LOD Protect invente une ampoule qui éradique plus de 90 % des virus et des bactéries

LOD Protect, entreprise lyonnaise pionnière dans la purification d'air, présente les ampoules LOD’Air : une innovation conçue pour éliminer plus de 99 % des virus et des bactéries dans un rayon de 7 à 10 m². Prêt à plonger dans la nouvelle ère de la santé respiratoire ?

Pour lutter contre les virus aériens tels que celui de la grippe, de la varicelle, ou de la COVID 19, l’ADEME préconise l’utilisation de plantes dépolluantes, ou de purificateurs d’air. Dans une maison, la pollution est très présente et peut être induite par divers acteurs. Le simple fait que nous respirons, ou que nous allumons notre poêle à bois, augmente la présence d’air vicié dans une pièce. Pour tenter d’assainir l’air des particuliers, comme des établissements publics, une entreprise lyonnaise, LOD Protect tente de révolutionner la purification de l’air avec des ampoules d’un nouveau genre. Cette invention française se présente sous la forme d’ampoules vissables, les LOD’Air qui utilisent des rayons UV C pour éliminer plus de 90 % des virus et des bactéries dans des espaces de 7 à 10 m². Découvrons cette invention révolutionnaire qui pourrait être un nouveau barrage contre certaines maladies, et nous aidera, quoi qu’il arrive, à « mieux respirer ».

LOD Protect c’est qui ?

L’entreprise lyonnaise a d’abord développé des lampes UV, pour assainir l’air dans les établissements médicaux, les open space, ou les établissements recevant du public. L’innovation réside donc dans le fait qu’ils aient miniaturisé leur système afin que les particuliers, puissent, eux aussi, profiter de cette technologie révolutionnaire. Concrètement, ils ont fabriqué des ampoules ressemblant à des ampoules classiques, avec culot de type E 27, qui intègrent leur technologie totalement novatrice. Ces ampoules, appelées LOD, ressemblent à des ampoules ordinaires, mais 85 % de leurs composants sont dédiés à éliminer les virus et bactéries présents dans l’air. Avec une durée de vie de 20 000 heures, chaque ampoule est efficace dans un volume de 20 à 25 m³, s’adaptant ainsi à différentes configurations de pièces. Les rayons UV C émis par ces ampoules, conçues à l’origine pour contrer le SARS-CoV-2, s’avèrent efficaces contre diverses infections, telles que la grippe, les maladies infantiles (rougeole, varicelle), et même des affections graves comme la tuberculose.

Une ampoule LEd munie d'un système UV pour désinfecter l'air des virus et autres bactéries présents dans l'air ambiant.
Une ampoule LEd munie d’un système UV pour désinfecter l’air des virus et autres bactéries présents dans l’air ambiant. Crédit photo : LOD’Air (capture d’écran vidéo Facebook)

Comment fonctionne l’ampoule LOD’Air ?

L’ampoule révolutionnaire LOD’Air est une avancée considérable dans la purification de l’air. Elle élimine les dispositifs encombrants comme peuvent l’être les purificateurs d’air classiques. De plus, elle consomme aussi moins d’électricité que ces dispositifs portatifs et souvent énergivores. Concrètement, elle est conçue pour éradiquer les virus et les bactéries, en aspirant l’air vicié par le bas, puis en rejetant l’air filtré et nettoyé par le haut du globe. Cette technique ingénieuse assure une purification efficace de l’air ambiant en éliminant plus de 99 % des virus et des bactéries présents.

Quelle est la capacité de purification de cette ampoule ?

Au départ destinée plutôt aux professionnels, et aux bâtiments publics, l’ampoule LOD’Air s’adapte aussi à nos intérieurs, remplaçant nos ampoules classiques. Avec une capacité de désinfection s’étendant jusqu’à 120 m² en moins d’une heure, votre pièce est donc désinfectée en continu, et ce, même en présence d’humains qui vaquent à leurs activités.  De plus, cette innovation essentielle est imaginée et fabriquée en France, et c’est évidemment un autre très bon point ! En savoir plus sur ce concept révolutionnaire ? Rendez-vous sur le site officiel : lodprotect.com. Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
France3-regions.francetvinfo.fr
Source
Lodprotect.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

2 commentaires

  1. Je ne pense pas que ce soit efficace car les bactéries et verus doivent etre exposer un certain temps pour être affecté par le rayonnement uv. Donc le fait d’être aspiré à travers une petite ampoule par un ventilateur ne garantit certainement pas le temps d’exposition nécessaire pour affecter quoique ce soit. Il serait plus utile une ampoule uvc qui éclairerait une pièce un certain moment de la journée .

  2. Sachant que les virus sont essentiellement de l’ADN et que les bactéries ont une composition identique aux cellules du vivant, contenant toutes de l’ADN, comment ne pas supposer que la destruction de bactéries et de virus, par UV C, ne détruise pas également toutes les CELLULES du VIVANT (soit celles des humains, animaux, plantes, etc.) ?
    L’intérêt de cette ampoule (tel que décrite dans l’article), peut être de l’enfermer dans une armoire afin de stériliser des objets. Du reste, les armoires à UV existent déjà…
    Quoi qu’il en soit, avant de mettre une telle ampoule sur le marché, il serait important de procéder à des tests.
    C.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page