Innovation

Des volets thermiques isolants pour économiser de l’énergie sur le chauffage et la climatisation ?

Les volets sont des remparts contre le froid et le chaud. Installer des volets isolants pourrait vous faire économiser jusqu'à 34 % de votre facture de chauffage annuelle.

Et si les économies d’énergie passaient par un changement de vos stores ou volets battants ? Ce détail nous échappe parfois, mais les volets sont des remparts contre le froid ou contre le chaud. Ne dit-on que pour garder la chaleur ou la fraîcheur, il faut fermer volets et stores ? Un nouveau type de volets pourrait vous aider à réduire votre facture de chauffage : les volets isolants, conçus pour garder la chaleur et la fraîcheur. Ils ne sont plus éligibles à l’aide MaPrimeRénov’, mais ouvrent droit à un crédit d’impôts pour travaux d’isolation. On vous explique comment fonctionnent ces volets de dernière génération.

Pourquoi les volets isolants peuvent vous faire économiser de l’énergie ?

Le pouvoir isolant de ces volets vient tout simplement des matériaux dans lesquels ils sont fabriqués : composites (plastique/aluminium), PVC et bois. Toutefois, leur conception joue également dans cette équation, puisque lorsqu’ils sont fermés, la lame d’air vient s’emprisonner dans l’interstice entre la fenêtre et le volet. Ainsi, toute entrée d’air, que ce dernier soit froid ou chaud, reste impossible. Il se forme une poche d’air qui est maintenue à température constante, été comme hiver. Toutefois, ce variable reste dépendant de la variation de la température extérieure. En termes d’économie d’énergie, l’installation de volets isolants peut vous permettre de réduire votre facture de 6 à 34 %, en fonction du type de vos vitrages (simple, double, triple), de votre zone géographique d’habitation et du matériau choisi.

Les fenêtres représentent 10 à 15% de la perte de chaleur dans une habitation.
Les fenêtres représentent 10 à 15% de la perte de chaleur dans une habitation. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Quels matériaux possibles pour des volets isolants ?

Tout comme les volets standard, trois matériaux constituent les volets isolants, chacun d’eux ayant ses propres avantages et ses inconvénients. Le PVC est un matériau très utilisé pour les volets isolants, car il permet une bonne isolation thermique et ne nécessite aucun entretien. Attention cependant, il résiste bien aux conditions météorologiques, sauf en cas de fortes chutes de grêle. L’aluminium est également souvent utilisé pour les volets isolants, offrant une bonne isolation thermique, quoique moins élevée que celle des volets en PVC. En revanche, les volets en alu sont nettement plus résistants à toute sorte d’intempéries. Quant au bois qui est un isolant thermique naturel, il peut parfaitement être utilisé pour des volets, mais demande tout de même un entretien annuel. Enfin, les matériaux composites, généralement composés de PVC et d’aluminium, seraient à privilégier dans le cas de volets isolants. En effet, ils réunissent tous les avantages des autres matériaux et confèrent une meilleure isolation thermique !

À LIRE AUSSI :  Les fenêtres EnR, une invention pour remplacer les radiateurs (ou climatiseurs) en récupérant l'énergie solaire

Quelles différences entre les volets thermiques isolants et les autres ?

Nous ne vous apprendrons rien en vous disant que les vitres des fenêtres sont froides en hiver et chauffent en été, influant directement sur la température à l’intérieur de votre maison. En installant des volets battants isolants, vous allez pouvoir réguler la température intérieure sans modifier votre système de chauffage. Comparons les volets isolants et les volets non isolants par temps froid. Avec un volet isolant, l’air froid est repoussé puis réchauffé entre le battant et la fenêtre, qui elle, est maintenue à une température stable, y compris par grands vents. Dans le cas d’un volet non isolant, l’air froid s’accumule entre le volet et la vitre et la refroidit, faisant baisser la température intérieure. Par temps chaud, le volet isolant va permettre de constituer une « réserve » d’air frais entre la fenêtre et ce dernier, assurant ainsi aux vitres une température constante. Avec un volet non isolant, la chaleur extérieure va s’accumuler entre la fenêtre et le volet, en chauffant la vitre de la fenêtre sans discontinuer. Le volet isolant va donc permettre d’économiser sur la climatisation en été et sur le chauffage en hiver. Ce qui est plutôt un bon plan par les temps qui courent !

Source
Quelleenergie.frEhret.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page