Marlène Schiappa réfléchit à la gratuité des protections périodiques pour les femmes dans le besoin… On espère que la réflexion ne sera pas trop longue !

Il y a quelques mois, nous vous parlions de la société Marguerite qui proposait d’offrir aux femmes dans le besoin les protections périodiques mensuelles pour chaque box achetée. Aujourd’hui, c’est Marlène Schiappa, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, qui monte au créneau.

En effet, elle réfléchit à un système qui permettrait la gratuité de ces protections indispensables pour une femme et qui reviennent à 20000 € dans la vie de chaque femme. Et à part payer ou rester cloîtré, faute de moyens financiers, il n’y a aucune alternative à ce coût faramineux et pourtant obligatoire pour chacune.


A lire également : VTC Paris : Kolett, un service dédié uniquement aux femmes


L’association Règles élémentaires estime qu’entre 1.5 et 2 millions de femmes en France n’ont pas les moyens de se payer les protections nécessaires à leurs cycles menstruels ! Marlène Schiappa estime que c’est un problème de Santé Publique dont on ne parle pas assez.

Certaines femmes mettent leur vie en danger, en fabriquant des protections avec du papier journal ou du papier toilette, qui peuvent provoquer des chocs toxiques graves voire mortels. Ce problème humanitaire engendre également de l’absentéisme au travail ou à l’école et par-là même un rejet de la société ! Les règles sont encore taboues dans notre société et ne pas pouvoir se payer de serviettes ou tampons l’est encore plus !

En Ecosse, il existe déjà un dispositif gratuit qui permet aux élèves et étudiantes du pays de recevoir les protections mensuelles nécessaires à leur bien-être. En France, actuellement ce sont des associations ou des initiatives isolées qui offrent cette possibilité aux femmes dans le besoin (Université de Lille, Règles élémentaires) mais rien au niveau national. Il existe des alternatives aux protections classiques, moins chères à l’achat comme les Cup Menstruelles qui permettent une belle économie, mais elles ne conviennent pas à toutes les femmes. Nous espérons que la réflexion de Marlène Schiappa portera ses fruits et que ces femmes n’auront plus honte d’être femme tout simplement !

Photos de couverture De zakalinka / Shutterstock

Marlène Schiappa souhaite mettre en place un dispositif de gratuité pour les protections périodiques

Selon les informations du site europe1.fr
Crédit photo : Wikipedia | Nantilus