mais sa capacité à laisser rentrer le soleil est très mauvaise, et son épaisseur est très importante, d’où sa quasi-inexistence sur le marché.

  4. Neozone: le site de tous les miracles !
    Après la peinture isolante, la peinture qui remplace l’inertie des murs, voilà maintenant la fenêtre miracle!! )) Ce qui fait la performance d’un double ou triple vitrage justement Uw c’est la ou les lames d’air statique emprisonées entre les vitrages. Mais encore, plus vous empilez les vitrages et plus vous baissez le facteur d’apport solaire.
    Je veux bien croire à vos performances vers 14h plein sud en été dans midi de la France.
    Sauf qu’en cette période il tombe tellement d’énergie sur nos habitations qu’on cherche plutôt à s’en protéger. Raisonnons plutôt en bilan annuel et rappelons nous qu’en hiver la vmc doit fonctionner 24h/24 et que le soleil n’est pas sur ces belles fenêtres bien longtemps hihihi ! Glaglagla!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page